Catégorie : Actualités

Les dernières informations en provenance de Connaissance 3

On est toujours le vieux de quelqu’un!

Projet de sensibilisation

Vieillissement et formation tout au long de la vie

Connaissance 3 souhaite que les candidat-e-s aux élections cantonales vaudoises se positionnent sur la question du vieillissement et de la vie citoyenne des personnes âgées.

Les candidats au Grand Conseil ont donc fait l’objet d’une sollicitation écrite, où il leur a été demandé de répondre à un questionnaire autour du rôle des seniors dans la société d’aujourd’hui et du concept de formation continue tout au long de la vie.

L’idée est d’une part de susciter des prises de position, et d’autre part d’offrir l’occasion aux candidats vaudois de proposer des solutions à la situation de rupture dans laquelle les seniors peuvent se trouver au moment de la retraite.

Argumentaire

«Le vieillissement de la population s’accélère rapidement dans le monde entier», nous dit l’OMS dans son Rapport mondial sur le vieillissement et la santé, paru en 2015. Conséquences: des répercussions économiques importantes – sur les caisses de pension (AVS) ou sur les coûts de la santé publique – mais aussi des problèmes liés au manque d’infrastructures (EMS, logements adaptés, etc.), pour ne citer que ceux-ci. Certains n’hésitent pas à parler de silver tsunami pour illustrer le phénomène, ses enjeux, ses menaces.

Ce constat est certes préoccupant et des solutions devront être trouvées. Mais pour les personnes concernées, ces seniors retraités, encore trop souvent perçus comme désormais improductifs et donc inutiles, il est aussi extrêmement culpabilisant et même stigmatisant. Les vieux seraient-ils devenus une espèce dangereuse aux yeux de nos sociétés?

Mais au fait, à quel âge est-on vieux? Tout s’arrête-t-il à 65 ans, lorsqu’on a fini de travailler, ou qu’on commence à coûter cher aux assurances maladie? Quand on sent dans le regard des autres qu’il n’est plus légitime de se trouver dans le train aux heures de pointe? C’est ce que semble implicitement dire la société.

Selon un proverbe japonais «on est vieux quand on a fini d’apprendre». C’est aussi l’avis de Connaissance 3, l’Université des seniors vaudoise, qui milite pour le concept d’apprentissage tout au long de la vie (lifelong learning). Si les paramètres liés aux soins sont incontournables lorsqu’on parle de vieillissement, nous savons désormais que nombre de déterminants sociaux influencent fortement la manière dont chacun-e vivra et percevra l’avancée dans l’âge.

Et justement, au travers de son rapport, l’OMS nous invite à combattre les idées reçues qui nous empêchent de modifier notre perception du vieillissement. Elle recommande d’agir sur l’environnement institutionnel et social des personnes dites âgées. Pour elle, c’est le seul moyen efficace pour différer la survenue de problèmes liés à des maladies chroniques et améliorer le confort de vie. Les spécialistes l’affirment: les activités intellectuelles et sociales contribuent à ralentir les effets du vieillissement, et notamment à préserver ses capacités cognitives.

En cela, Connaissance 3 apparaît comme un outil concret et novateur pour répondre à plusieurs des enjeux soulevés par le vieillissement démographique. Les activités qu’elle propose ne s’adressent pas seulement aux seniors (elles sont ouvertes à toutes et à tous), mais ce sont ces derniers qui les organisent en veillant à trouver des intervenant-e-s à la pointe du savoir actuel (voir: Portrait | Missions).

Ainsi, Connaissance 3 est une structure qui:

  • permet aux seniors de conserver et de développer leurs compétences et leur sens critique dans un monde en constante mutation, et de lutter contre les effets de l’âge en stimulant leur réflexion et leur créativité intellectuelle;
  • encourage une intégration sociale dans un environnement qui favorise l’écoute et la reconnaissance du rôle des aînés, car c’est l’incapacité de nos sociétés à le faire qui représente un coût (symbolique et effectif) important pour le contribuable;
  • participe au maintien d’une vie citoyenne concernée et éclairée, en permettant aux retraités de demeurer à même de comprendre un monde qui bouge de plus en plus vite et d’en rester acteurs.

En savoir plus: Argumentaire (PDF)
Questionnaire (PDF) | Programme stratégique 2016-2021 (PDF)

Les réponses des candidats feront l’objet d’une publication en ligne (sous forme d’extraits), et d’une analyse approfondie.

La rectrice de l’UNIL clôture la saison de conférences

Qu’est-ce qu’un génome et comment le modifier?

Pour la dernière conférence de la saison 2016-17, Connaissance 3 reçoit Nouria Hernandez, la nouvelle rectrice de l’UNIL. Cette docteure en biologie moléculaire parlera du rôle de l’université dans la société et évoquera en particulier les recherches récentes sur le génome. Lundi 27 mars, 14h30, Casino de Montbenon, salle Paderewski, Lausanne

Les universités sont des lieux où le savoir se crée et se transmet. Mais il n’y a pas «UN» savoir, il y a des multitudes de savoirs, dans des domaines et sur des sujets différents. La Pr Nouria Hernandez, rectrice de l’UNIL depuis août 2016, est biologiste. Lors de sa conférence, c’est donc naturellement qu’elle évoquera les avancées de nos connaissances dans ce domaine, en prenant pour exemple les nouvelles technologies qui permettent désormais de modifier le génome.

Si ces nouvelles technologies sont porteuses de promesses pour des avancées en médecine, elles ouvrent également la porte à de nombreuses craintes. En effet, en théorie, nous pourrions modifier les êtres humains, ce qui soulèvent pléthore de questions philosophiques et éthiques.

Lors de son intervention, Nouria Hernandez évoquera brièvement son parcours et ses recherches. Elle expliquera ce que sont les gènes et le génome, et comment modifier ce dernier. Elle mentionnera quelques implications possibles de ces nouvelles technologies dans un futur proche et parlera du rôle que les universités, et en particulier l’UNIL, peuvent jouer dans ce contexte. La conférence sera également l’occasion d’entendre l’une des premières interventions publiques de la nouvelle rectrice de l’UNIL.

Les avancées de la connaissance et la société: le rôle de l’Université
Nouria Hernandez, rectrice de l’UNIL
Lundi 27 mars 2017, 14h30
Lausanne, Casino de Montbenon, Salle Paderewski

Entrée : 15 fr .| Adhérent : 10 fr.
Libre pour les communautés UNIL-EPFL, HES-LA Source et HEIG-VD

Rapport annuel 2015-2016

Connaissance 3 tire un bilan positif de ses activités

2015-2016 en quelques chiffres

  • 113 conférences dans 11 régions du canton de Vaud
  • 19 visites culturelles
  • 43 cours ou séminaires à Lausanne et à Yverdon-les-Bains
  • 12’266 visites sur le site internet entre septembre 2015 et août 2016
  • 1’119 adhérent-e-s et environ 8’050 participant-e-s aux activités (conférences, cours, visites)
  • 111 bénévoles et un secrétariat léger (2.1 EPT salariés) pour organiser et animer l’ensemble des activités.

Extraits du rapport

Le bilan de l’exercice 2015-2016 s’est inscrit dans la mise en application du nouveau plan stratégique 2016-2021 de Connaissance 3 […]. Conformément à notre feuille de route, tous nos efforts ont donc été orientés sur la formation continue choisie par les seniors eux-mêmes afin de maintenir et de développer leur plaisir d’apprendre et de comprendre le monde qui change.

[…]

Il est réjouissant de constater que nos offres de prestations se sont traduites par une augmentation progressive du nombre d’adhérents (+37%) depuis 2012-13, date d’instauration des nouveaux tarifs des conférences. Une même tendance à la hausse est observée pour la participation aux conférences (+12%), en dépit de 5 conférences en moins en 2015-2016. A noter aussi que, durant cette même période, nos recettes propres se sont accrues (+13%), ce qui a contribué à un exercice 2015-2016 légèrement positif.

Toutefois, le réalisme nous oblige à déclarer que notre équilibre financier demeure précaire, d’où le besoin d’accroissement de nos recettes et la nécessité de poursuivre la recherche de soutiens financiers indispensables au maintien de nos activités d’utilité publique sur l’ensemble du canton.

[…]

Télécharger le Rapport annuel 2015-2016 (PDF)

Tous les rapports annuels

Illustrations du rapport: Aurélien Uberti, civiliste (octobre 2016 – avril 2017)

Une conférence et une visite pour découvrir Aventicum

Les inscriptions antiques font d’Avenches la «civitas Helvetiorum», la cité des Helvètes. Mais la ville paraît aujourd’hui bien petite dans son écrin médiéval. Les fouilles menées en particulier depuis les années 1960 ont révélé une cité antique occupant largement l’intérieur de son rempart; elles étaient aussi le signe d’un développement intensif de la ville moderne qui se poursuit aujourd’hui.La ville prend forme sous Auguste, à la fin du 1er siècle av. J-C. En 71 apr. J-C., Vespasien fait de la cité une colonie qui s’embellit d’un rempart. Au 4e siècle, la ville est plus réduite en surface, même si elle n’en est pas moins le lieu de résidence de l’évêque, jusqu’à ce que Marius d’Autun déplace l’évêché à Lausanne au début du 7e siècle. Avenches perd dès lors de son importance et n’est redécouverte comme ville romaine importante qu’au 16e siècle.

L’archéologue Michel Fuchs vous fera découvrir les trésors d’Aventicum, lors d’une conférence mais aussi lors d’une visite du site archéologique:

Conférence | Lundi 23 janvier 2017, 14h30
Avenches, capitale des Helvètes
Lieu: Aula Magna du Château, pl. Pestalozzi, Yverdon-les-Bains
Voir: Agenda des conférences Nord vaudois

Visite | Mardi 4 avril 2017, dès 7h45 (toute la journée)
Découverte d’Avenches, capitale des Helvètes
Départ en car de Lausanne à 7h45. D’Yverdon-les-Bains à 8h35
Plus d’infos sur cette visite.

Le nouveau programme 2017 vient de paraître

Le programme du 2e semestre est en ligne et disponible sous sa forme papier auprès du secrétariat.

Attention, les premières activités débuteront déjà le 2 février 2017! Le 1er semestre s’achève ce mois-ci à Lausanne avec les derniers cours d’anglais et le cours de biologie de Lia Rosso: Quand les bactéries sont nos amies, redonné à Yverdon-les-Bains, du 24 mars au 28 avril 2017.

Programme printemps-été 2017 (PDF)

Des nouveaux cours…

Ce semestre, de nombreux nouveaux cours vous attendent, en philosophie, histoire de la musique, histoire de l’art, architecture, biologie, littérature, archéologie, égyptologie et même – c’est une exclusivité pour les adhérents de Connaissance 3 – un séminaire de cinéma! Nous vous rendons attentif au fait que les premières activités débuteront le 2 février déjà! Inscrivez-vous vite, en ligne ou par téléphone!

… et des opportunité « hors-murs »

Connaissance 3 souhaite varier les plaisirs et explorer de nouvelles pistes en proposant des activités qui favorisent les échanges entre générations et une participation active, conformément à son nouveau programme stratégique.

A cette envie font écho les démarches de médiation culturelle ou scientifique de nombreux établissements, nous permettant de belles rencontres pour tenter de mettre sur pied des projets uniques, de proposer des activités parfaitement inédites et de concevoir des visites sur mesure.

Parmi ces partenaires, le Centre d’art contemporain d’Yverdon-les-Bains (CACY) nous emmène, cette fois, sur le quai no 3 de la gare de Vallorbe pour une visite commentée de l’exposition de Sébastien Mettraux; les Musées de Pully nous proposent la découverte des savoirs par la pratique dans le domaine de l’art et dans celui de l’archéologie; enfin, l’UNIL nous ouvre les portes de L’éprouvette, son laboratoire public permettant à chacun de se glisser dans la peau d’un chercheur pour s’initier à la biologie, s’informer des avancées scientifiques et discuter des enjeux de la recherche.

