Introduction

Ce site expose des travaux d’étudiant-e-s en Master à l’EPFL et à l’UNIL qui ont participé au cours Presse et méthodologies numériques (anciennement appelé Humanités digitales) proposé dans le cadre du programme d’enseignement en Sciences humaines et sociales (SHS) du Collège des Humanités.

La presse est depuis longtemps une source mobilisée par les historiennes et les historiens. La numérisation des archives de presse depuis une quinzaine d’années ainsi que, plus récemment, le développement de nouveaux outils numériques renouvellent en profondeur la façon d’explorer ces sources.

Le principe du cours est de faire travailler les étudiant-e-s sur des bases de données d’archives de presse numérisées, depuis 2021 principalement sur l’interface impresso réalisée dans le cadre d’un projet FNS Sinergia qui a réuni des chercheuses et des chercheurs de l’EPFL, du C2DH et de l’Université de Zurich. Après avoir défini un sujet d’étude, les étudiant-e-s sont incités à extraire un corpus cohérent à partir de ces archives de presse numérisées et à y appliquer des méthodologies numériques, comme la fouille de texte (text mining) ou la visualisation de données (dataviz). L’objectif est d’essayer d’exploiter des corpus assez larges et d’en interpréter les résultats afin d’en tirer des conclusions historiques.

Les buts de cette démarche sont nombreux: donner l’occasion à nos étudiant-e-s d’avoir une expérience d’historien-ne, intégrer dans cette expérience les nouveaux outils que, de plus en plus, les historien-ne-s sont amené-e-s à utiliser, mener une réflexion plus générale sur la «mise en données» et la «mise en réseau» de nos sociétés.

Initialement construit et conduit par Raphaëlle Ruppen Coutaz et Frédéric Clavert, puis par Solenn Huitric, Sandra Bott et Martin Grandjean, cet enseignement a été repris par Raphaëlle Ruppen Coutaz (Section d’histoire, Université de Lausanne) et Maud Ehrmann (DHLAB, EPFL) à partir de l’automne 2021.


Master 2021-2022

Liste des travaux disponible sur cette page ou dans la colonne de droite ►

A travers l’analyse à grande échelle d’archives de presse numérisées, l’objectif de ce cours a été d’allier enseignement et recherche sur l’histoire de la presse et de la Suisse dans la Guerre froide. Grâce à la nouvelle interface impresso et ses fonctionnalités avancées d’exploration d’archives de presse, les étudiant-e-s ont pu, pour la première fois, travailler sur une collection élargie de journaux, au-delà des anciens numéros de la Gazette de Lausanne et du Journal de Genève. Les étudiant-e-s ont exploré plusieurs épisodes de la Guerre froide à la lumière du cas suisse.

Raphaëlle Ruppen Coutaz & Maud Ehrmann


Master 2018-2019

Liste des travaux disponible sur cette page ou dans la colonne de droite ►

Sandra Bott & Martin Grandjean


Master 2017-2018

Liste des travaux disponible sur cette page ou dans la colonne de droite ►

Lors de la deuxième édition de cet enseignement, la méthode de recherche proposée aux étudiant-e-s a été reprise ainsi que le corpus des archives de La Gazette de Lausanne et du Journal de Genève. La thématique de travail proposée a été modifiée pour permettre de construire une deuxième approche de ce corpus de presse. Par groupes de deux ou trois, les étudiant-e-s ont été incités à travailler sur des thématiques concernant l’histoire des femmes. Les différents prismes d’interrogation de l’histoire des femmes et de l’histoire du genre – culturels, économiques, politiques – ont été abordés, qu’ils soient liés aux représentations, à l’obtention du droit de vote, aux métiers occupés, entre autres.

Solenn Huitric


Master 2016-2017

Liste des travaux disponible sur cette page ou dans la colonne de droite ►

Lors de la première année de cet enseignement, l’idée était d’interroger ces sources en fonction des grandes questions internationales qui ont touché la Suisse dans la seconde moitié du XXe siècle. Répartis en groupes de trois, les étudiant-e-s de l’EPFL ont défini un sujet, extrait un corpus des archives du Temps – qui regroupe notamment les anciens numéros de la Gazette de Lausanne et du Journal de Genève, et ceci de leur fondation il y a deux siècles à leur fusion à la fin des années 1990, fusion qui a donné naissance au Temps – et y ont appliqué un ou plusieurs traitements informatiques (fouille de texte ou visualisation réseau par exemple).

Ces travaux, dirigés par nos soins, gardent à la fois toutes les imperfections et tout l’intérêt que peuvent avoir des projets menés par des étudiant-e-s. Nous avons aussi fait appel à des personnes externes au cours: Maud Ehrmann et Vincent Buntnix, membres du DHLab de l’EPFL dirigé par le Prof. Frédéric Kaplan, et Titus Plattner, journaliste à la Cellule enquête du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung. Nous les remercions ici.

Raphaëlle Ruppen Coutaz & Frédéric Clavert