Littérature – Isabelle de Charrière, une romancière d’aujourd’hui il y a deux siècles

Littérature – Isabelle de Charrière, une romancière d’aujourd’hui il y a deux siècles

François Rosset, professeur de littérature française, UNIL

On ne sait pas toujours que les bords du lac de Neuchâtel ont abrité l’une des figures les plus originales de la création littéraire européenne à la fin du XVIIIe siècle. Isabelle de Charrière (1740-1805), aristocrate hollandaise devenue suisse après son mariage avec Charles-Emmanuel de Charrière et installée dans le manoir du Pontet à Colombier, a produit, après 1780, une œuvre abondante de romancière qui se distingue par son inventivité et par la force des questions qu’elle pose: sur les préjugés, les croyances, les contraintes sociales (en particulier celles qui touchent les femmes), les inégalités, l’éducation, le langage, les normes de toutes natures. Intellectuelle libre et doucement ironique, elle semble, à distance de deux bons siècles, parler très directement des doutes, des contradictions, des errements qui caractérisent notre propre époque.

Les participant·e·s peuvent se procurer la lecture de référence dans l’édition suivante: Isabelle de Charrière, Trois femmes, Ed. de Claire Jaquier, Gollion, Infolio, 2017. Pour se préparer, chacun·e peut aussi consulter l’ouvrage de Valérie Cossy, Isabelle de Charrière. Ecrire pour vivre autrement, Lausanne, PPUR, coll. «Le savoir suisse», 2012.

Datesvendredis 28 avril, 5, 12 et 26 mai 2023
Heuresde 10h30 à 12h
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5, Yverdon-les-Bains
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
Culture pour tous : 30 fr.

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Claudia Dubuis, Dre en anthropologie, chargée d’enseignement et de recherche Unine

L’anthropologie présente une tradition de recherches mettant en évidence les relations complexes qui se sont établies entre les sociétés humaines et la nature. Face aux défis environnementaux actuels, les travaux des anthropologues proposent des pistes permettant de repenser notre rapport au vivant et aux écosystèmes. Ces travaux ont des portées diverses. Certains partent du postulat que les sociétés occidentales auraient opéré une profonde rupture entre nature et culture, qu’il s’agirait de repenser complètement. D’autres estiment que cette rupture n’a pas été aussi homogène et mettent en évidence des pratiques considérées comme moins coupées de la nature qu’on ne le pense habituellement (les pratiques d’observation des naturalistes amateurs, par exemple).

Pour illustrer ces différentes approches, ce cours d’introduction à l’anthropologie de la nature s’appuiera sur des cas concrets: observations des naturalistes ou retour à la vie en forêt, mais, également, des pratiques plus politiques comme les mobilisations autochtones contre l’essor de l’industrie minière et pétrolière aux Etats-Unis et au Canada ou, plus proches de nous, les ZAD.

Datesvendredis 28 avril, 5, 12 mai 2023
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5, Yverdon-les-Bains
Prix100 fr. (120 fr. non-adhérent) pour 3 séances, supports de cours inclus

Construction du savoir – Et si la science disait vrai?

Construction du savoir – Et si la science disait vrai?

Marc Ruchti, Dr ès sciences, ancien maître de biologie

L’école enseigne les résultats validés des sciences, mais peu – voire pas du tout – la façon dont ces résultats ont été établis. Or, la rationalité d’un jugement dépend avant tout de la fiabilité des informations dont on dispose. Pour le public, le discours scientifique se trouve ainsi en concurrence avec des discours non scientifiques, et même avec des discours antiscientifiques.

Dans le contexte actuel de défiance à l’égard de la science – défiance renforcée par les théories du complot et autres fausses nouvelles –, ce cours de méthodologie montrera concrètement comment les scientifiques utilisent la démarche expérimentale pour vérifier, préciser ou corriger des hypothèses et établir ainsi des faits. Une manière intelligente d’atténuer les doutes vis-à-vis de la science moderne.

«Les scientifiques ont des informations auxquelles un individu extérieur au monde scientifique n’a pas accès, et il n’est pas du tout évident que ce dernier dispose d’éléments suffisants pour conclure rationnellement que ce que disent les scientifiques est vrai.» (Jean Bricmont)

Datesvendredis 10, 17, 24 et 31 mars 2023
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5, Yverdon-les-Bains
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Histoire de l’art – La Renaissance

Histoire de l’art – La Renaissance

René Armellino, Dr en histoire de l’art

De Masaccio à Michel-Ange, ce cours propose un parcours initiatique au cœur de la Renaissance italienne.

Dans une société comme la nôtre, qui manque quelquefois de valeurs authentiques, vous découvrirez les splendeurs de la Renaissance italienne et l’humanité des peintres qui en ont fait la gloire.

