Histoire – Sur les routes du sel et du sucre

Histoire – Sur les routes du sel et du sucre

Anne-Lise Eggimann, Dre ès sciences politiques

Sel et sucre, voilà deux produits que nous utilisons chaque jour. Pourtant que savons-nous de leur passé? Quels usages du sel avait-on dans l’Antiquité et au Moyen Age? Qui exploitait alors les mines et comment se faisait le travail? Quelle était la valeur commerciale du sel? Quelles ont été les conséquences de la gabelle? Nous examinerons quelques hauts lieux de production du sel dans le monde et en Suisse, pour arriver aux multiples usages actuels du sel.

Quant au sucre, nous verrons quand et comment il est arrivé en Europe sur nos tables, à quel prix les Européens en ont développé la production dans leurs colonies, jusqu’à ce que la betterave apporte, elle aussi, sa contribution au goût sucré dont nous sommes si friands. Bref, l’occasion de revivre, le temps d’un cours, les épopées aussi dramatiques que fascinantes du sel et du sucre.

Ce cours est complémentaire à la conférence d’Anne-Lise Eggimann «Indispensable sel: d’où vient-il et comment a-t-il marqué l’histoire?» qui se tiendra le lundi 27 janvier 2020 à Yverdon-les-Bains (voir: conférences Nord vaudois).


Dates
mardis 12, 19, 26 novembre et 3 décembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire de la musique – Le classicisme musical

Histoire de la musique – Le classicisme musical

Olivier Gilliéron, maître d’enseignement à la Haute Ecole de musique de Lausanne (HEMU)

Le classicisme musical est défini par une période qui débute vers 1750 pour s’achever vers 1820, date à laquelle lui succède le romantisme. Le milieu du 18e siècle initie l’un des plus remarquables mouvements de retournement de la pensée esthétique européenne. A partir des années 1750, différents courants se rejoignent autour de l’idée d’une «dégénérescence des arts». La nécessité d’un certain renouvellement s’impose, en s’appuyant sur une instance critique nouvelle et de nature essentiellement affective et morale: le sentiment. La forme sonate s’impose et traduit l’idéal esthétique de clarté, de symétrie et de rationalité recherché par les compositeurs. Certains genres prestigieux comme le quatuor à cordes ou la symphonie apparaissent en divers lieux de l’Europe musicale. Vienne en devient le nouveau centre artistique, notamment avec ses trois compositeurs incontournables que sont Haydn, Mozart et Beethoven.

Durant les quatre rencontres, nous développerons les thèmes suivants:

  • Le classicisme
  • Des Lumières à la Révolution française
  • Le style classique
  • Les idéaux et la finalité de l’art classique
  • Beethoven et le style héroïque

Dates
lundis 11, 18, 25 novembre et 2 décembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Claudia Dubuis, Dre en anthropologie, chargée d’enseignement et de recherche Unine

Depuis plusieurs années et un peu partout sur le continent américain, les peuples autochtones luttent contre l’essor de l’industrie minière et pétrolière, comme on a pu le voir lors de la très médiatisée résistance à l’implantation d’oléoducs dans la réserve de Standing Rock. En quoi le regard anthropologique sur de telles mobilisations apporte-t-il un éclairage sur le fonctionnement de notre propre société et sur les rapports que nous entretenons avec la nature? Face aux défis environnementaux actuels, quelles propositions peuvent-elles amener? Autant de questions qui seront débattues dans ce cours d’introduction à l’anthropologie politique de la nature.

Après un détour par quelques anthropologues spécialistes du rapport à la nature dans les sociétés dites «autres» (Lévi-Strauss, Descola), nous aborderons les grandes caractéristiques de la relation de l’Occident à la nature, à partir de la foisonnante histoire environnementale qui s’est développée autour du débat scientifique sur l’«anthropocène». Enfin, le rapport complexe entre société et nature sera illustré à la lumière de la situation concrète des réserves aux Etats-Unis et au Canada.


Dates
lundis 28 octobre, 4, 11 et 18 novembre 2019
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire de l’art – L’art au travers des grandes cités de la Péninsule

Histoire de l’art – L’art au travers des grandes cités de la Péninsule

René Armellino, Dr en histoire de l’art

Venise, Florence et Rome: trois villes incontournables qui ont vu naître, au fil des siècles, certains des plus grands chefs-d’œuvre de l’art occidental. Nous parcourrons ensemble une partie des intrigues, des passions et des souffrances qui se sont mêlées pour engendrer ce patrimoine hors du commun. Ce seront toutefois les artistes et leurs profondes inspirations qui nous permettront d’appréhender le véritable fil rouge de nos rencontres culturelles.

Durant les dix rencontres, nous développerons les thèmes suivants:

  • Venise et son histoire
  • L’architecture à Venise
  • Les villas palladiennes
  • Titien, Véronèse et Le Tintoret
  • Florence et les Médicis
  • Les chefs-d’œuvre du Musée des Offices
  • Le mystérieux Corridoio Vasariano
  • La cité des papes: entre splendeur et décadence
  • Les Musées du Vatican

Le cours sera illustré par de nombreuses images numériques.


Dates
jeudis, du 3 octobre 2019 au 30 janvier 2020
Calendrier complet(PDF) – COMPLET
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
285 fr. (340 fr. non-adhérent) pour 10 séances, supports de cours inclus

 

Séminaire de littérature romande – Le journal intime, un genre toujours vivant?

Séminaire de littérature romande – Le journal intime, un genre toujours vivant?

Anne-Lise Delacrétaz Maggetti, maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des lettres, UNIL

De nombreux écrivains, en Suisse romande, ont tenu un journal intime, souvent découvert après leur mort – c’est le cas de Benjamin Constant, de Henri-Frédéric Amiel, de Guy de Pourtalès ou, plus proche de nous, de Monique Saint-Hélier. Plus rares sont ceux qui, comme Charles Ferdinand Ramuz ou, récemment, Elisabeth Horem, ont publié leur journal de leur vivant…

Un dossier rassemblant des extraits des journaux des auteurs cités sera distribué avant le début du séminaire.

Les participant-e-s sont prié-e-s de se procurer l’œuvre suivante:

  • Guy de Pourtalès, Voyage en Extrême-Orient (28 février-4 juin 1930), Gollion, Infolio, 2017

Dates
jeudis 26 septembre, 3, 10, 31 octobre et 7 novembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 5 séances
S’inscrire.

Anglais

Anglais

Gwendoline Czajkowska ou Barbara Balbo, professeures d’anglais

Rafraîchir ou maintenir ses compétences, préparer un voyage, améliorer son expression orale et sa compréhension ou, tout simplement, prendre plaisir à converser avec nos deux professeures anglophones. Connaissance 3 vous propose trois niveaux de cours d’anglais: avancé (C1), intermédiaire (B2) ou élémentaire (A2-B1). Gwendoline Czajkowska s’entretient avec chaque nouvel-le inscrit-e pour l’orienter dans le bon cours.

Ces cours se déroulent en petits groupes (9 à 12 personnes) qui favorisent la participation et l’expression orale. Le rythme est adapté à chaque groupe, grâce à l’expérience de nos professeures.

L’achat éventuel de livres est à prévoir en plus, au cas par cas.


Dates
du lundi 23 septembre 2019 au jeudi 30 janvier 2020
Calendrier complet (PDF)
Heures
avancés:
lundi, 10h30 à 12h – avec Gwendoline Czajkowska – COMPLET

intermédiaires:
lundi, 13h30 à 15h – avec Gwendoline Czajkowska – COMPLET
jeudi, 10h30 à 12h – avec Barbara Balbo – COMPLET

élémentaires:
jeudi, 13h30 à 15h – avec Barbara Balbo

Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
350 fr. (420 fr. non adhérent) par semestre, pour 14 séances dont une offerte (accueil)
S’inscrire.

Séminaire d’histoire de l’art

Séminaire d’histoire de l’art

René Armellino, Dr en histoire de l’art

Ce séminaire vous permettra de tester et d’améliorer vos connaissances en histoire de l’art. Le professeur présentera des œuvres variées que les participant-e-s seront chargé-e-s de commenter.

