Transfert narratologique (annonce de parution)

Narratologie française en Russie / Narratologie russe en France

Nous vous signalons la parution des actes de la journée d’étude internationale tenue au Centre d’Études Franco-Russe de Moscou le 12 juillet 2017. Ces actes sont publiés sous la direction de Larissa Mouravieva et John Pier. L’intégralité des articles est disponible sur le site “Narratologies”.

URL: http://narratologie.ehess.fr/transfert-narratologique-narratologie-francaise-en-russie-narratologie-russe-en-france-12-juillet-2017/

Que peut le récit? (annonce de conférence)

Nous avons le plaisir de vous signaler la publication du programme de la journée d’études « Que peut le récit ? Pouvoir des narrations et narrations du pouvoir » qui aura lieu au Centre Marc Bloch de Berlin les 2 et 3 mai 2019. Ce programme comprend des communications de Liesbeth Korthals Altes de l’Université de Groningue, de Gisèel Sapiro, directrice de recherche au CNRS et de Jan Alber de l’Université technique de Rhénanie-Wetphalie à Aix-la-Chapelle.

Vous trouverez le programme définitif sur le site du CMB: https://cmb.hu-berlin.de/fr/agenda/evenement/que-peut-le-recit-pouvoir-des-narrations-et-narrations-du-pouvoir-perspectives-franco-allemandes/

Le transmédia à l’épreuve du réel (annonce de colloque)

Colloque international, « Le transmédia à l’épreuve du réel », du 20 au 21 mai 2019, à Louvain-la-Neuve (Belgique). Organisé par l’Université catholique de Louvain et l’Université de Namur, par le Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les Cultures et les Arts en Mouvement (Gircam), l’Observatoire de Recherche sur les Médias et le journalisme (ORM) et le Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS).

Informations pratiques : https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/ilc/actualites.html

Inscription gratuite, mais réservation obligatoire : sarah.sepulchre@uclouvain.be

Narratologie transmédiale / Transmedial Narratology

Par Anaïs Goudmand et Raphaël Baroni

On assiste depuis quelques années à une multiplication des travaux programmatiques consacrés à la notion de narratologie transmédiale (voir Thon 2016; Baroni 2017; Ryan 2018). Cependant, ainsi que le souligne Jan-Noël Thon, l’usage de l’adjectif transmédial varie selon les chercheurs. Au sens large, qui est le plus couramment utilisé mais qui est aussi le plus vague, la narratologie transmédiale désigne l’étude des « pratiques narratives dans différents médias » (Herman 2009: 194, n. t.). Lire la suite

La séduction de la fiction (annonce de parution)

Le dernier essai de Jean-François Vernay, vient de paraître aux éditions Hermann. Tout lecteur de textes littéraires fait un jour l’expérience d’une lecture qui le subjuge. Mais quel est cet irrésistible pouvoir de séduction de la fiction auquel nous nous soumettons délibérément et qui suscite en nous autant d’émois que de plaisirs psychiques ? Cet ouvrage, à la frontière entre étude littéraire et sciences cognitives, entend ainsi explorer ce qu’est la passion littéraire, en apportant des réponses aux questions suivantes : La rencontre avec le livre est-elle le fruit du hasard ? Quelle est la nature des liens qui déterminent notre rapport au livre et qui favorisent l’attachement ? Est-ce le plaisir, le cœur ou le cerveau qui sont le moteur de cette séduction ? Quelles sortes de délices promet la consommation de cette relation ? Comment séduire et être séduit ? Quelle est la part des émotions dans cette entreprise ? Quel est le ciment de cette relation et peut-on y voir un échange profitable ? Enfin, si les effets de la séduction apportent d’indéniables bénéfices, pourquoi bouder notre plaisir ?

Jean-François Vernay est essayiste, auteur de fiction et chercheur en littérature. Il a signé plusieurs réflexions littéraires, toutes disponibles en langue anglaise. La séduction de la fiction est son quatrième essai.

Le livre peut être commandé sur le site de l’éditeur.

Débattre d’une fiction (appel à contribution)

Nous relayons un appel à contributions pour un prochain numéro de Fabula-LhT dirigé par Aurélien Maignant, Françoise Lavocat et Marc Escola. Les multiples querelles et controverses dont les fictions ont fait l’objet en Occident ont été largement étudiées par l’histoire littéraire, notamment en ce qu’elles nous instruisent sur les représentations du monde réel et les pratiques esthétiques à travers le temps. Le débat sur la fiction mérite toutefois d’être constitué comme objet théorique. L’interrogation qui préside à ce nouveau numéro de Fabula-Littérature Histoire Théorie est aussi simple qu’abrupte : que faisons-nous avec les fictions et aux fictions elles-mêmes lorsque nous débattons d’elles ? Lire la suite