Le cours sera illustré par de nombreuses images numériques.

Datesvendredis, du 10 février au 21 avril 2023 | Voir calendrier complet (pdf)
Heuresde 10h30 à 12h
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5, Yverdon-les-Bains
Prix225 fr. (270 fr. non-adhérent) pour 8 séances, supports de cours inclus
Culture pour tous : 55 fr.

Economie – Ethique et économie, entre nécessité et contradictions

Economie – Ethique et économie, entre nécessité et contradictions

Jean-Marie Brandt, Dr ès sciences économiques et en théologie, ancien directeur général de banque et chef du fisc vaudois

Guerre des monnaies, déclin du dollar, monnaies alternatives, systèmes de paiement, réserves monétaires: à la lumière des conflits actuels, nous testerons, dans un premier temps, l’ensemble des outils économiques et financiers développés au plan mondial. Ensuite, nous évaluerons l’état des lieux (endettement, inflation, ralentissement économique, récession, pouvoir d’achat) et les besoins futurs (transition et conversion écologiques, économie de guerre, reconstruction de l’Ukraine, alimentation mondiale, sortie post-Covid-19). Enfin, nous redéfinirons les risques et les enjeux de la mondialisation: économie circulaire, autarcie et réindustrialisation, mesures de rétorsion.

Notre démarche de nature économique se réappropriera les critères de l’éthique sociale indispensables à la conversion écologique et nous interrogerons l’actualité en nous référençant à la doctrine économique en vigueur. Le cours s’appuiera sur un résumé schématique et sur des flashs d’actualité distribués en séance.

Datesvendredis 10, 17, 24 février et 3 mars 2023
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuCentre aux Alizés, ruelle Vautier 5, Yverdon-les-Bains
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Les jardins du Château de Prangins. Entre nature et culture

Les jardins du Château de Prangins. Entre nature et culture

Cours-atelier au Musée national suisse à Prangins

En compagnie de Stéphane Repas Mendes, collaborateur scientifique pour la botanique et l’histoire des jardins, partez à la découverte du plus grand potager historique de Suisse.

D’abord une balade sur l’ensemble du domaine vous fera découvrir le parc, où l’on tente de concilier une faune et une flore diversifiées, tout en conservant un lieu ouvert au public.

Lors de la deuxième séance, nous lèverons le voile sur un matériau aux allures de pierre philosophale… le compost! Afin de battre en brèche quelques croyances, rencontrer ses innombrables – et bien souvent invisibles – acteurs et découvrir les chiffres clés sur les mal nommés «déchets verts», nous sonderons les profondeurs du compost didactique.

La série se clôturera dans le Potager historique du château où nous questionnerons les pratiques alimentaires passées et présentes et aborderons la conservation des fruits et des légumes. Afin de contenter à la fois l’intellect et les sens, nous en profiterons pour déguster des produits fermentés issus du Potager.

La participation au cours-atelier donne accès aux autres expositions du Château pour le reste de la journée.

Datesmardis 25 avril, 2 et 9 mai 2023
Heuresde 10h30 à 12h
LieuMusée national suisse, Château de Prangins, avenue du Général Guiguer 3, Prangins
Prix120 fr. (140 fr. non-adhérent) pour 3 séances, dégustation comprise
Culture pour tous : 30 fr.

Sciences humaines – Les œuvres d’art à l’ère numérique

Sciences humaines – Les œuvres d’art à l’ère numérique

Cours collectif proposé par Isaac Pante, UNIL

Qu’elles soient littéraires, picturales ou ludiques, les œuvres d’art ont été profondément bouleversées par l’apparition des dispositifs numériques. Au travers du regard croisé de quatre chercheuses et chercheurs en Lettres, ce nouveau cours entend montrer comment les ordinateurs permettent non seulement d’étudier mais aussi de créer des œuvres d’art et pourquoi il est si important d’en préserver l’histoire.

Embarquez pour un voyage qui vous mènera des livres dont vous êtes le héros aux récits interactifs, des romans aux réseaux de personnages, de la peinture classique à l’art génératif et des ordinateurs comme objets de consommation aux dispositifs techniques comme documents privilégiés de l’histoire humaine.


mardi 9 mai – Étude et création de livres dont vous êtes le héros à l’heure du numérique (10h30-12h)

Isaac Pante, écrivain et maître d’enseignement et de recherche en culture et édition numérique, section des Sciences du langage et de l’information, UNIL


mardi 16 mai – Analyse des réseaux de personnages dans les romans (10h30-12h)

Coline Métrailler, assistante-doctorante, section des Sciences du langage et de l’information, UNIL


mardi 23 mai – Art génératif : de ses prémices à aujourd’hui (15h30-17h)

Nathalie Dietschy, professeure assistante en histoire de l’art contemporain, section d’histoire de l’art, UNIL


mardi 30 mai – Préservation du patrimoine vidéoludique (10h30-12h)

Yannick Rochat, professeur assistant en études vidéoludiques, section des Sciences du langage et de l’information, UNIL


Cette nouvelle offre de cours permet d’aborder le numérique sous ses différentes facettes. Coordonnée cette année par Isaac Pante, elle s’inscrit dans le cadre du programme stratégique 2022-2027 de Connaissance 3 et bénéficie du soutien de l’Etat de Vaud.

