La nouvelle jeunesse des contes. Transcréations des recueils de Perrault et des Grimm

Les contes de Perrault et des Grimm réinventés.

Sans cesse repris et réactualisés, les contes de Perrault et des Grimm sont dotés d’une éternelle jeunesse. Les multiples rééditions de ces « classiques » ont donné lieu à de nouvelles interprétations, entre répétition et différence, hommage et détournement, citation et transposition, tant au niveau du texte que de l’image.

Des illustrations des contes de Perrault par Gustave Doré en 1862 à celles des contes de Grimm au style néo-pop du graphiste Yann Legendre (Grimm, contes choisis, 2014), en passant par la version ludique et satirique de Roald Dahl et de Quentin Blake (Revolting Rhymes, 1982), les albums jeunesse ou les bandes dessinées parodiques de Marcel Gotlib, ce volume explore l’histoire éditoriale des contes comme « transcréation », à partir de la traduction, de l’illustration, de l’adaptation et de la réécriture.

Richement illustré, ce numéro d’Études de lettres, dirigé par Martine Hennard de la Rochère (Section d’anglais) et Cyrille François (École de français langue étrangère), prolonge les sessions dédiées à ce thème lors du XIe colloque international de l’IAWIS/AIERTI sur « La Reproduction des images et des textes », qui s’est tenu à l’UNIL en 2017.

À découvrir sur OpenEdition Journals.

Cyrille François, Martine Hennard Dutheil de la Rochère (éds.), La nouvelle jeunesse des contes. Transcréations des recueils de Perrault et des Grimm, Études de lettres, n°310, 2019.

ZOOM SUR L’OUVRAGE
ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Cyrille François

Martine Hennard Dutheil de la Rochère

Études de lettres

CIEL ! Regards croisés sur un espace commun entre les littératures

Théâtre et société en Suisse romande de la fin de l’Ancien Régime à l’entre-deux-guerres. Pratiques et enjeux socioculturels

Art et économie en France et en Italie au XVIe siècle. Prix, valeurs, carrières

Philosophies du jeu théâtral

1980: L’an zéro du monde contemporain?

Denis de Rougemont: Entre littérature, théologie et politique

Études bosporanes. Sur un royaume aux confins du monde gréco-romain

La nouvelle jeunesse des contes. Transcréations des recueils de Perrault et des Grimm

Aymon de Montfalcon. Mécène, prince et évêque de Lausanne (1443-1517)

Entre terre et ciel. Les édifices à coupole et leur décor entre l’Antiquité tardive et le haut Moyen Âge

Penser la scène

Voir et lire l’Afrique contemporaine. Repenser les identités et les appartenances culturelles

Du Rhin à l’Oronte: Maurice Barrès écrivain

Profils d’architectes

L’Opéra en toutes lettres

Les voies contemporaines de l’oralité

Appel à témoins. Écrits personnels et pratiques socioculturelles (XVIe-XXe s.)

Les échelles du texte

Dans le labyrinthe de la pensée. Approches croisées du Qu’est-ce que la philosophie ? de Gilles Deleuze et Félix Guattari

L’orientalisme des marges: éclairages à partir de l’Inde et de la Russie

Les passions en littérature. De la théorie à l’enseignement

Narrations visuelles, visions narratives

Entre espace et paysage. Pour une approche interdisciplinaire

Entretiens sur le « Manuscrit trouvé à Saragosse »

Romain Rolland et la Suisse

Études pontiques. Histoire, historiographie et sites archéologiques du bassin de la mer Noire

Des Fata aux fées: regards croisés de l’Antiquité à nos jours

Theatra et spectacula. Les grands monuments des jeux dans l’Antiquité

Le client de l’architecte. Du notable à la société immobilière : les mutations du maître de l’ouvrage en Suisse au XIXe siècle

Le diplomate en question (XVe-XVIIIe siècles)

Tradition classique: dialogues avec l’Antiquité

Exotismes dans la culture russe

Philologie slave. Linguistique – Analyse littéraire – Histoire des idées

La profession d’architecte en Suisse romande (XVI-XXe siècle)

Points de vue sur Jésus au XXe siècle

Écrire en francophonie : une prise de pouvoir ?

Essais et essayistes en Suisse romande (1900-1945)

Lectures littéraires et appropriation des langues étrangères

Figures de l’oubli (IVe-XVIe siècle)