Faire littérature. Usages et pratiques du littéraire (XIXe-XXIe siècles)

Que se passe-t-il lorsque d’autres domaines font usage de la « littérature » ?

Ce livre examine les rapports complexes que la littérature a entretenus, au long des XIXe, XXe et XXIe siècles, avec le droit, l’histoire, l’innovation scientifique, le marketing, la médecine, la politique, le rap, la sociologie et le théâtre.

Il offre une réflexion sur l’usage que l’on a pu faire de la littérature dans ces domaines et sur les conséquences de cet usage sur les pratiques du droit, de l’histoire, etc. Il propose en outre autant de retours sur la littérature, soit parce que les objets considérés instaurent une limite entre « la littérature » et le reste, soit à l’inverse parce qu’ils la rendent poreuse. Plus encore : certaines productions usant de la littérature sont elles-mêmes susceptibles de faire littérature, c’est-à-dire de provoquer un effet de littérature, voire de s’instituer comme littérature.

Ce volume réunit neuf études de doctorant·e·s et assistant·e·s diplômé·e·s de la Section de français de la Faculté des lettres. Il s’inscrit dans le cadre des recherches menées au Centre interdisciplinaire d’étude des littératures (CIEL) de l’UNIL.

Delphine Abrecht, Romain Bionda, Sophie-Valentine Borloz, François Demont, Charlotte Dufour, Samuel Estier, Jacob Lachat, Colin Pahlisch, Émilien Sermier, Mathilde Zbaeren, Faire littérature. Usages et pratiques du littéraire (XIXe-XXIe siècles), Lausanne, Archipel, vol. 27, coll. « Essais », décembre 2018.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Delphine Abrecht

Romain Bionda

Sophie-Valentine Borloz

François Demont

Charlotte Dufour

Samuel Estier

Jacob Lachat

Colin Pahlisch

Émilien Sermier

Mathilde Zbaeren

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin