Linguistique et philosophie du langage

Philosophes et linguistes en dialogue.

Les linguistes et les philosophes ont un objet de connaissance en commun, le langage, dont ils ont, curieusement, peu souvent l’occasion de parler ensemble. Parlent-ils, au juste, de la même chose, eux qui, dans des départements universitaires différents, semblent vivre en parfaite ignorance réciproque ?

L’éclairage croisé de leurs approches fait apparaître des problématiques, des thèmes et des modes d’étude qui resteraient invisibles en éclairage direct. Comment, en effet, travailler en linguistique (du moins en syntaxe) sans avoir en tête une orientation (explicite, mais bien souvent implicite, voire insue) philosophique ? Et comment aborder la philosophie du langage sans avoir une connaissance intuitive (empirique, et non en tant qu’objet construit) de son fonctionnement ?

Malentendus, incompréhensions, enrichissements, éclaircissements réciproques, tels sont les thèmes abordés dans ce numéro des Cahiers du Centre de linguistique et des sciences du langage, édité par Patrick Sériot (Section de langues et civilisations slaves et de l’Asie du Sud).

Patrick Sériot (éd.), Linguistique et philosophie du langage, Cahiers de l’ILSL, n°53, février 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Patrick Sériot

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin