Médaille de l’innovation pour le programme d’intégration des enfants réfugié·e·s IRCiS

L’innovation, aussi en sciences sociales ! Le projet IRCiS a été décoré de la médaille d’argent ARCA 2021 pour son programme d’intervention visant à encourager l’intégration scolaire des enfants réfugié·e·s. ARCA 2021, 19ème Salon International des Innovations, s’est tenu à Zagreb du 14 au 16 octobre 2021.

Lire la suite

‘Making of’ de l’ouvrage sur l’histoire de la Faculté

L’histoire de la Faculté des sciences sociales et politiques est dévoilée dans un ouvrage disponible fin janvier 2022. Le Prof. Jean-Philippe Leresche, qui a mené les recherches et dirigé la publication, revient sur la genèse de cet ouvrage qui raconte « l’Ecole puis la Faculté des sciences sociales et politiques de sa naissance à nos jours comme une épopée pleine de bouillonnements scientifiques, d’émulsions humaines et de luttes pour le pouvoir académique. »

Lire la suite

Service Culture & Médiation scientifique – Faire dialoguer l’UNIL avec la Cité

Le Service Culture et Médiation scientifique (SCMS) de l’Université de Lausanne développe des programmes culturels et de médiation scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales et des sciences de la vie et de l’environnement. Créé en 2019, il a pour ambition de contribuer au développement et à l’enrichissement de la vie scientifique, culturelle et artistique de la région.

Lire la suite

La distanciation sociale en temps de pandémie. Une étude de la renégociation de l’ordre de l’interaction

Dans un contexte sanitaire où se délier, s’isoler et se protéger les uns des autres s’imposent comme des lignes de conduite, la notion même de société a perdu de son évidence. En effet, alors que la pandémie creuse les inégalités et amplifie les injustices, elle tend aussi à transformer le cours habituel de nos relations, notamment familiales, professionnelles ou publiques, en un domaine appauvri, dans lequel la « vie nue » semble peu à peu supplanter « la vie bonne », et où règnent des passions tristes, l’anxiété, la peur et la colère en particulier. Ce sont ces troubles de l’émotion et de l’interaction que se propose d’analyser ce projet FNS en se penchant sur la manière dont ces bouleversements, qui touchent directement aux contacts physiques et à la coprésence des corps, affectent notre rapport aux autres et à soi et modifient potentiellement le sens même du lien social.

Lire la suite

Cause Commune : une méthodologie d’action-recherche

Ce projet d’action-recherche communautaire et participative est fondé sur un principe de collaboration entre chercheur·e·s du Centre LIVES à l’UNIL et des professionnel·le·s du service de la cohésion sociale de la commune de Chavannes-près-Renens (CPR). Cette intervention vise une amélioration de la qualité sociale dans les quartiers et de la santé publique à Chavannes et le développement d’une méthodologie innovante à la fois participative, intergénérationnelle et inter-, voire trans-disciplinaire.

Lire la suite

LIVES – Un centre interdisciplinaire sur les parcours de vie et les vulnérabilités

Le Centre LIVES-UNIL est un centre interdisciplinaire qui étudie les effets de l’économie et de la société sur l’évolution des parcours de vulnérabilité. Dirigé par le Prof. Dario Spini, le Centre LIVES a été inauguré cette année et reprend de façon pérenne les missions du Pôle de recherche national LIVES « Surmonter la vulnérabilité : perspective du parcours de vie », dont le financement par le FNS s’achève en 2022. LIVES vise à mieux comprendre l’apparition et l’évolution de la vulnérabilité ainsi que les moyens de la surmonter pour favoriser l’émergence de mesures sociopolitiques innovantes.

Lire la suite

Changer les couleurs pour améliorer son bien-être ?

Il existe une multitude d’articles grand public qui portent sur les relations entre couleurs et émotions. Un grand nombre de ces écrits semble indiquer que les couleurs qui nous entourent peuvent influencer notre état psychologique (émotionnel ou cognitif), mais peu de recherches investiguent ces effets rigoureusement. Alors que nous étudions depuis plusieurs années les liens systématiques entre émotions et couleurs chez des individus entre 6 et 40 ans, l’objectif de cette nouvelle recherche financée par le FNS, est d’explorer ces liens chez les personnes âgées. Ce projet est dirigé par la Prof. Christine Mohr, la Prof. Daniela Jopp et Dr. Nele Dael, en collaboration avec Domicele Jonauskaite (UNIL) et Dominique Breider (Association 55+ d’Ecublens).

