Des danseurs seniors, des champions de hip hop… et vous!

Des danseurs seniors, des champions de hip hop… et vous!

Les Seniorales, projet innovant de médiation culturelle participative et intergénérationnelle autour du spectacle « Danse avec le Violon! »

Premier spectacle de danse hip hop à inclure des danseurs seniors, la création « Danse avec le Violon! », en collaboration avec le projet « Les Seniorales » lance le défi d’associer les meilleurs champions hip hop de la scène actuelle à des danseurs seniors.

Chorégraphiée sur des musiques classiques intégrant des éléments musicaux de la culture hip hop, la création « Danse avec le Violon! » est présentée dans le contexte du festival de hip hop « Au-delà des préjugés ».

A travers un cycle d’ateliers préparatoires menés par la violoniste Isabelle Meyer, le chorégraphe Loïc Dinga et une rythmicienne diplômée, ce projet novateur permet aux seniors d’entretenir des compétences sensori-motrices et socio-affectives en créant un lien avec les jeunes générations par l’engagement à faire œuvre commune. Favorisant l’expression de chacun au sein d’un collectif intergénérationnel, la présentation du spectacle « Danse avec le Violon! » sur la scène du Casino de Montbenon sera l’accomplissement d’une démarche qui questionne le regard de la société sur les seniors.

Flyer de présentation (PDF)

Alors, seniors, acteurs culturels?

Dates
Séance d’information: vendredi 11 janvier à 11h30, Maison de Quartier de Chailly, Lausanne

Ateliers: 25 janvier de 10h00 à 12h00 et 26 janvier 2018, de 11h à 13h, Casino de Montbenon, Lausanne

Spectacle: 27 janvier 2018, 18h00 (apéritif et moment convivial à l’issue du spectacle)

Lieu
Casino de Montbenon, Lausanne
Prix
80 fr.

Inscription: isabelle.meyer[a]art-en-ciel.ch


Petit aperçu des ateliers :

  • Découverte d’une partie du spectacle
  • Travail psychomoteur sur des rythmes de danses
  • Travail sur les sentiments dans les œuvres musicales du spectacle
  • Développement d’une gestuelle individuelle en lien avec la musique
  • Apprentissage des chorégraphies (*)
  • Divers jeux socio-affectifs
  • Petite historique des origines du violon et de la danse hip hop et ses nombreux styles

(*) Les chorégraphies sont adaptées à la condition physique des seniors

Une production Art-en-Ciel

  • Isabelle Meyer, violon et création
  • Ensemble Art-en-Ciel
  • Loic Dinga, chorégraphie
  • Arielle Zaugg-Brunner, rythmicienne

Danseurs:

  • Moa Bomolo
  • Calle Lundberg
  • Tristan Starowics
  • …et encore bien d’autres

 

 

 

Avec le soutien de la Fondation Leenaards.

Architecture – Le gothique : une architecture de la lumière

Nadia Guettinger, historienne de l’art et enseignante

L’architecture gothique, appelée «art ogival» ou opus francigenum par ses contemporains est un style apparu en France au milieu du 12e siècle et qui s’est épanoui dans toute l’Europe jusqu’au 16e siècle. La création des cathédrales gothiques se situe dans un contexte de renaissance intellectuelle et a été inspirée par une théologie nouvelle, basée sur la force symbolique de la lumière. Ce cours présente les plus belles cathédrales d’Europe dans leur contexte de création et permettra aux participant-e-s de comprendre les origines de l’architecture gothique, de connaître son évolution stylistique et de perfectionner un vocabulaire spécifique.

Dates mardis 17, 24 avril, 1er, 8, 15 et 22 mai 2018
Heures 15h30 à 17h
Lieu Lausanne | Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix 185 fr. (215 fr. non-adhérent)
pour 6 séances, supports de cours inclus

S’inscrire.


Cette conférences vous intéressera peut-être aussi:

09.03.18 Nyon L’ancienne chartreuse d’Oujon. Architecture, paysage et spiritualité
Laurent Auberson, archéologue, historien

 

Avenches, capitales des Helvètes

La ville d’Avenches paraît aujourd’hui bien petite dans son écrin médiéval. Les fouilles menées en particulier depuis les années 1960 ont révélé une cité antique occupant largement l’intérieur de son rempart; elles étaient aussi le signe d’un développement intensif de la ville moderne qui se poursuit aujourd’hui.

