L’Opéra en toutes lettres

Comment réinvestir l’opéra ? Jusqu’où peut-on aller dans l’interprétation de l’opéra ?

L’opéra est un objet à la croisée de plusieurs savoirs, opérant sur trois niveaux : le texte, la musique et la mise en scène. Les interprétations contemporaines d’un répertoire historique impliquent de réinvestir ce patrimoine complexe. Quel rapport se crée alors entre cet objet historique et la nécessité de son actualisation ?

Couvrant une période allant des Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart à L’Aiglon d’Arthur Honnegger et de Jacques Ibert, en passant par Norma de Vincenzo Bellini, Lakmé de Léo Delibes, et L’enfant et les sortilèges de Maurice Ravel, les contributions réunies dans ce volume, enrichi par un entretien avec l’écrivain Etienne Barilier, proposent un parcours original et interdisciplinaire à travers deux siècles de théâtre musical.

Ce numéro édité par Chiara Bemporad (École de français langue étrangère) et Gabriele Bucchi (Section d’italien) réunit une sélection des conférences organisées depuis 2010 par la Faculté des lettres en collaboration avec l’Opéra de Lausanne, destinées à familiariser les publics de l’Université et de la ville avec les œuvres à l’affiche de la saison lyrique lausannoise. À découvrir sur OpenEdition Journals.

Chiara Bemporard, Gabriele Bucchi (éds), L’opéra en toutes lettres, Études de lettres, n°302, 2016.

TOUTES LES NOTICES DE

Chiara Bemporad

Gabriele Bucchi

Études de lettres

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin