Journée d’étude – La recherche doctorale sur la bande dessinée à l’Université de Lausanne | 7 juin 2022

Le mardi 7 juin 2022 se tiendra la journée d’étude « La recherche doctorale sur la bande dessinée à l’Université de Lausanne » à l’Université de Lausanne, bâtiment Internef, salle 231.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du séminaire organisé par l’Association internationale des chercheur·euses en littérature populaire et culture médiatique (LPCM) et vise à réunir les doctorant·es de l’Université de Lausanne dont la recherche porte sur, ou inclut, la bande dessinée.

Informations et programme sur la page dédiée à l’événement.

Cet événement est organisé en partenariat avec le Groupe d’Étude sur la Bande Dessinée (GrEBD) et bénéficie du soutien de la Formation doctorale interdisciplinaire de la Faculté des lettres (FDi) et du Fonds national suisse (FNS) (projet FNS Sinergia: « Reconfiguring Comics in our Digital Era » (CRSII5_180359)).

Organisateur·rices: Raphaël Baroni, Justine Favre, Gaëlle Kovaliv, Camille Schaer et Olivier Stucky

Enseigner la bande dessinée (annonce de parution)

La revue Transpositio a pour ambition d’instituer, en ligne, un espace collectif de recherche sur l’enseignement de la littérature, à la croisée des études littéraires, des approches didactiques de la littérature et des pratiques enseignantes. Elle vient de publier deux numéros portant sur l’étude de la bande dessinée, dans ses dimensions théoriques et pratiques :

Malgré sa popularité supposée, ou alors à cause d’elle, la bande dessinée peine à trouver sa place dans les programmes scolaires. La faute, peut-être, à un déficit de suggestions didactiques, de commentaires méthodologiques ou de réflexions historiques. Ce numéro double de Transpositio se propose de réduire en partie ce déficit. Comment associer le geste interprétatif avec les spécificités de la bande dessinée, sans pour autant tomber dans un répertoire de notions techniques arides ? Comment joindre le plaisir de lecture et la prise en compte de la complexité d’un médium à la fois textuel et graphique ?

On trouvera dans le n°4 des pistes de réflexion relatives à l’ensemble de ces aspects, d’abord en lien avec l’histoire du médium et de sa scolarisation, puis orienté sur différentes propositions didactiques et observations en classe. Le n° 5 vient compléter ce dossier en offrant cinq regards sur un même album, lié à une Masterc-lass organisée à l’Université de Lausanne, illustrant ainsi la manière dont cet objet peut être abordée dans des perspectives disciplinaires variées liées à la formation initiale des enseignant·e·s.

Les contributions de ces numéros sont disponibles en texte intégral sur le site de la revue : www.transpositio.org

Appel à contribution – « De la bande dessinée polar au cinéma » (revue Plasticité)

L’Université de Toulouse Jean-Jaurès et L’Université Paris Nord proposent un appel à  contributions écrites en vue d’une publication dans la revue Plasticité.

Alors que la question de l’adaptation du roman à l’écran a déjà été largement théorisée et fait l’objet d’études régulières, en revanche  celle de la  bande dessinée polar au cinéma n’a soulevé que très peu d’études. D’ailleurs, il convient de signaler que peu  de  spécialistes  se sont  intéressés   à ce phénomène transmédiatique et complexe qui sollicite des outils  autres que ceux qui relèvent des codes de la forme cinématographique et qui soulève des problématiques afférentes à la transposition. 

L’adaptation, une des formes de la transposition, est le processus-l’opération- par lequel on modifie une œuvre. Cette opération a lieu généralement  lorsqu’on fait  passer  cette œuvre,  soit d’un genre  à un autre au sein d’une même sémiotique (langage), soit d’une sémiotique à une autre. Ce phénomène peut d’ailleurs s’apparenter  au terme de transposition intermédiatique.

Lire la suite