Journée des bénévoles 2024

Journée des bénévoles 2024

Chaque année, nous célébrons l’engagement de nos bénévoles durant notre traditionnelle « Journée des bénévoles », organisée avec nos partenaires du Service culture et médiation scientifique de l’UNIL. Lors de cette édition 2024, nous avons abordé les résultats vaudois de la grande enquête des Universités des seniors (U3), parlé de l’histoire de la domestication de l’agriculture et ses défis aujourd’hui et découvert l’évolution des robots dans le temps et leur omniprésence dans la société actuelle.

C’est une tradition de longue date chez Connaissance 3, une journée est organisée chaque année pour remercier les personnes qui s’impliquent bénévolement pour donner vie à nos activités. Grâce à nos partenaires du Service culture et médiation scientifique [SCMS], cet événement s’est une fois de plus tenu sur le campus de l’Université de Lausanne et des activités riches en thématiques et questionnements actuels nous ont été proposées durant l’après-midi du 4 juin dernier.

Après quelques mots de bienvenue de Jennifer Genovese, adjointe à la cheffe du SCMS, Jacques Lanarès, président de Connaissance 3, a présenté les résultats vaudois de l’enquête sur la formation tout au long de la vie menée par les universités des seniors et universités populaires de Suisse. Après une analyse fine des 452 réponses récoltées par Connaissance 3, un des constats les plus réjouissants est que 95% des participant·es ont une appréciation positive de nos activités. Cette enquête exprime encore et toujours un plaisir d’apprendre manifeste chez les seniors de tous âges, stimulant encore plus notre envie de défendre l’accès à la formation tout au long de la vie et la qualité des activités organisées par nos nombreuses et nombreux bénévoles.

Après une pause de midi ensoleillée, les deux activités organisées par l’UNIL nous ont donné à réfléchir sur des thématiques d’avenir. Le professeur Christian Fankhauser, directeur du Centre intégratif de génomique, a présenté l’évolution de l’agriculture et l’influence des pratiques agricoles sur la biologie végétale, en abordant notamment la question des organismes génétiquement modifiés et les enjeux de leur utilisation aujourd’hui. L’équipe de méditation scientifique et technique de l’Espace des inventions nous a également proposé une visite privée de « Robostory », un extrait de leur exposition « Robot », sur l’évolution des créations robotisées au fil du temps et l’avènement de cette technologie aujourd’hui.

Un grand merci à toutes les personnes impliquées et particulièrement à la direction de l’UNIL et au SCMS pour l’organisation de cette journée. Et, bien entendu, un grand merci à nos bénévoles pour leur implication extrêmement précieuse au fil des saisons de Connaissance 3.

Redécouvrir la journée des bénévoles 2023

Entretien avec Muriel Chenaux Mesnier

Entretien avec Muriel Chenaux Mesnier

Muriel Chenaux Mesnier est la déléguée seniors de la Ville de Lausanne, un poste transversal au sein du dicastère Sports et cohésion sociale. Fin 2023, nous la rencontrions pour discuter de ses fonctions, de l’importance des milieux associatifs et du travail bénévole des seniors ainsi que du rôle de la formation tout au long de la vie.

© Mathilde Imesch – Ville de Lausanne

« Une de mes missions est la mise en œuvre de 31 mesures liées à la politique senior. Ces mesures sont de tout ordre, certaines sont liées à l’espace public, aux transports, aux logements, à l’activité physique mais une concerne aussi la lutte contre la fracture numérique et l’apprentissage tout au long de la vie ». Ses fonctions l’amènent notamment à organiser la cérémonie d’accueil des nouvelles et nouveaux seniors. « Cette cérémonie officielle de la municipalité permet de célébrer ce passage de vie et de faire connaître la richesse des différentes associations présentes à Lausanne, ainsi que leur large panel d’activités dont certaines s’adressent spécifiquement aux seniors ». Mme Chenaux Mesnier rappelle que de nombreuses associations, dont Connaissance 3, n’existent en partie que grâce au bénévolat, notamment celui des seniors. « Il est primordial de valoriser les compétences des gens à la retraite afin de leur donner un nouveau sens, au-delà de la vie professionnelle. Ce n’est pas parce qu’on est senior qu’on est inutile. En Suisse, on est encore beaucoup trop identifié par rapport à son travail et il y a une perte d’identité quand on passe à la retraite. C’est aussi un enjeu de la politique senior et c’est pour cela qu’on insiste beaucoup sur le bénévolat ».