En compagnie de l’archéologue Michel Fuchs (UNIL), les participants ont pu, le 4 avril 2017, découvrir les vestiges antiques de la capitale des Helvètes, notamment l’amphithéâtre, le théâtre, les vestiges des temples et des thermes, une partie du rempart. La visite du petit musée installé dans une tour en bordure des arènes a permis de considérer les vestiges majeurs découverts sur le site: inscriptions, peintures murales, mosaïques, statues – dont le célèbre buste en or de Marc Aurèle –, vaisselles et ornements en pierre, en bronze et autres matériaux, une cuisine reconstituée, une chapelle domestique et une chambre à coucher.

 

Questions aux candidats aux élections

Seniors et formation

Votre avis, sur la stigmatisation liée à l’âge, le rôle des seniors dans la société et la formation continue, nous intéresse.

M.Mme

* champs obligatoires

1: Avez-vous déjà observé, vis-à-vis de vous-même ou d’un tiers, une discrimination liée à l’âge? OuiNon

Si oui, laquelle?

2: De votre point de vue, quel rôle social actif peuvent jouer les retraités afin de rester intégrés à une société en constante mutation?

3: Dans notre société, le passage à la retraite est souvent vécu comme une période de rupture et, ainsi, de désintégration sociale. Selon vous, la formation continue tout au long de la vie est-elle un moyen de remédier à cette situation? OuiNon

En voyez-vous d’autres?

4: Pensez-vous qu’il est du devoir de la société, et donc en partie de l’Etat, de fournir des opportunités favorisant l’apprentissage tout au long de la vie?
OuiNon

Et Pourquoi?

5: Seriez-vous prêts à soutenir une loi cantonale sur la formation continue des seniors? OuiNon

Sinon, quelle alternative proposeriez-vous?

6: Êtes-vous intéressé à devenir « ambassadeur » de Connaissance 3 en nous aidant à relayer dans vos réseaux le concept d’apprentissage tout au long de la vie? OuiNon

Remarque / Message à Connaissance 3

Conférence sur l’autisme

Nadia Chabane, pédopsychiatre, et directrice du Centre cantonal de l’autisme (CHUV, Lausanne), donnera une conférence sur l’autisme, lundi 17 octobre, 14h30, au Casino de Montbenon (Lausanne).

La conférencière est l’auteur d’un article sur ce thème, publié dans la Revue d’information sociale Reiso, partenaire de Connaissance 3: « Autisme: détection et intervention précoce« .

Sur le même sujet et dans la même revue, nous vous recommandons la lecture d’un article de Véronique Zbinden Sapin (HETS Fribourg) Evelyne Thommen (EESP et Université de Fribourg), Laetitia Baggioni (EESP) Andreas Eckert et Christian Liesen (Interkantonale Hochschule für Heilpädagogik, Zurich): « Autisme : quels accompagnements en Suisse?«

 

Sur l’autisme
Conférence de Nadia Chabane, directrice du Centre cantonal de l’autisme
Lundi 17 octobre 2016, 14h30
Lausanne, Casino de Montbenon, salle Paderewski
Entrée: 15.- | adhérent: 10.-

Conférence | Au pays des Maures…

Nouba et tempête de sable au pays des Maures
(Mauritanie – Afrique de l’Ouest)

Conférence-film de Bernard Romy, ancien réalisateur RTS

À travers l’évocation d’une expédition de plusieurs semaines sur les pistes du Sahara, découverte du désert mauritanien et de ses derniers nomades. Visite d’oasis et de très anciennes villes qui peinent à échapper au souffle de l’Harmattan, ce vent chaud du désert qui les recouvre de sable et les engloutit peu à peu. Ces villes fortifiées se trouvaient sur la route de l’or, des métaux précieux et des esclaves. Tichit est l’une d’entre-elles, classée au Patrimoine mondial de l’humanité, elle est aujourd’hui encore le point de départ de grandioses caravanes de chameaux chargés d’ammersâl, un sel récolté dans les sebkhas et servant aux bêtes.

