Les avatars du chapitre en bande dessinée (annonce de parution)

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication du numéro 34 des Cahiers de narratologie consacré au chapitrage dans la bande dessinée. Les articles qui constituent le présent numéro sont issus d’un colloque organisé les 11 et 12 mai 2017 à l’Université de Lausanne par Raphaël Baroni et Anaïs Goudmand dans le cadre du projet ANR « Pratiques et poétique du chapitre du XIXe au XXIe siècle » piloté par Aude Leblond.

Lire la suite

Jan Mukařovský. Écrits 1928-1946 (annonce de parution)

Nous vous annonçons la publication aux Éditions des Archives Contemporaines d’un ouvrage consacré à Jan Mukarovský, chef de file du Cercle linguistique de Prague, publié sous la direction de John Pier, Laurent Vallance, Petr A. Bílek et Tomáš Kubíček, avec des traductions du tchèque par Jean Boutan, Xavier Galmiche, Kristýna Matysová et Laurent Vallance.

Lire la suite

Que peut le récit ? Pouvoir des narrations et narrations du pouvoir (appel à contribution)

Nous avons le plaisir de vous signaler la publication d’un appel à contribution au sujet d’une journée d’études dédiée au rapport entre récit, pouvoir et sciences sociales qu’Eva Wagner de l’université de Cologne et Antonino Sorci de l’Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3 organisent au Centre Marc Bloch de Berlin les 2 et 3 mai 2019. L’événement s’insère dans le programme « Junges Forum » du Centre Marc Bloch, qui donne la possibilité aux doctorants en sciences humaines et sociales de présenter leurs recherches lors d’une journée d’études organisée par des membres du CMB.

Vous trouverez plus d’informations sur l’événement sur l’annonce de Fabula: https://www.fabula.org/actualites/que-peut-le-recit-pouvoir-des-narrations-et-narrations-du-pouvoir_88649.php

La séduction de la fiction (annonce de parution)

Le dernier essai de Jean-François Vernay, vient de paraître aux éditions Hermann. Tout lecteur de textes littéraires fait un jour l’expérience d’une lecture qui le subjuge. Mais quel est cet irrésistible pouvoir de séduction de la fiction auquel nous nous soumettons délibérément et qui suscite en nous autant d’émois que de plaisirs psychiques ? Cet ouvrage, à la frontière entre étude littéraire et sciences cognitives, entend ainsi explorer ce qu’est la passion littéraire, en apportant des réponses aux questions suivantes : La rencontre avec le livre est-elle le fruit du hasard ? Quelle est la nature des liens qui déterminent notre rapport au livre et qui favorisent l’attachement ? Est-ce le plaisir, le cœur ou le cerveau qui sont le moteur de cette séduction ? Quelles sortes de délices promet la consommation de cette relation ? Comment séduire et être séduit ? Quelle est la part des émotions dans cette entreprise ? Quel est le ciment de cette relation et peut-on y voir un échange profitable ? Enfin, si les effets de la séduction apportent d’indéniables bénéfices, pourquoi bouder notre plaisir ?

Jean-François Vernay est essayiste, auteur de fiction et chercheur en littérature. Il a signé plusieurs réflexions littéraires, toutes disponibles en langue anglaise. La séduction de la fiction est son quatrième essai.

Le livre peut être commandé sur le site de l’éditeur.

Production, usages et interprétation des fictions (programme d’enseignement)

Le master « Production, usages et interprétation des fictions » forme des professionnels des industries créatives dans le domaine de la fiction et de la narration à travers un tronc commun de séminaires de recherche et d’ateliers d’écriture et de création qui explorent de manière interdisciplinaire tous les aspects des productions contemporaines (circuits économiques, dimension juridique, fonctionnement narratif et esthétique, contexte idéologique, effets de réception). Il s’agit d’une formation bilingue (français et anglais) sur deux ans, qui implique également plusieurs stages obligatoires. Outre la validation des enseignements, l’obtention du master est soumise à la remise, au choix, d’un mémoire de recherche, d’un écrit réflexif sur le stage, d’un projet de création ou bien du montage d’un projet d’entreprise.

Le programme est accessible via le lien suivant: https://www.kelformation.com/formation/formation-master+production+usages+et+interpretation+des+fictions-354901.htm

 

Disnarré / Disnarrated

Par Gerald Prince

Le disnarré inclut les éléments qui, dans un récit, se réfèrent explicitement à ce qui n’a pas eu lieu mais qui aurait pu avoir lieu: “il n’aurait tenu qu’à moi d’être admise au secret des plus grandes magnificences intérieures; mais je ne demandai pas à voir si la splendeur de la chemise répondait à celle de la jupe”. Le disnarré comporte donc des expressions aléthiques de virtualité (inaccomplie) ou d’impossibilité, des expressions déontiques d’interdiction (respectée), des expressions de vœux non exaucés, d’espoirs trompés, de faux calculs et ainsi de suite.

Lire la suite

Hasard, causalité, contingence dans le récit (programme d’enseignement)

Programme du séminaire 2018-2019 du Centre de recherches sur les arts et le langage (CNRS/EHESS) « Recherches contemporaines en narratologie » organisé par Philippe Roussin (CNRS, CRAL) en collaboration avec Olivier Caïra (IUT Evry et EHESS), Anne Duprat (Université d’Amiens et IUF), Annick Louis (Université de Reims et CRAL) et John Pier (Université de Tours et CRAL). Le séminaire se réunit tous les quinze jours, les 1er, 3e et 5e mardi du mois, de 15h à 17h, au CRAL: 105, Boulevard Raspail, 75006 Paris, Salle 7. Les séances sont ouvertes au public!

Lire la suite

Dicionário de Estudos Narrativos (annonce de parution)

A l’origine du Dicionário de Estudos Narrativos (Dictionnaire des études narratives), de Carlos Reis se trouve le Dicionário de Narratologia (Dictionnaire de la narratologie) publié pour la première fois, en coauteur avec Ana Cristina Macário Lopes, il y a environ trente ans. Les entrées de cet ouvrage ont été profondément révisées et refondues, tandis que beaucoup d’autres ont été ajoutées, témoignant ainsi de l’évolution et de l’approfondissement considérables que les études narratives ont connu au cours des dernières décennies. Un ouvrage incontournable pour tous les narratologues lusophones et, plus généralement, pour ceux intéressés par l’étude comparée des concepts, de leur circulation internationale et de leur traduction.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur, Almedina.