« Une politique senior est importante car elle permet d’adapter la ville dans un contexte de vieillissement de la population ». Avec 15% de retraité·e·s, chiffre en augmentation, la Ville de Lausanne travaille à penser son développement futur en intégrant les différents besoins de ses habitant·e·s à la retraite. « Au niveau fédéral, on considère que ce qui est subventionné concerne la santé pure. De notre côté, nous mettons en œuvre des politiques qui touchent les personnes dans leur globalité. On considère que toute la dimension sociale de la personne doit être prise en compte. Cela permet de conserver des liens, de les entretenir et donc de garantir la cohésion sociale ».

Dans ce cadre, le travail de Connaissance 3, à Lausanne mais aussi dans le reste du canton, est important. Mme Chenaux Mesnier souligne la diversité des thèmes abordés, la qualité des conférences et des intervenant·e·s plus généralement. « On sent que Connaissance 3 vise un niveau d’excellence, qui dépasse l’idée qu’à la retraite « on n’a plus besoin d’apprendre ». Les gens ont toujours besoin de se nourrir intellectuellement. Cela permet également de maintenir les liens sociaux et d’échanger sur des thématiques d’actualité. On parle souvent de l’aspect santé des seniors, mais l’aspect social est également déterminant, notamment car il a un impact sur la santé mentale ».

Cet entretien a été réalisé dans le cadre du rapport annuel 2022-2023, pour le consulter:

Patrimoine et archives – Vous avez dit mémoires? Dialogue entre passé, présent et futur

Patrimoine et archives – Vous avez dit mémoires? Dialogue entre passé, présent et futur

Gilbert Coutaz, directeur honoraire des Archives cantonales vaudoises, membre fondateur de RéseauPatrimoineS

Le « big bang » informatique a irréversiblement modifié les modes d’élaboration et de circulation des informations, en a permis l’instantanéité, la mondialisation sans résoudre pour autant leur pérennité et les impacts en matière de consommation d’eau et d’énergie. Or, à une époque à l’avenir incertain et instable, comment l’affirmation « Nous serons ce que nous conservons » reflète-t-elle les paradoxes de la conservation, des réseaux sociaux et des attentes citoyennes: contenu, accaparement, manipulation, silences et élimination, luttes de pouvoir et formatage de la pensée? En quoi le patrimoine et les archives sont-ils des valeurs-refuge et des espaces de vérité et d’authenticité?

Depuis 2011, l’ensemble du dispositif légal du patrimoine et de l’archivage a été complètement renouvelé dans le canton de Vaud. Il servira de fil rouge aux diverses thématiques abordées dans le cadre de ce cours, qui se terminera par un double atelier (durée: 3h environ) impliquant les participant·e·s sur leurs parts d’archives et de mémoire et sur l’usage d’Internet.

Datesmardis 16, 23, 30 avril et 7 mai 2024
Heuresde 10h30 à 12h
attention: mardi 7 mai, de 8h45 à 12h, avec pause-café à 10h
LieuEspace Riponne, place de la Riponne 5 (1er étage), Lausanne
Prix150 fr. (195 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
Culture pour tous: 40 fr.

Excursion géologique à Saint-Triphon

Excursion géologique à Saint-Triphon

Au milieu de la plaine du Rhône, la falaise de Saint-Triphon – véritable livre à ciel ouvert – est le témoin privilégié de l’évolution géologique de la région. En compagnie de Jean-Luc Epard, professeur à la Faculté des géosciences et de l’environnement de l’UNIL, spécialiste de la formation des chaînes montagneuses, nous visualiserons, au pied d’une formation géologique, comment s’est construite notre Terre. Une belle opportunité d’observer, sur le terrain, les traces laissées par les forces qui ont construit les Alpes.

Après le repas de midi, le professeur de géologie nous présentera comment les sciences de la Terre permettent de mieux comprendre tout ce qui aura été vu durant la matinée.

Remarque: la visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite et aura lieu par tous les temps.

Datemardi 11 juin 2024 | Complet, liste d’attente
Heuresde 9h à 16h15 environ
Rendez-vous8h45, Gare CFF d’Aigle
Participant·e·s25 au maximum
ResponsablesJean-Yves Sovilla et Carla Rouge
Prix120 fr. (155 fr. non-adhérent), repas de midi et transport en bus entre Aigle et St-Triphon compris

Sciences humaines – Les seniors, une composante d’avenir de nos sociétés

Sciences humaines – Les seniors, une composante d’avenir de nos sociétés

René Knüsel, professeur honoraire UNIL

Bien que croissant·e·s en nombre, les seniors demeurent peu visibles dans l’espace politique et médiatique, hormis leurs besoins matériels ou le coût de leur santé fragilisée… La retraite du monde professionnel actif implique le plus souvent un repli sur des activités sociétales peu valorisées dans l’espace public.