Le train de la SNIM à Nouadhibou

Dans le Nord de la Mauritanie, au temps du protectorat français (~ 1900 – 1960), les Français ont commencé à exploiter des gisements de minerai de fer. Zouérate, ville minière créée au début des années 1960 sur le modèle des cités minières françaises, compte aujourd’hui plus de 35’000 habitants. C’est la troisième ville du pays, après Nouakchott, la capitale et Nouadhibou, le grand port commercial et capitale économique. Le train minéralier de la SNIM (Société Nationale Industrielle et Minière), décrit comme le plus long train au monde, emmène le minerai jusqu’au port de Nouadhibou (image ci-contre, © Emesik). Un parcours de 700 km hors norme au milieu des dunes.

C’est à Zouérate que vous vivrez le mariage de Lala, une jeune fille de 20 ans, descendante d’anciens esclaves qu’on appelle « les Haratine ». Trois journées de fête au cours desquelles se manifeste toute la complexité des rapports hommes femmes en République islamique de Mauritanie.

Pour terminer, visite à la famille de Mohamed Yahya Boubacar (20 ans) à Bir Mogrein tout au Nord de la Mauritanie. Mohamed y retrouve ses deux grands-mères maternelles, sa mère et l’une de ses sœurs venue faire une cure de lait de chammelle en vue de séduire un futur mari. Mohamed en profite pour vivre de bons moments en brousse avec ses amis d’enfance. Avec eux, découverte d’un groupe d’hommes qui creusent le désert à la recherche de sel gemme, un vrai travail de forçats sous un soleil de plomb.

Nouba et tempête de sable au pays des Maures
Bernard Romy, ancien réalisateur RTS
vendredi 25 novembre 2016, 14h30
Nyon | Centre paroissial « Les Horizons », Av. des Eules 9

Dis-moi pourquoi tu cours

Pour se ressourcer ou se changer les idées, pour se maintenir en forme ou dépasser ses limites, pour battre des records, faire de nouvelles rencontres, être admiré… Pourquoi courir?

pourquoi-courirDans cet ouvrage, Nicolas Duruz expose sa découverte tardive de la course à pied et les différents états de corps que l’on peut éprouver en courant, les siens comme ceux de ses compagnons de course. Il tente ainsi de répondre à la question souvent posée : Mais qu’est-ce donc qui les fait tant courir?

Pour l’auteur, courir c’est avant tout être en syntonie avec le monde ambiant, éprouver à travers les sensations de son corps un sentiment basique d’exister. Une nouvelle expérience de vie, sensible à la profondeur des instants, s’est invitée dans son existence comme une métaphore du bien-vivre. Elle l’aide aussi à réconcilier la vie et la mort.

Deux parties composent cet ouvrage. La première évoque quelques états de corps que peuvent connaître les coureurs de fond, dont certains sont décrits à partir d’événements personnels. La deuxième, avec un regard plus réflexif, propose à l’aide d’une typologie quatre styles majeurs de courir: contactuel, performant, collectif et motivé.

Psychologue-psychothérapeute, Nicolas Duruz est professeur honoraire de psychologie clinique à l’Université de Lausanne

Dis-moi pourquoi tu cours, Editions Médecine & Hygiène, Genève, 2015
Prix : 15 CHF, 12 €
L’ouvrage peut être commandé dans toutes les librairies

Conférence| De l’alimentation à la gastronomie

Vallée de Joux – L’historien gastronome Philippe Ligron, également chroniqueur pour la RTS a présenté une conférence intitulée « De l’alimentation à la gastronomie », le 14 décembre 2015 au Sentier.

Val TV, la télévision régionales de la Vallée de Joux, a réalisé un petit reportage à cette occasion. A découvrir dans Val News.

A noté que Philippe Ligron a également parlé de ce sujet dans le cadre des conférences de Connaissance 3 en février 2015. Ses propos avait également fait l’objet d’un article paru dans « L’Echo du Gros de Vaud ».