Sciences – Manger. La mécanique du ventre

Sciences – Manger. La mécanique du ventre

Eclairages scientifiques au Musée de la main UNIL-CHUV pour explorer un monde aussi fascinant que méconnu: notre système digestif

En compagnie de plusieurs spécialistes reconnus, partez à la découverte des différents mécanismes de la digestion: du rôle du microbiote intestinal à celui oublié de l’appendice, en passant par les dimensions sociales de l’alimentation et son impact sur la santé. Un voyage fascinant au cœur du corps humain.

Dates/ heures

jeudi 20 mai, 13h30-15h
vendredi 28 mai, 10h30-12h
vendredi 4 juin, 10h30-12h

Lieu

Musée de la Main UNIL-CHUV,  rue du Bugnon 21, Lausanne (M2 – arrêt CHUV)

Prix

100 fr. (120 fr. non-adhérent) pour 3 séances, entrée au musée et visite individuelle comprise
Culture pour tous: 25 fr.


Programme détaillé

Jeudi 20 mai 2021, de 13h30 à 15h

«La digestion sous la loupe. Un parcours dans le processus de digestion pour démêler le vrai du faux»
par le Dr. Michel Maillard, spécialiste en gastro-entérologie et hépatologie

Vendredi 28 mai 2021, de 10h30 à 12h

« Nos habitudes alimentaires, petits changements et grandes évolutions. Traversée de plus d’un siècle de changements autour de nos assiettes »
par Isabelle Raboud-Schüle, ethnologue et directrice du Musée Gruérien de Bulle

Vendredi 4 juin 2021, de 10h30 à 12h

«Les secrets du microbiote intestinal»
par le Prof. Gilbert Greub, directeur de l’Institut de microbiologie de l’UNIL et chef du service de microbiologie médicale du CHUV

Atelier de généalogie

Atelier de généalogie

La généalogie est une aventure personnelle, qui nous fait remonter le temps et parcourir les lieux de vie de nos ancêtres. Elle nous permet de mieux connaître nos origines, nos racines. C’est un voyage à travers un temps riche en émotions qui, souvent, permet une meilleure compréhension de notre place dans la famille et dans la société humaine. Cela peut aussi être partir à la découverte d’un ancêtre dont on ne sait rien ou peu de chose, dans le but de lui redonner «sa» place dans l’arbre généalogique. Enfin, c’est également traverser le temps et découvrir le contexte historique de l’époque à laquelle nos ancêtres ont vécu. C’est un travail de longue haleine, de patience et de rigueur.

Vous serez accueilli-e-s par une équipe de passionnés aux multiples compétences prête à partager avec vous sa grande expérience et à vous guider dans vos premiers pas.

Une séance d’essai gratuite. Possibilité de commencer à n’importe quel moment de l’année civile. 


Date

Heures

chaque dernier mercredi du mois – Calendrier (PDF)

14h30 à 16h30 

Lieu

Archives cantonales vaudoises, Chavannes-près-Renens (M1 – arrêt Mouline)
(Cours donné uniquement sur place)

Prix

Forfait annuel 30 fr. (35 fr. non-adhérent)

Art et histoire – Indiennes, plantes et teintures

Art et histoire – Indiennes, plantes et teintures

Cours-atelier au Musée national suisse à Prangins

Aux 17e et 18e siècles, l’Europe entière s’enthousiasme pour des toiles de coton imprimées appelées «indiennes». Cet engouement sans précédent pour ces tissus aux motifs exotiques va marquer durablement la société, l’économie et la mode pendant près de deux siècles. La beauté florale des indiennes reflète la bonne maîtrise des teintures, le plus souvent d’origine végétale.

Le temps d’un cours, vous serez plongés dans l’histoire des indiennes, de leurs origines en Inde jusqu’à leurs nombreuses imitations européennes. Vous aurez l’occasion de découvrir les plantes tinctoriales (la garance, l’indigotier ou la gaude) du somptueux jardin potager du château de Prangins et, surtout, de vous initier aux rudiments de la teinture naturelle, en compagnie de Nathalie Pellissier, médiatrice culturelle au musée et spécialiste de teintures végétales.