Un des objectifs du cours est de s’interroger sur les injonctions ambivalentes que reçoivent les seniors, d’une part de se retirer de leurs activités habituelles, conformément au règlement de leur caisse de pension; d’autre part, de devenir une composante des discours politiques qui leur assigne une prolongation de leur engagement professionnel, en particulier pour pallier le manque de main-d’œuvre à venir.

En prenant appui tant sur les connaissances scientifiques que sur les observations du quotidien ou les expériences de vie des participant·e·s, les échanges seront notamment organisés autour des questions suivantes: quels engagements et quelle place les seniors peuvent-ils et elles occuper, voire revendiquer dans les années à venir sur les plans professionnel et sociétal?

Dateslundis 15, 22, 29 avril et 6 mai 2024
Heuresde 15h30 à 17h
LieuEspace Riponne, place de la Riponne 5 (1er étage), Lausanne
Prix125 fr. (160 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Du Musée d’horlogerie aux Moulins souterrains du Col-des-Roches

Du Musée d’horlogerie aux Moulins souterrains du Col-des-Roches

Installé dans une magnifique demeure du 18e siècle – le Château des Monts, le Musée d’horlogerie du Locle expose des collections d’une extraordinaire richesse: automates et montres de la donation Maurice Sandoz, pendules neuchâteloises et de parquet, horloges et mécanismes qui témoignent des progrès techniques et de l’inventivité de leurs constructeurs.

Après la magie horlogère, place à la force de l’eau qui occupe une place singulière dans l’histoire de la région, notamment l’emposieu du Col-des-Roches, puits naturel où s’enfouissent les eaux du Bied. Dès le 17e siècle, trois meuniers ont eu l’ingénieuse idée d’utiliser le débit de cette cascade pour actionner moulins, scierie et autre rebatte. C’est le début d’une véritable usine souterraine que nous découvrirons lors de cette visite au centre de la terre.

Remarque: le trajet aller-retour jusqu’au Locle se fera en bus depuis Ouchy. La visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite. La grotte n’est pas accessible en fauteuil roulant ou avec des béquilles.

Datemardi 4 juin 2024
Heuresde 8h15 à 19h15 environ
Rendez-vous8h, Château d’Ouchy (côté est), place du Port 2, Lausanne
Participant·e·s30 au maximum
ResponsablesPhilippe Güntert et Roger Darioli
Prix160 fr. (210 fr. non-adhérent), transport en bus et apéritif dînatoire compris
Culture pour tous: 40 fr.

Biologie – La nature sauvage en nous

Biologie – La nature sauvage en nous

Lia Rosso, Dre ès sciences de la vie

Nous avons l’habitude de considérer la nature comme un ensemble varié d’animaux, de plantes et de paysages qui nous entoure. Or, en réalité, la nature continue bien au-delà même de notre peau, car elle nous constitue! Malgré les apparences, nous sommes des êtres vivants très similaires à tous ceux que nous côtoyons: de la plus petite bactérie au grand cèdre qui s’érige fier, dans le jardin.

Durant ce cours, nous partirons à la découverte de la vie qui nous compose, des milliards d’êtres vivants qui travaillent sans cesse au maintien de notre corps et de notre identité. Nous parlerons de cellules, de bactéries, d’identité et même de destinée. Nous regarderons cette nature qui frétille de vie dans chaque recoin pour comprendre comment la conscience humaine voit le jour en chacun d’entre nous.

Entre pensée scientifique et philosophique, ce cours nous amènera ainsi à nous poser un certain nombre de questions. Qu’est-ce que cette intelligence dont nous sommes si fier·ère·s? Notre intelligence est-elle le reflet d’une conscience plus grande? Qui sommes-nous?  Quelle place pour un sentiment de spiritualité? Quels sont les enjeux et les responsabilités humaines face à cette nouvelle compréhension de l’existence?

Dateslundis 15, 22, 29 avril et 6 mai 2024 | Complet, liste d’attente
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuEspace Riponne, place de la Riponne 5 (1er étage), Lausanne
Prix125 fr. (160 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Visite du Fribourg historique et des grandes orgues de sa cathédrale

Visite du Fribourg historique et des grandes orgues de sa cathédrale

Le matin, nous partirons à la découverte de la Cathédrale Saint-Nicolas et de ses orgues. Monument phare de la Vieille-Ville de Fribourg, elle abrite deux instruments historiques: l’orgue de chœur (S. Manderscheidt, 1654) et le grand orgue (A. Mooser, 1834). Ce dernier a acquis, dès sa construction, une immense réputation, à tel point qu’une visite de Fribourg était inconcevable sans l’avoir entendu. Cathédrale, orgues et… orage seront au programme de cette visite, en compagnie de l’organiste Nicolas Viatte. On pourra entendre et voir les deux instruments, en particulier l’impressionnante console des grandes orgues qui furent notamment jouées par Franz Liszt.

