« Le Long Voyage de Léna » : regards croisés sur une bande dessinée

Une approche interdisciplinaire pour l’étude de la bande dessinée.

Issu d’une Master-class organisée par le Groupe d’étude sur la bande dessinée (GrEBD), ce dossier de Transpositio propose un modèle d’étude des récits graphiques, souvent qualifiés de forme hybride ou inclassable. Il fait suite et complète le dossier Enseigner la bande dessinée comme (de la) littérature qui visait à aborder l’enseignement de la bande dessinée en s’interrogeant sur les conditions nécessaires pour une scolarisation de cet objet particulier.

Le Long Voyage de Léna se place à la croisée de cinq contributions qui se fondent sur de riches archives inédites et varient les angles de lecture selon la discipline propre à chaque auteur : Raphaël Baroni (École de français langue étrangère), Alain Boillat (Section d’histoire et esthétique du cinéma), Danielle Chaperon (Section de français), Alain Corbellari (Section de français), Philippe Kaenel (Section d’histoire de l’art).

Les études en question montrent ce qu’une approche interdisciplinaire peut apporter à l’enseignement de la bande dessinée. L’enjeu de ces essais croisés est de ne laisser dans l’ombre aucune des spécificités de cette forme d’expression mixte, inventée et théorisée par un écrivain, dramaturge et artiste genevois, Rodolphe Töpffer. Ni littérature graphique, ni storyboard proto-filmique, ni théâtre en estampes, ni récit enluminé, ni architecture narrative, la bande dessinée est un peu tout cela en même temps.

Les contributions de ce numéro sont disponibles en texte intégral sur le site de la revue.

Raphaël Baroni, Alain Boillat, Danielle Chaperon, Alain Corbellari, Philippe Kaenel (éds), « Le Long Voyage de Léna » : regards croisés sur une bande dessinée, Transpositio, dossier n°5, Université de Genève, 2022.


TOUTES LES NOTICES DE

Raphaël Baroni

Alain Boillat

Danielle Chaperon

Alain Corbellari

Philippe Kaenel