Camille Masclet

Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Lyon, titulaire d’un Master 2 « Politiques et sociétés en Europe » de Sciences Po Paris et d’un Master 2 en sociologie de l’Université Paris 8, Camille Masclet a été assistante d’enseignement à l’Institut d’Études Politiques et Historiques Internationales de l’Université de Lausanne entre 2009 et 2015. Ses intérêts de recherche portent sur les mouvements sociaux, en particulier les mouvements féministes, les trajectoires militantes et les processus de socialisation (familiale, politique, de genre). Elle a soutenu le 20 juin 2017 sa thèse intitulée « Sociologie des féministes des années 1970. Analyse localisée, incidences biographiques et transmission familiale d’un engagement pour la cause des femmes en France », réalisée en cotutelle sous la direction de Michèle Ferrand (CRESPPA-CSU, Université Paris 8) et Olivier Fillieule (IEPHI-CRAPUL, Unil).

« Sociologie des féministes des années 1970. Analyse localisée, incidences biographiques et transmission familiale d’un engagement pour la cause des femmes en France « Lire la suite

Jérôme Berthoud

Jérôme Berthoud est sociologue du sport, spécialiste de l’intégration et des migrations sportives. Durant son parcours de doctorant, il a bénéficié d’une bourse FNS Doc.Mobility pour rejoindre l’Institut des Mondes Africains qui fait partie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Paris. En juin 2017, il a soutenu une thèse de doctorat à l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne (ISSUL) sur l’après-carrière des footballeurs camerounais (directeurs de thèse : Pr. Fabien Ohl et Pr. Nicolas Bancel). Enfin, depuis le mois de juin 2017, il coordonne la nouvelle Ecole doctorale de l’ISSUL en parallèle à ses travaux de recherche.

« Devenir, être et avoir été » un footballeur camerounais Lire la suite

Anne Perriard

Anne Perriard est doctorante en sociologie à l’université de Lausanne et chargée de recherche à la Haute école de travail social et de la santé. Ses intérêts de recherche sont les catégories d’âge, les normes de l’âge adulte, les politiques sociales ainsi que les intersections des systèmes d’inégalités fondés sur l’âge, le genre, la classe et l’ethnicité. Elle a soutenu sa thèse en juin 2017 (membres du jury: Prof. Jérôme Rossier, Vice-doyen (Président), Prof. Dario Spini (directeur); M. Jean-Pierre Tabin (co-directeur); Prof. Aline Charles; Prof. Eléonore Lépinard; Prof. Marylène Lieber).

Les figures de la dépendance problématique des adultes : analyse intersectionnelle des politiques sociales liées à l’âge et à l’emploi dans le canton de Vaud Lire la suite

Shékina Rochat

Diplômée d’un Master en psychologie du conseil et de l’orientation, Shékina Rochat a travaillé à l’Office cantonal d’orientation scolaire et professionnelle du canton de Vaud après ses études. Constatant le manque de motivation de certain·e·s de ses consultant·e·s, elle s’est intéressée à la méthode de l’entretien motivationnel et l’a appliquée dans sa pratique. Enthousiasmée par les résultats obtenus, elle a entrepris un doctorat sur le sujet à l’Université de Lausanne et a défendu sa thèse en juin 2017, sous la direction du Prof. Jérôme Rossier. Lire la suite

Nora Dasoki

Mémoire autobiographique et vieillissement : Représentations des périodes heureuses et vulnérables

Nora Dasoki est titulaire d’un Bachelor en Sociologie de l’Università Carlo Bo de Urbino (Italie) et d’un Master en Sciences Sociales de l’Université de Lausanne. Elle a soutenu sa thèse en Sciences Sociales le 3 février 2017 sous la direction du Prof. Dario Spini (NCCR LIVES, ISS). Durant sa thèse de doctorat elle a collaboré à l’enquête « Vivre / Leben / Vivere » du Centre interfacultaire de gérontologie et d’études des vulnérabilités (CIGEV) à l’Université de Genève. En 2015, elle a été assistante diplômé pour l’Institut de Sciences Politiques et Sociales et en 2016 elle a participé à la conduction de l’enquête “The Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe (SHARE)” auprès du Centre de compétences suisse en sciences sociales, FORS. Nora Dasoki travaille actuellement pour le Panel Suisse des Ménages et s’occupe principalement des enquêtes longitudinales PSM LIVES Vaud et LIVES Cohorte. Lire la suite