Conférence: Comment Payerne a éclipsé Avenches – 19.1.17

A l’occasion de sa conférence, le 19 janvier prochain à Payerne, l’historien Justin Favrod à répondu aux questions du quotidien vaudois « 24 Heures ».

Comment se fait-il qu’Avenches, la plus grande ville de l’actuel territoire suisse à l’époque romaine, ait été détrônée par Payerne, qui aurait dû devenir petit village? Que sait-on au juste de la reine Berthe, de sa fille Adélaïde ou de sa propre mère, inconnue des livres d’histoire mais qui aurait joué un rôle indirect dans le développement de Payerne? Historien, journaliste, fondateur et rédacteur en chef du mensuel d’histoire romande Passé Simple, Justin Favrod viendra remettre l’abbatiale au milieu des hypothèses historiques lors d’une conférence à l’intitulé évocateur: «Payerne, de Marius à Adelaïde en oubliant un peu Berthe».

Lire l’article sur le site de « 24 Heures ».

Voir: agenda complet des conférences. | Agenda des conférences de la Broye.


Pour découvrir l’histoire du canton de Vaud, ces conférences et ces visites culturelles vous intéresseront peut-être aussi:

Lundi 23 janvier 2017:
Avenches, capitale des Helvètes
Conférence de Michel Fuchs, archéologue, UNIL
Yverdon-les-Bains, Aula Magna du Château, pl. Pestalozzi, 14h30

Lundi 20 février 2017:
Les grandes et les petites heures des sires de Grandson et d’Estavayer (13e – 16e siècles)
Conférence de Daniel de Raemy, spécialiste du patrimoine architectural FR
Yverdon-les-Bains, Aula Magna du Château, pl. Pestalozzi, 14h30

Mardi 4 avril 2017
Découverte d’Avenches, capitale des Helvètes
Visite culturelle en compagnie de l’archéologue Michel Fuchs. Plus d’infos.

Mardi 9 mai 2017
La domination des Grandson et des Estavayer autour du lac de Neuchâtel
Visite culturelle en compagnie de Daniel de Raemy, spécialiste du patrimoine architectural FR. Plus d’infos.

 

La vulgarisation scientifique pour les aînés

cqfdTransmettre un savoir scientifique à des aînés, est-ce important? Et cette vulgarisation, qu’a-t-elle de particulier? Des questions abordées par Roger Darioli, président de Connaissance 3, et Daniel Chérix, biologiste et conférencier, dans l’émission CQFD, lundi 10 octobre. L’émission est ré-écoutable sur le site de la RTS.

Connaissance 3, l’Université des seniors vaudoise, vient de débuter son cycle de cours, de conférences et de visites culturelles. L’occasion de parler de ses activités, mais aussi de ses objectifs, notamment, comme l’a rappelé Roger Darioli, la lutte contre les effets du vieillissement et le maintien des capacités cognitives par le truchement d’activités dites intellectuelles.

Daniel Chérix, biologiste et conférencier régulier de Connaissance 3, a également évoqué son plaisir à vulgariser des sujets complexes pour un public de seniors qui posent généralement beaucoup de questions.

Une 2e chance pour visiter le CHUV

Face au succès de la visite du Département de radiologie médicale du CHUV, une 2e date est proposée le mardi 22 novembre 2016. Veuillez noter que cette seconde visite aura lieu avec un nombre de participants minimum de 25 personnes (max. 50). Les inscriptions sont ouvertes!

À la pointe des applications de la radiologie médicale au CHUV

Formé d’équipes de haut niveau, incluant médecins, ingénieurs, techniciens et autres, le Département de radiologie médicale du CHUV remplit ses missions de diagnostic et de traitement médical des patients ainsi que d’enseignement et de recherche au sein de la Faculté de biologie et de médecine et de l’UNIL.

