Biologie – La nature sauvage en nous

Biologie – La nature sauvage en nous

Lia Rosso, Dr ès sciences de la vie

Nous avons l’habitude de considérer la nature comme l’ensemble varié d’animaux, de plantes et de paysages qui nous entoure. Or, en réalité, la nature continue bien au-delà même de notre peau, car elle nous constitue! Malgré les apparences, nous sommes des êtres vivants très similaires à tous ceux qui nous environnent: de la plus petite bactérie au grand cèdre qui s’érige, fier, dans le jardin.

Durant ce cours, nous partirons à la découverte de la vie qui nous compose, des milliards d’êtres vivants qui travaillent sans cesse au maintien de notre corps et de notre identité. Nous parlerons de cellules, de bactéries, d’identité et même de destinée. Nous regarderons cette nature qui frétille de vie dans chaque recoin pour comprendre comment la conscience humaine voit le jour en chacun d’entre nous.

Entre pensée scientifique et philosophique, ce cours nous amènera, ainsi, à nous poser un certain nombre de questions. Qu’est-ce que c’est cette intelligence dont nous sommes si fiers? Notre intelligence est-elle le reflet d’une conscience plus grande? Qui sommes-nous? Quelle place pour un sentiment de spiritualité? Quels sont les enjeux et les responsabilités humaines face à cette nouvelle compréhension de l’existence?


Dates
vendredis 3, 10, 17 et 24 mai 2019
Heures
de 8h45 à 10h15

Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Philosophie – Atelier «Un paradigme»

Philosophie – Atelier «Un paradigme»

Guido Albertelli, philosophe

Par quoi commence la philosophie? Comment les idées naissent-elles en nous? «Ces moments délicieux de suspension, d’attente distraite, d’attention à rien – sont le départ de tout. Quand une idée va naître, il se produit un frémissement.»

Avec une attention patiente, qui se tient au plus près de l’expérience que chacun peut faire, le livre de Jean François Billeter, Un paradigme (2012), nous guide dans l’observation de notre propre activité. Il nous conduit, au-delà de l’opposition entre corps et esprit, dans le mystère que nous sommes pour nous-mêmes. A cet endroit où se forme la «pensée», ce qui peut prendre le nom de «philosophie». Nous sommes amenés alors à repenser également des thèmes comme la souffrance psychique, la religion, le rapport au temps.

L’atelier est organisé en deux temps. Une première séance fournira des éléments d’introduction à la problématique, aux concepts et aux thèses de l’oeuvre. Le but est de permettre une lecture autonome. La seconde séance sera constituée des apports des participants, à partir de leur lecture individuelle.

Les participants sont priés de se procurer le livre de Jean François Billeter, Un paradigme (Editions Allia, 2012).


Dates
vendredis 5 et 12 avril 2019
Heures
de 8h45 à 10h15

Prix
75 fr. (90 fr. non-adhérent) pour 2 séances

Inscriptions

Sciences des religions – Clés pour comprendre l’islam dans sa diversité

Sciences des religions – Clés pour comprendre l’islam dans sa diversité

Jean-Claude Basset, pasteur, ancien chargé de cours à l’UNIL sur l’islam et les relations interreligieuses

Contre la tentation de réduire l’islam à l’une ou à l’autre des images véhiculées par les médias, ce cours propose des clés de compréhension des principales dimensions de la seconde religion de l’humanité: l’islam des origines avec le Coran et la tradition du Prophète, l’islam classique de l’âge d’or, l’islam spirituel des soufis et les multiples facettes de l’islam contemporain: islamiste, salafiste et djihadiste. Une large place sera laissée aux questions des participants.

Pour un premier cours, les personnes débutantes liront utilement Qu’est-ce que l’islam ?, Rochdy Alili, La Découverte/Poche 2005


Dates
vendredis 8, 15, 22 et 29 mars 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Histoire de l’art – La Renaissance

Histoire de l’art – La Renaissance

René Armellino, Dr en histoire de l’art

De Masaccio à Michel-Ange, ce cours propose un parcours initiatique au cœur de la Renaissance italienne. Dans une société comme la nôtre, qui manque quelquefois de valeurs authentiques, vous découvrirez les splendeurs de la Renaissance italienne et l’humanité des peintres qui en ont fait la gloire.

Le cours sera illustré par de nombreuses images numériques.


Dates
vendredis, du 8 février au 24 mai 2019
Calendrier complet (PDF)
Heures
de 10h30 à 12h

Prix
245 fr. (295 fr. non-adhérent) pour 10 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Economie – «La crise, quelle crise?»

Economie – «La crise, quelle crise?»

Jean-Marie Brandt, Dr ès sciences économiques et en théologie

L’auteur de l’essai «La crise, quelle crise?» (2015) ausculte l’économie à la loupe de sa longue expérience acquise, entre autres, à la tête de la BCV et de l’Administration cantonale des impôts: notre modèle économique est-il encore le garant privilégié de notre prospérité? De quel modèle et de quelle prospérité parle-t-on? Quelle est leur évolution depuis la crise financière de 2008 et la crise de l’endettement de 2010? Que faut-il entendre par politiques économique, budgétaire, monétaire, fiscale? Coopération versus confrontation, libre-échange versus protectionnisme: quels enjeux, quelles priorités, quelles ouvertures (Europe, Etats-Unis, Chine, Asie)? Comment se définissent crise économique, dépression, récession, pouvoir d’achat? Quelles sont les vertus de la croissance économique? Quel est son rapport à l’écologie? Comment se présentent les nouveaux enjeux de l’emploi et du chômage, en particulier la qualité de l’emploi, le chômage de longue durée, des jeunes, des seniors, des cadres? A quoi servent monnaies, devises, crypto-monnaies, en particulier le CHF, le $ US, l’euro, le bitcoin? Quel est leur avenir? Quel est le rôle des banques centrales?

 

Site web de Jean-Marie Brandt: Pléiade.ch


Dates
vendredis 1er, 8, 15 et 22 février 2019
Heures
de 8h45 à 10h15

Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Sciences de la vie – Le transhumanisme: risques, enjeux, promesses et mensonges

Sciences de la vie – Le transhumanisme: risques, enjeux, promesses et mensonges

Philippe Glardon, Dr ès lettres, chargé de cours à l’UNIL, Faculté de biologie et médecine

«Le bébé qui vivra mille ans est déjà né», «la mort sera bientôt vaincue», «Can Google Solve Death?», «le cerveau humain est en passe de pouvoir être téléchargé»… Autant de phrases-choc qui se multiplient dans les médias, provoquant espoir, anxiété ou incrédulité. Avons-nous affaire à un effet de mode, à une tentative de mainmise des géants du web (les fameux GAFA) sur les corps et les consciences ou, alors, le discours transhumaniste est-il symptôme d’une mutation profonde des rapports entre la science et la société?

Ce cours a pour but de faire le point sur une problématique dont les enjeux sont autant émotionnels qu’économiques et sociétaux. Nous en aborderons ainsi les aspects historiques ainsi que les rapports entre science et société, sous les angles aussi bien éthiques que technologiques, de façon à fournir les outils propres à susciter une réflexion rationnelle, au travers de quelques exemples concrets.

A lire sur cette thématique l’excellent article de Marc Attalah, directeur de la Maison d’Ailleurs et maître d’enseignement et de recherche UNIL: « Le transhumanisme: dire adieu au corps?», REISO, Revue d’information sociale, mis en ligne le 18 mars 2019

Dates
mardis 7, 14, 21 et 28 mai 2019
Heures
de 15h30 à 17h
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Philosophie – Une philosophie de la joie: Spinoza

Philosophie – Une philosophie de la joie: Spinoza

Guido Albertelli, philosophe

«Tout ce qui est très précieux est aussi difficile que rare.»

Penseur en marge déjà de son vivant, auteur réputé difficile, Spinoza poursuit pourtant un projet qui est au cœur de toute philosophie et qui s’adresse à chacun: chercher «un bien véritable, dont la découverte et la possession eussent pour fruit une éternité de joie continue et souveraine». Associer philosophie et joie peut d’abord paraître surprenant, mais il est peut-être devenu particulièrement nécessaire, aujourd’hui, de rappeler cet enjeu de l’activité de penser. C’est ainsi que Spinoza, avec son exigence de liberté – que ce soit par rapport aux autorités extérieures, religieuses ou politiques, ou par rapport à nos « passions », nos désirs, nos affects – dans sa quête d’une joie souveraine, apparaît aux yeux de beaucoup comme un penseur important et éclairant pour notre temps. Ce cours se proposera de dégager cet enjeu, en parcourant différents aspects de l’oeuvre, toujours à partir de la lecture de textes.


Dates
lundis 29 avril, 6, 13, 20, 27 mai et 3 juin 2019 – COMPLET
Heures
de 15h30 à 17h
Prix
185 fr. (215 fr. non-adhérent) pour 6 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Philosophie – Atelier «La vraie vie»

Philosophie – Atelier «La vraie vie»

Guido Albertelli, philosophe

Le livre de Alain Badiou, La vraie vie (2016), nous invite à explorer les conditions offertes aujourd’hui, au-delà de tous les découragements et de toutes les résignations, à la possibilité d’une «pensée intense» tournée vers la création d’un monde nouveau. Il poursuit donc, en somme, la tâche pour laquelle Socrate a été accusé de corrompre la jeunesse: répondre au désir de vivre une vie que nous puissions dire véritablement humaine.

Cet atelier sera un espace où tout un chacun est invité à faire librement l’expérience de la puissance de son intelligence dans la confrontation avec un texte philosophique.

Une première séance apportera des éléments d’introduction à la problématique, aux concepts et aux thèses de l’oeuvre. Le but est de permettre une lecture autonome. La seconde séance sera constituée des apports des participants, à partir de leur lecture individuelle.

Les participants sont priés de se procurer le livre de Alain Badiou, La vraie vie. Appel à la corruption de la jeunesse, Editions Fayard, collection Ouvertures, 2016


Dates
jeudis 23 mai et 18 juin 2019 (attention: il y a eu un changement de date pour la 2e rencontre)
Heures
de 8h45 à 10h15
Prix
75 fr. (90 fr. non-adhérent) pour 2 séances

Inscriptions

Santé – Les médecines alternatives

Santé – Les médecines alternatives

Lia Rosso, Dr ès sciences de la vie

Ce cours a pour but d’explorer l’art de soigner et de guérir dans plusieurs de ses expressions. Après avoir défini ce qu’est la santé et quelques règles de base liées à une bonne hygiène de vie, nous partirons explorer différentes médecines: celles qui proviennent de loin dans le temps et dans l’espace, comme la phytothérapie, le jeûne thérapeutique, l’acupuncture, la phagothérapie, les différents genres de méditations ou de respiration, dont la méthode Buteyko, ainsi que les toutes nouvelles médecines à la pointe de la technologie moderne comme la médecine évolutive et la médecine personnalisée. Nous parlerons aussi bien des effets placebo et nocebo, et nous explorerons toutes ces pratiques que la science moderne peine à expliquer, mais qui font désormais partie de la façon de se soigner de beaucoup d’entre nous, comme le recours à des magnétiseurs- guérisseurs, l’homéopathie ou encore l’utilisation des Fleurs de Bach.


Dates
lundis 29 avril, 6, 13, 20 et 27 mai – COMPLET
Heures
de 8h45 à 10h15
Prix
150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 5 séances, supports de cours inclus

Inscriptions

Littérature – Femmes de Balzac

Littérature – Femmes de Balzac

Jean Kaempfer, professeur honoraire UNIL

«Vous avez une intelligence du coeur de la femme qui jamais ne fut donnée à aucun homme ! » disait Zulma Carraud, amie et confidente de Balzac. De fait, dès les années 1830, la réputation de Balzac est faite : il sera le romancier des femmes! Celles-ci, dans la Comédie humaine, font l’objet de nombreuses études: de la bigote à la «femme supérieure», de la provinciale à la grande coquette du Faubourg Saint-Germain, Balzac non seulement multiplie les portraits, mais il explore les points de vue les plus divers. Ainsi, le drame de la femme mal mariée côtoie l’évocation des plaisirs procurés par les courtisanes …, ce qui n’empêche pas Balzac, au demeurant, de défendre l’institution du mariage. La Comédie humaine, dans son foisonnement parfois contradictoire, est un révélateur puissant des contraintes qui pèsent sur les femmes dans le monde patriarcal de la première moitié du 19e siècle et un révélateur, aussi, de l’énergie inventive des victimes pour échapper au destin qu’on leur impose.


Dates
jeudis 4, 11 avril, 2, 9 et 16 mai 2019

Heures
de 8h45 à 10h15
Prix
150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 5 séances, supports de cours inclus

Inscriptions