Ce cours-atelier se terminera par une visite guidée exclusive (durée: 1h15 environ) du nouveau Centre des indiennes par Helen Bieri Thomson, directrice du Musée national suisse à Prangins.


Date

Heures

mardis 4, 11 et 18 mai 2021

13h30 à 15h – attention: mardi 18 mai, de 13h30 à 16h30

Lieu

Musée national suisse, château de Prangins, avenue du Général Guiguer 3, Prangins
(Cours donné uniquement sur place)

Prix

150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 3 séances, visite guidée incluse
Culture pour tous: 35 fr.

Archéologie – A la recherche du temple perdu

Archéologie – A la recherche du temple perdu

Un cours-atelier au Musée cantonal d’archéologie et d’histoire, en partenariat avec l’Ecole suisse d’archéologie en Grèce et le Service culture et médiation scientifique de l’UNIL

En 2017, les scientifiques du Service archéologique grec et de l’Ecole suisse d’archéologie en Grèce ont identifié un vaste sanctuaire consacré à la déesse Artémis sur l’île d’Eubée. Longtemps recherché, ce lieu de culte fait partie des dix découvertes les plus marquantes de ces dernières années. Le sanctuaire d’Artémis Amarysia livre ainsi d’importantes clés de compréhension du fonctionnement de la vie dans l’Antiquité, mais éclaire aussi le présent, en questionnant plus largement l’apport de la culture numérique dans les sciences humaines.    

Après la présentation des découvertes effectuées dans le sanctuaire et des problématiques soulevées par les travaux de terrain, les participants se familiariseront avec les méthodes employées par les archéologues pour traiter les différents objets mis au jour sur le site d’Amarynthos: céramiques, figurines en terre cuite et monnaies.

Avec les interventions de:

  • Sylvian Fachard, professeur en archéologie classique à l’UNIL et directeur de l’Ecole suisse d’archéologie en Grèce (ESAG) 
  • Pauline Maillard, docteure en archéologie classique, chercheuse à l’ESAG
  • David Cuendet, conservateur-restaurateur, responsable du laboratoire de conservation-restauration du MCAH
  • Barbara Hiltmann, conservatrice des monnaies grecques et romaines au MCAH

Date

Heures

jeudis 29 avril, 6, 20 et 27 mai 2021

de 9h30 à 11h50 (avec pause de 20 minutes)

Lieu

Musée cantonal d’archéologie et d’histoire, place de la Riponne 6, Lausanne
(Cours donné uniquement sur place)

Prix

Offert aux adhérents Connaissance 3, sur inscription

Histoire sociale et culturelle – Monstre, vous avez dit monstre?

Un cours à la Maison d’Ailleurs sous la direction de Marc Atallah, maître d’enseignement et de recherche à la section de français UNIL, directeur de la Maison d’Ailleurs 

Le monstre est sûrement un des motifs les plus célèbres de l’imaginaire fantastique et de science-fiction: Frankenstein, Dracula et consorts rencontrent, au 20e siècle, les extraterrestres, les robots géants et les humains modifiés. Pourtant, outre la fascination engendrée par de telles représentations, la question de savoir ce que ces monstres nous disent, depuis les confins de leur étrangeté, demeure.

Ne sont-ils que des figures «attractionnelles» et «spectaculaires»? Ou, au contraire, jouent-ils un rôle essentiel face à notre humanité, toujours en tension entre l’ailleurs et l’ici?

Grâce à des spécialistes provenant de plusieurs facultés de l’UNIL, ce cours visera à réfléchir à la question du monstre et à ce que ce monstre nous dit depuis l’Antiquité: l’histoire antique, la littérature et le cinéma seront au cœur des réflexions menées par les enseignants, réflexions encadrées par la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs, «Je est un monstre». Après la visite guidée, quatre enseignants apporteront un éclairage pluridisciplinaire sur la thématique.

