RéNaF

Le réseau des narratologues francophones (RéNaF) élargit la portée du réseau romand de narratologie (RRN) et renforce son ancrage institutionnel au sein de l’Université de Lausanne en confiant sa gestion au pôle de narratologie transmédiale (NaTrans). Ce réseau a pour but de recenser les chercheurs francophones contribuant à faire avancer la théorie du récit, quel que soit leur ancrage disciplinaire et leur institution de rattachement. Il vise également à offrir un lieu de dialogue et de promotion de la recherche encourageant la poursuite et le renforcement d’une tradition francophone dans le domaine de la théorie du récit, tout en créant des synergies avec le réseau européen de narratologie (ENN) et l’International Society for the Study of Narrative (ISSN).

Quatre entités institutionnelles constituent la base du réseau :

Pour faciliter l’ancrage des travaux des narratologues francophones dans l’actualité de la recherche internationale, le réseau vise également à constituer un glossaire traduisant et définissant des concepts clés circulant dans les travaux étrangers, notamment anglophones, de manière à encourager une circulation internationale et pluriculturelle des savoirs.