Cette visite permettra à chacun de visualiser les équipements de radiologie de haute technologie d’imagerie moderne pour un diagnostic rapide des maladies. La radiologie interventionnelle représente une avancée révolutionnaire dans les traitements non invasifs guidés par l’image des maladies oncologiques ou vasculaires, entre autres.

Les participant-e-s se verront expliquer par des médecins cadres chevronnés trois exemples à la pointe des applications de la radiologie médicale et de la médecine nucléaire visant à l’amélioration de la prise en charge des patients.

radiologie-chuvMardi 22 novembre 2016, de 13h30 à 17h

RENDEZ-VOUS: 13h25, dans le hall de l’entrée principale du CHUV (étage BH08)
PRIX: 40 fr. | adhérent: 35 fr. – Apéritif compris
NOMBRE DE PARTICIPANTS: 25 minimum – 50 maximum

S’inscrire avant le 7 novembre.

Metin Arditi fait salle comble !

L’écrivain et envoyé spécial de l’Unesco pour le dialogue interculturel Metin Arditi a ouvert la saison de conférences de Connaissance 3 à Lausanne, lundi 3 octobre, devant une assemblée nombreuse et bigarrée.

ouverture-arditi0657-webCette première conférence a fait l’objet d’une forme particulière: Metin Arditi a tenu ses propos sous la forme d’un dialogue avec la journaliste et chroniqueuse culturelle Christine Gonzales (RTS). De dialogue, il a précisément été question puisque l’écrivain suisse d’origine turque, auteur de plusieurs romans où la difficulté de la filiation, l’exil et la solitude sont les thèmes récurrents, a évoqué son engagement au sein de l’Unesco comme ambassadeur de bonne volonté et envoyé spécial pour le dialogue interculturel. Après avoir expliqué son rôle d’envoyé spécial, l’écrivain a donné plusieurs exemples de dialogue interculturel initiés dans le cadre de sa fondation, notamment grâce à la musique ou l’écriture. Il a tenu le public en haleine avec des propos choc comme «la barbarie commence quand je dis: Je suis ici chez moi.».

A l’issue de la conférence, l’envoyé spécial a bien voulu répondre aux question de l’assemblée. Un jeune homme, «en tant que senior en devenir», lui a notamment demandé conseil sur les choses à faire ou ne pas faire pour rapprocher les communautés. Metin Arditi, qui n’est ni un moralisateur ni un donneur de leçon, a préféré encourager tout un chacun à laisser parler son cœur: «La raison est radine, le cœur est généreux», a-t-il conclu sous les applaudissements d’un public visiblement ému de la sincérité de l’écrivain.

La conférence a fait l’objet d’un enregistrement. Un podcast sera donc disponible dans les prochaines semaines.

Metin Arditi, invité de Connaissance 3

Conférence d’ouverture de la saison 2016-17

Dialogue interculturel, un plaidoyer pour la paix
Metin Arditi, envoyé spécial de l’Unesco, écrivain
Lundi 3 octobre 2016, 14h30
Lausanne, Casino de Montbenon, Salle Paderewski
Entrée libre. Apéritif offert à l’issue de la conférence

metin-arditi-1Auteur de nombreux romans traitant de la difficulté de la filiation, la solitude ou encore l’exil, Metin Arditi est également envoyé spécial de l’Unesco pour le dialogue interculturel. C’est en cette qualité qu’il ouvrira la saison de conférences 2016-2017 de Connaissance 3. Une occasion unique de le rencontrer et de l’entendre s’exprimer sur le rôle vital de la culture pour la paix, ainsi que de la nécessité de préserver le patrimoine en temps de guerre, une thématique de la plus haute actualité en ces temps troublés.

Lors de cette conférence, imaginée comme un échange et un dialogue, Metin Arditi répondra aux questions de la journaliste et chroniqueuse Christine Gonzalez (RTS).

Lire le communiqué de presse.