Avec les interventions de:

  • Matthieu Pellet, maître d’enseignement et de recherche à la Faculté de théologie et de sciences des religions, UNIL
  • Dominique Kunz Westerhoff, professeure à la section de français, UNIL
  • Stéphane Tralongo, maître d’enseignement et de recherche à la section d’histoire et esthétique du cinéma, UNIL
  • Marc Atallah, maître d’enseignement et de recherche à la section de français, UNIL

Date

Heures

mercredis 21, 28 avril, 5, 12 et 19 mai 2021 – Reporté!

8h30 à 10h 

Lieu

Maison d’Ailleurs, place Pestalozzi 14, Yverdon-les-Bains
(Cours donné uniquement sur place)

Prix

180 fr. (215 fr. non-adhérent) pour 5 séances, entrée au Musée et visite guidée incluses
Culture pour tous: 40 fr.

Economie – Quel modèle économique pour la transition écologique?

Economie – Quel modèle économique pour la transition écologique?

Jean-Marie Brandt, Dr ès sciences économiques et en théologie, ancien directeur général de banque et chef du fisc vaudois

Jamais l’humanité n’a disposé d’autant de moyens pour se libérer des contraintes terrestres: connaissance («big data»), accessibilité (numérisation), réseautage (Net), ingénierie financière (GAFAM, BTX), technologie (intelligence artificielle). L’homme semble avoir conquis sa liberté par l’abondance économique. Or, ce pacte fondateur de la société moderne est aujourd’hui remis en question par le changement climatique et la perte de la biodiversité.

Dessinant le cadre environnemental des idées politiques modernes, nous dresserons un bilan des exigences humaines face aux ressources terrestres. Nous réinterpréterons les balises prémonitoires des crises de 1929, 2008 et 2020. Nous relierons l’économie à l’écologie. Enfin, nous ouvrirons la perspective d’une écologie globale.

Ce nouveau cours d’économie mettra en scène des pratiques polémiques comme la fiscalité écologique, la création d’un marché carbone ou la «subtile création du marché de l’eau», pour reprendre les termes de Jean-Marie Vigoureux dans son ouvrage «Eau, un élément vital, un trésor menacé». (Quanto, 2019).


Date

Heures

mardis 11, 18, 25 mai et 1er juin 2021

10h30 à 12h 

Lieu

Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
(Cours donné en ligne au besoin)

Prix

125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Sciences de la vie – Le transhumanisme: risques, enjeux, promesses et mensonges…

Sciences de la vie – Le transhumanisme: risques, enjeux, promesses et mensonges…

Philippe Glardon, Dr ès lettres, chargé de cours à l’UNIL, faculté de biologie et médecine

Banalisation des extensions mécaniques, utilisation des nanotechnologies, manipulations génétiques ou augmentation cérébrale: les nouvelles technologies tendent à abolir les limites physiologiques du corps humain. Après avoir bouleversé son environnement, l’homme entre-t-il dans l’ère posthumaine, où les derniers repères éthiques et moraux sont inopérants face à l’ambivalence des nouvelles technologies et à la mainmise des géants du web (les GAFAM) sur les corps et les consciences? Ou alors le discours transhumaniste est-il symptôme d’une mutation profonde des rapports entre la science et la société ?

Ce cours a pour but de faire le point sur une problématique dont les enjeux sont autant émotionnels qu’économiques et sociétaux. Nous en aborderons les aspects historiques, ainsi que les rapports entre science et société, sous les angles éthiques et technologiques, de façon à fournir les outils propres à susciter une réflexion rationnelle, au travers de quelques exemples concrets.


Date

Heures

mardis 4, 11, 18 et 25 mai 2021

13h30 à 15h 

Lieu

Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
(Cours donné en ligne au besoin)

Prix

125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Sciences humaines – La psychologie, au service de notre bien-être?

Sciences humaines – La psychologie, au service de notre bien-être?