La participation à ce séminaire ne nécessite pas de prérequis artistiques particuliers. Une bonne culture générale, doublée d’une grande motivation et d’un intérêt marqué pour la peinture classique, la Renaissance ou les mouvements picturaux du 19e siècle, sont néanmoins nécessaires pour le suivre dans de bonnes conditions.


Dates
mardis, du 17 septembre au 3 décembre 2019
Calendrier complet (PDF)
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
210 fr. (250 fr. non-adhérent) pour 8 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire de l’art – L’Art nouveau en Europe: une quête d’harmonie

Histoire de l’art – L’Art nouveau en Europe: une quête d’harmonie

René Armellino, Dr en histoire de l’art

A la Belle Epoque (1890-1914), un vaste mouvement abolissant les barrières entre les arts déferle sur l’Europe: l’Art nouveau. En Suisse, c’est surtout Charles L’Eplattenier qui l’incarne, au travers du Cours supérieur d’art et de décoration qu’il a créé, en 1905, à l’Ecole d’art de La Chaux-de-Fonds. Le voyage initiatique que nous ferons ensemble au cœur de l’Art nouveau, se propose de mieux vous faire comprendre cet univers qui s’inscrit déjà dans notre histoire. De nombreux autres exemples européens seront abordés, afin de permettre aux participant-e-s de situer ce mouvement dans le contexte socioculturel de son époque.

Durant les huit rencontres, nous développerons les thèmes suivants:

  • John Ruskin et ses théories sur l’art social
  • Hector Guimard et l’Art nouveau à Paris
  • Emile Gallé et la création de l’Ecole de Nancy
  • Le Style sapin de La Chaux-de-Fonds
  • Le modernisme en Catalogne: de Domènech à Gaudí
  • L’art floréal en Italie

Le cours sera illustré par de nombreuses images numériques.


Dates
mardis, du 17 septembre au 3 décembre 2019
Calendrier complet (PDF) – COMPLET.
Heures
de 13h30 à 15h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
225 fr. (270 fr. non-adhérent) pour 8 séances, supports de cours inclus

 

Sciences humaines – Faire société aujourd’hui

Sciences humaines – Faire société aujourd’hui

Une série de rencontres sociologiques à l’occasion des 10 ans de l’Institut des sciences sociales de l’UNIL.

Santé, travail, parcours de vie ou rapports entre les hommes et les femmes: partez à la découverte des enjeux actuels de notre société, en compagnie de plusieurs chercheurs et de leurs étudiant-e-s.

Les rencontres peuvent se suivre indépendamment les unes des autres.


Dates
mardis 5, 12, 19 et 26 novembre 2019
Heures
de 14h à 16h
Prix
Entrée libre. Sans inscription.

Programme des rencontres

Mardi 5 novembre 2019, 14h -16h

Le projet «Cause commune»: une plateforme d’action et de recherche entre l’UNIL et Chavannes-près-Renens

Alain Plattet, chef de la cohésion sociale, Chavannes-près-Renens
Pr Dario Spini, psychologue social, directeur du Pôle de recherche national LIVES

La plateforme d’action et de recherche Cause Commune vise à développer une démarche participative dans les quartiers de Chavannes-près-Renens. Réunissant des acteurs sur le terrain et des chercheurs, cette plateforme participative entend améliorer, à travers des activités décidées par les habitants, la qualité sociale de la commune. Un dispositif de recherche évaluera d’une part si ces actions ont un effet durable sur les quartiers, ainsi que sur la santé des habitants qui participent ou non à ces activités.


Mardi 12 novembre, 14h-16h

Quoi de neuf chez les hommes? Masculinités et égalité des sexes

Isabel Boni Le Goff, sociologue, ISS-UNIL
Sébastien Chauvin, sociologue, ISS-UNIL

A l’ère de #MeToo et d’une remise en cause de la domination masculine dans ses différentes formes, comment se configurent les manières d’être un homme, les manières pour les hommes d’interagir entre eux et avec les femmes? Cette conférence fera un tour d’horizon de ces questions en prêtant une attention particulière aux inégalités de classe et de race entre les hommes et les masculinités, et à ses implications pour l’analyse féministe du sexisme.