Datesmardis 9, 16, 23 et 30 mai 2023
Heuresde 10h30 à 12h
attention: mardi 23 mai, de 15h30 à 17h
LieuEspace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
Culture pour tous : 30 fr.

Anthropologie – Les animaux dans le jeu

Anthropologie – Les animaux dans le jeu

Claudia Dubuis, Dre en anthropologie, chargée d’enseignement et de recherche Unine

Les sciences sociales ou l’histoire ont largement analysé les manières dont les sociétés humaines mobilisent les animaux dans une grande diversité de jeux. Ce nouveau cours se penchera sur les travaux anthropologiques qui mettent en avant la dimension agonistique de ces pratiques dans les jeux de courses et de combats, engageant éventuellement des paris: combats de coqs à Bali (et le texte canonique de Clifford Geertz), courses hippiques, combats de taureaux ou de vaches (corrida, batailles de reines dans le Val d’Hérens), combats de scarabées (vus sous l’angle de l’écologie politique). Ces pratiques ludiques, soumises le plus souvent à des formes de régulations ou de prescriptions régionales ou nationales, mettent néanmoins en évidence des formes de sociabilités humaines et/ou d’interactions entre humains et animaux qu’il s’agira d’analyser.

Ce nouvel enseignement termine un volet de trois cours portant sur les relations entre animaux et humains sous le regard de l’anthropologie. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi les précédents pour participer à celui-ci.

Dateslundis 1er, 8, 15 et 22 mai 2023
Heuresde 15h30 à 17h
LieuEspace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Biologie – Les étonnants pouvoirs du génie génétique

Biologie – Les étonnants pouvoirs du génie génétique

Lia Rosso, Dre ès sciences de la vie

Le génie génétique, c’est-à-dire l’ensemble des processus par lequel on altère la structure génétique d’un organisme en supprimant, en introduisant ou en remplaçant du matériel génétique, est un domaine scientifique en pleine évolution. Médecine, pharmacie, chimie, agroalimentaire, procréation, armée, divertissement ou informatique: les biotechnologies ne semblent avoir aucune limite dans leurs domaines d’application!

Après avoir revu quelques notions de biologie cellulaire et moléculaire pour comprendre les principes de bases qui rendent possible le développement de telles technologies, ce cours explorera les dernières avancées du génie génétique, ses avantages, ses potentialités, mais aussi ses risques.

Dateslundis 24 avril, 1er, 8, et 15 mai 2023
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuEspace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
Prix125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Littérature – Figures d’artiste, romans de peintre

Littérature – Figures d’artiste, romans de peintre

Jean Kaempfer, professeur honoraire UNIL

Au XIXe siècle, les romans avec figure d’artistes ou de peintres se multiplient. Cette éclosion témoigne d’une inquiétude: dans un monde devenu positif, l’artiste n’a plus sa place marquée; il est conduit à s’inventer, dans l’enthousiasme ou la douleur, des rôles à la mesure de son exclusion. Le cours comportera deux chapitres:

1. Artistes de Balzac
La Comédie humaine est riche d’une vaste cohorte d’artistes – peintres, musiciens, poètes ou romanciers – et offre ainsi un panorama varié, à la fois sociologique et philosophique, de la création artistique.

2. Figures de peintres
Comment faire vrai, vivant, avec des mots ou des couleurs? Comment maintenir l’Idéal dans une société qui encourage au mercantilisme? Avec les peintres qu’ils mettent en scène, les romanciers abordent des questions urgentes, décisives, qui les concernent, eux aussi.

Les participant·e·s peuvent se procurer les lectures de référence dans les éditions suivantes:

  • Balzac: Le Chef-d’œuvre inconnu, Gambara, Massimilla Doni, GF 1374
  • Zola: L’Œuvre, Folio Classique 1437
  • Goncourt: Manette Salomon, Folio Classique 2762
Datesjeudis 23, 30 mars, 6, 27 avril, 4 et 11 mai 2023
Heuresde 8h45 à 10h15
LieuEspace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5, Lausanne
Prix175 fr. (210 fr. non-adhérent) pour 6 séances
Culture pour tous : 40 fr.