Vittoria Cesari Lusso, Dre en psychologie, anciennement professeure à l’Unine, auteure

«On m’a conseillé d’aller voir un psy. Je n’y vais pas, je ne suis pas fou!» Aujourd’hui encore le mot «psychologie» fait penser à la maladie mentale, aux troubles ou aux hôpitaux psychiatriques. En réalité, la psychologie recouvre deux grands domaines: le soin des pathologies et des souffrances psychiques; l’étude des compétences permettant de mieux comprendre et de gérer le quotidien et les aléas de la vie, dans une société de plus en plus complexe. 

Dans ce nouveau cours, nous nous intéresserons notamment à ce deuxième courant, en développant les thèmes suivants:

  • En quoi la psychologie nous aide-t-elle à mieux comprendre les comportements de notre entourage et à délier les «nœuds relationnels» qui peuvent parasiter notre quotidien?
  • Quelle est la place des émotions et de la communication dans la réussite où l’échec de nos actions et interactions?
  • Est-ce que la psychologie peut nous aider à percer les «mystères» de l’amour?
  • Quelles sont les retombées de la présence – souvent envahissante – des nouvelles technologies de la communication sur la qualité des liens entre les générations?

Nous présenterons des éléments de réponse à ces questions, dans le cadre de ce séminaire participatif.


Date

Heures

lundis 26 avril, 3, 10 et 17 mai 2021

15h30 à 17h 

Lieu

Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
(Cours donné en ligne au besoin)

Prix

125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Littérature – Zola et l’argent

Littérature – Zola et l’argent

Jean Kaempfer, professeur honoraire UNIL

«La bête humaine est la même partout, seul le vêtement diffère»: telle est la thèse provocatrice que Zola développe tout au long des Rougon-Macquart, cette vaste et impitoyable radiographie de la société du Second Empire. Les appétits règnent en maître; le raffinement moderne cache mal l’âpreté au gain et l’empire du besoin sexuel

Deux romans documentent, en particulier, le désir ravageur de richesse et de puissance: ce sont La Curée, roman de la spéculation immobilière, et L’Argent, qui évoque le monde de la Bourse. On est frappé, en lisant aujourd’hui ces romans, de leur actualité, tant le cynisme charmeur du héros, Aristide Saccard, fait penser aux patrons glamour de Facebook ou d’Apple… En préambule à la lecture de ces deux romans, le cours proposera une présentation générale du naturalisme.

Les participant-e-s peuvent se procurer les deux œuvres étudiées dans les éditions suivantes: Emile Zola, La Curée, Editions Gallimard, collection Folio classique, 2002, et Emile Zola, L’Argent, Editions Gallimard, collection Folio classique, 2006.


Date

Heures

jeudis 22, 29 avril, 6, 20 et 27 mai 2021 – Reporté!

8h45 à 10h15 

Lieu

Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
(Cours donné uniquement sur place)

Prix

150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 5 séances
Culture pour tous: 35 fr.

Philosophie – Introduction historique à la philosophie. Une histoire d’amour entre les hommes et la vérité

Philosophie – Introduction historique à la philosophie. Une histoire d’amour entre les hommes et la vérité

Guido Albertelli, philosophe

«Au détour de quelque coin de l’univers inondé des feux d’innombrables systèmes solaires, il y eut un jour une planète sur laquelle des animaux intelligents inventèrent la connaissance.» (Nietzsche)

Des Présocratiques à Nietzsche, ce cours se propose de parcourir quelques-uns des principaux jalons de cette histoire, des premiers philosophes jusqu’à aujourd’hui, avec l’ambition de donner un aperçu panoramique de la philosophie qui permette d’aborder la question de «ce qu’elle est».


Date

Heures

lundis 19, 26 avril, 3, 10, 17 et 31 mai 2021 

8h45 à 10h15 

Lieu

Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
(Cours donné en ligne au besoin)

Prix

175 fr. (210 fr. non-adhérent) pour 6 séances, supports de cours inclus