Mardi 19 novembre 2019, 14h-16h

La santé aujourd’hui: entre médecine, biologie et société

Pr Umberto Simeoni, médecin pédiatre, chef du Service de pédiatrie CHUV
Dr Luca Chiapperino, philosophe et sociologue de la médecine, ISS-UNIL
Pr Francesco Panese, sociologue de la médecine et de la santé, ISS-UNIL

Le nouveau paradigme de l’origine développementale de la santé et des maladies (DOHaD) et les récentes recherches en épigénétique, terme traduisant sur le plan moléculaire les influences de l’environnement sur le fonctionnement des gènes, ravivent la très ancienne question des relations entre santé, environnement et vie sociale. Les études épidémiologiques, mais aussi expérimentales, et l’épigénétique montrent aujourd’hui que l’origine des maladies chroniques qui sont la principale cause de mortalité prématurée des adultes et celle de nombreux facteurs altérant le bien-être psychologique et social se situent en fait dans les premiers temps de la vie, et le développement: la grossesse, la première enfance et même la période pré-conceptionnelle. S’ouvre dès lors des perspectives inédites de recherche qui associent sciences humaines et sociales et biomédecine pour repenser le développement durable de l’humain grâce à des formes de prévention visant l’amélioration de la vie biologique et sociale des gens.


Mardi 26 novembre 2019, 14h-16h

Le vieillissement au travail: enjeux sociaux

Pr Nicky Le Feuvre, sociologue du travail, ISS-UNIL

A travers les pays occidentaux, il existe un très large consensus politique quant à la nécessité de « prolonger » la durée de la vie active des hommes et des femmes, notamment en raison de l’augmentation prévisible de l’espérance de vie et du coût des systèmes actuels de retraite. Sans entrer dans les fondements économiques et philosophiques d’un tel consensus, la conférence donnera un aperçu de quelques-uns des enjeux sociaux de ce prolongement recherché de la vie active.

Après une mise en perspective comparative du rapport des seniors (50+ ans) au marché du travail en Suisse et dans d’autres pays européens, nous insisterons sur quelques lignes de tensions qui caractérisent le maintien en emploi des personnes vieillissantes. Nous aborderons tour à tour la « gestion des âges » (ou de son absence) au sein des entreprises et administrations, le rôle des membres de la « génération sandwich » dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes et des jeunes enfants, le gender gap dans le montant des retraites, et les enjeux de santé (physique et mentale) au travail.
Nous verrons que les conditions de prolongation de la vie active ne sont pas identiques pour les femmes et des hommes, pour les Suisses et les étrangers, pour les cadres et les personnes employées, pour les personnes mariées ou les célibataires. Enfin, nous nous attarderons sur les aspirations des ‘seniors’ en matière de transition à la retraite ou de maintien en emploi, en fonction du parcours de vie antérieur et des conditions de vie actuelles.

Astronomie – Comprendre l’univers

Astronomie – Comprendre l’univers

Antoine Cosandey, Dr en physique, astronome amateur

Le cours commence par l’astronomie dans notre vie: que signifie notre calendrier? Pourquoi la Lune a-t-elle des phases? Eruptions solaires et météorites, quelles menaces? D’où viennent les constellations et le zodiaque? Tout cela avec une note d’histoire, de l’Antiquité à nos jours.

Puis, nous explorons le système solaire, tel que révélé par les sondes spatiales. Nous découvrons le cosmos plus lointain à la lumière des grands télescopes: étoiles diverses, exoplanètes, supernovæ, galaxies mystérieuses, trous noirs géants… Nous terminons avec la cosmologie ? le big bang, l’«avant» et le destin de l’univers.

Donné dans un langage simple, agrémenté de photos magnifiques, ce cours se veut interactif et s’adresse à toutes et à tous. En prologue, une initiation pratique sera proposée aux personnes intéressées.


Dates
samedis 2, 9, 23 et 30 novembre 2019
Heures
de 13h30 à 17h
Prix
225 fr. (270 fr. non-adhérent) pour 4 séances de 3 heures, supports de cours inclus
S’inscrire.