Lire la suite

Le Projet Mémoires Plurielles

Depuis cinq ans, le projet Mémoires Plurielles (PMP) réunit des équipes de recherche basées à Birzeit (en Palestine), à Bujumbura, à Colombo et à Lausanne au sein d’un consortium international et interdisciplinaire. Leur objectif commun concernant ce projet de recherche pour le développement (r4d) est d’étudier le rôle des mémoires collectives et du traitement du passé dans les conflits armés et dans les dynamiques de transformation des conflits. Au fil des années, le consortium a développé un cadre méthodologique pour documenter des mémoires qui vont au-delà de récits binaires des conflits, pour étudier leur circulation à différentes échelles et pour faciliter leur utilisation créative à travers des activités de dissémination et de restitution participatives.

Lire la suite

Séminaire « Dialogue des Savoirs » (WKD) 2018

Sous la dénomination WKD (« World Knowledge Dialogue » ou Dialogue des savoirs), les Universités AZUR (UNIL, UNINE, UNIGE) et l’EPFL organisent des ateliers de type « think-out-of-the-box » hautement interdisciplinaires et respectant la « pensée libre » sur des sujets complexes. Le programme alterne présentations et ateliers de discussion en français et en anglais.  Lire la suite

Open Access à l’UNIL

Le 30 novembre et 1er décembre dernier s’est tenue à l’UNIL une conférence entièrement dédiée au rôle de l’Open Access (libre accès) dans la valorisation de la recherche. Organisé par le Dicastère Recherche en collaboration avec Wallonie-Bruxelles International.be, cet événement a donné le coup d’envoi à la politique Open Science (Science Ouverte, c’est-à-dire accès libre et gratuit aux publications et aux données de recherche) de la Direction de l’UNIL. Celle-ci s’inscrit dans la stratégie nationale définie par swissuniversities qui ambitionne de voir 100% de la production scientifique des hautes écoles suisses librement accessible d’ici 2024. Lire la suite

Une nouvelle revue à l’UNIL : Social Change in Switzerland

Depuis 2015, l’Université de Lausanne héberge une nouvelle revue appelée Social Change in Switzerland. Editée conjointement par le Centre de compétences suisse en sciences sociales FORS et le Pôle de recherche national LIVES pour documenter les évolutions de la structure sociale suisse, elle a comme objectif de s’adresser à un public plus large que le seul monde académique. Lire la suite

Un Observatoire sur la vie politique entre recherche scientifique et cité

L’Observatoire de la vie politique régionale (OVPR) a été institué comme unité de recherche en 2011 à l’Université de Lausanne sous l’impulsion du Canton du Tessin pour promouvoir les études de la vie politique régionale, cantonale et communale en Suisse. Il est actuellement composé par son directeur, Oscar Mazzoleni (MER), ainsi que par Andrea Pilotti (responsable de recherche), Carolina Rossini (doctorante FNS) et Maxime Bottel (assistant diplômé). Lire la suite

Journée de la recherche 2013 : parcours de thèse, et après ?

La Journée de la recherche en SSP se veut une occasion de rencontre et d’échanges autour de recherches et de thématiques actuelles. Cette année, elle s’adresse tout particulièrement aux doctorant-e-s et à leur parcours professionnel. La Journée de la recherche se veut aussi un moment festif auquel toute personne intéressée est cordialement conviée. N’hésitez donc pas à y participer ! Lire la suite

Penser la relation sciences et société en y intégrant la nature

Fabienne Crettaz von Roten,  maître d’enseignement et de recherche à l’Observatoire science, politique et société.

Fabienne Crettaz von Roten propose de donner du relief à l’étude des relations sciences-société en pensant le monde non par une série de dichotomies mais par une triade – sciences, nature et société – pour, entre autres, élargir les critères explicatifs de l’acceptation sociale des sciences. Lire la suite