Après un repas dans le quartier du Bourg, nous poursuivrons à pied la visite de la Vieille-Ville. L’occasion d’admirer les joyaux qu’elle renferme: fontaines surmontées de statues des maîtres sculpteurs Geiler et Gieng, maisons de style gothique des forgerons, des tisserands et des tanneurs, ponts sur la Sarine et le Gottéron, sans oublier l’enceinte fortifiée dont les trois tours de garde constituent l’emblème de la ville. Nous remonterons ensuite par le funiculaire en service depuis 1899.

Remarque: la visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite et aura lieu par tous les temps.

Datemercredi 22 mai et mardi 25 juin 2024
Heuresde 10h15 à 16h45
Rendez-vous10h, Gare CFF de Fribourg, devant l’entrée principale
Participant·e·s20 au maximum
ResponsablesDominique Plancherel et Roger Darioli
Prix130 fr. (170 fr. non-adhérent), repas de midi et goûter compris
Culture pour tous: 35 fr.

Art et culture – Les œuvres à l’ère numérique

Art et culture – Les œuvres à l’ère numérique

Cours collectif proposé par Isaac Pante, UNIL

Qu’elle soit littéraire, picturale ou ludique, la création a été profondément bouleversée par l’apparition des dispositifs et techniques numériques. Au travers du regard croisé de quatre chercheuses et chercheurs en Lettres, ce nouveau cours entend montrer comment les ordinateurs permettent non seulement d’étudier des œuvres, mais aussi d’en créer et pourquoi il est si important d’en préserver l’histoire.

Embarquez pour un voyage qui vous mènera des livres dont vous êtes le héros ou l’héroïne aux récits interactifs, des romans aux réseaux de personnages, de l’art informatique à l’art généré par des intelligences artificielles, des ordinateurs comme objets de consommation aux dispositifs techniques comme documents privilégiés de l’histoire humaine.


Plan du cours et intervenant·e·s:

Étude et création de livres dont vous êtes le héros – 11 avril
Isaac Pante, écrivain et maître d’enseignement et de recherche en culture et édition numérique, Section des sciences du langage et de l’information, UNIL

Analyse des réseaux de personnages dans les romans – 18 avril
Coline Métrailler, assistante-doctorante, Section des sciences du langage et de l’information, UNIL

Préserver le patrimoine vidéoludique – 25 avril
Yannick Rochat, professeur assistant en études vidéoludiques, Section des sciences du langage et de l’information, UNIL

Histoire de l’art numérique: du code informatique aux intelligences artificielles – 2 mai
Nathalie Dietschy, professeure assistante en histoire de l’art contemporain, Section d’histoire de l’art, UNIL

Datesjeudis 11, 18, 25 avril et 2 mai 2024 | ANNULÉ
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuEspace Riponne, place de la Riponne 5 (1er étage), Lausanne
Prix125 fr. (160 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
Culture pour tous: 30 fr.

Des senteurs de roses aux secrets des arbres

Des senteurs de roses aux secrets des arbres

Venez découvrir le charme fabuleux et les parfums des roses anciennes et botaniques à la Roseraie de Alain et Gisèle Tschanz à Aclens. Ce couple de passionnés nous présentera les très nombreuses variétés de roses anciennes (environ 800) ainsi que la multiplication des rosiers par greffage. Nos yeux et notre odorat seront comblés.

Après le repas pris dans une auberge de la région, nous cheminerons à travers le magnifique Arboretum du Vallon de l’Aubonne. Sous la conduite d’un guide aux vastes connaissances arboricoles, nous apprendrons à reconnaître divers types d’arbres et d’arbustes avec leurs spécificités et leur beauté. Quels sont les végétaux à privilégier face au réchauffement climatique?

Cette escapade « nature » devrait être un enchantement printanier.

Remarque: la visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite et aura lieu par tous les temps.

Datemardi 14 mai ou mercredi 15 mai 2024 | Complet, liste d’attente
Heuresde 9h45 à 17h
Rendez-vous9h30, devant l’Hôtel Continental, en face de la Gare CFF de Lausanne
Participant·e·s15 au maximum
ResponsablesJean Desarzens et Mikaïl Grandjean
Prix115 fr. (150 fr. non-adhérent), transport en minibus et repas de midi compris