Se mettre en scène en ligne. La communication digitale vol. 2

Les caractéristiques des mises en scène de « soi » dans la communication en ligne.

La communication digitale se caractérise par une extrême complexité sémiotique : des mots et des phrases s’articulent à des images statiques et dynamiques (des photos, des vidéos, des gifs) ; des sons se combinent à l’écrit. Des signes graphiques (comme les émojis) participent aussi du sens des messages.

Si la recherche quantitative et statistique sur le digital est foisonnante, paradoxalement, les analyses micro et qualitatives des messages et des ressources sémiotiques exploitées n’en sont qu’à leur début. Ce volume consacré aux messages communiqués en ligne, notamment sur les réseaux sociaux, propose de réfléchir au rôle des affordances (les ressources technologiques) propres au dispositif : qu’est-ce que Twitter et WhatsApp imposent à leurs utilisateurs ? Et que leurs permettent-ils ?

Les études de cas réunies dans ce numéro des Cahiers du Centre de linguistique et des sciences du langage (CLSL), dirigé par Marcel Burger (Section de français), montrent les défis méthodologiques impliqués par la communication digitale.

Pour poursuivre la réflexion, le premier volume, intitulé La communication digitale : entre affordances et discours multimodaux, est à retrouver ici.

Marcel Burger (dir.), Se mettre en scène en ligne. La communication digitale, vol. 2, Cahiers de l’ILSL, n°59, mai 2019.

ZOOM SUR L’OUVRAGE
TOUTES LES NOTICES DE

Marcel Burger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin