L’histoire du sport et la bande dessinée

Le séminaire de recherche « Études visuelles du sport » du Centre de recherche sur le Sport a le plaisir de vous convier à la séance qui aura lieu mardi 7 mai de 17h15 à 19h à l’Université de Lausanne (Synathlon 2420).

Sébastien Laffage-Cosnier et Christian Vivier de l’Université de Franche-Comté (Unité de promotion, de formation et de recherche des sports) y présenteront leurs travaux sur la bande dessinée et le sport lors d’une séance intitulée: « L’histoire du sport et la bande dessinée : état des lieux de la recherche et méthodologie ».

La discussion sera assurée par le Professeur Raphaël Baroni (Faculté des lettres, UNIL).

Le GrEBD au SoBD 2017

Nous vous signalons deux interventions d’Alain Boillat au Salon BD (SoBD) 2017, qui se tiendra à Paris du 8 au 10 décembre.

Samedi 9 décembre (salle 2)

14h30-15h30 : La bande dessinée Suisse : panorama vu des cimes

Des fondateurs aux modernes en passant par les classiques, les artistes suisses ont participé à tous les grands moments de la bande dessinée européenne, si ce n’est mondiale. De Töpffer à Zep en passant par Derib, Cosey ou Ceppi, sans oublier les Sommer, Peeters, Ott et les autres, les auteurs suisses sont présents sur tout le spectre de la discipline, de sa naissance à sa modernité la plus récente. Si la Suisse vue des plaines franciliennes peut sembler un petit pays, un panorama vu des cimes alpines montrera son influence ancienne et constante sur le 9e Art.

Animateur : Antoine Sausverd

Intervenants : Alain Boillat, Dominique Radrizzani

17h30-18h30 : La Suisse, une terre fertile pour l’édition de bande dessinée

Depuis la Réforme, la Suisse a été une terre d’accueil pour l’imprimerie et l’édition, inondant le Royaume de France de ses livres depuis la vallée du Rhône. Plus proche de nous, l’édition de bande dessinée y connaît une activité soutenue. On se souvient des rééditions de la vieille maison Slatkine, mais aussi des publications des Éditions Kesselring, qui furent notamment les premières à faire connaître la BD japonaise en publiant Le Cri qui tue, la revue d’Atoss Takemoto. Plus récemment encore, B.ü.l.b. Comix, Drozophile, Atrabile, les Éditions Moderne, les Editions du Canard ou encore Hécatombe ont investi le champ de la création contemporaine, tandis que la maison Paquet s’installait dans le mainstream. Qu’est-ce donc qui rend la Suisse si prolifique ?

Animateur : Thierry Lemaire

Intervenant : Daniel Pellegrino, Alain Boillat