Sciences humaines – Migration, entre mythes et réalité

Sciences humaines – Migration, entre mythes et réalité

Robin Stünzi, Dr ès sciences sociales et humaines

Depuis plusieurs années, le phénomène migratoire occupe le sommet de l’agenda médiatique et politique où il suscite des débats passionnés qui reposent davantage sur des idées reçues que sur des faits empiriques. Dans ce contexte, ce cours vise à donner aux participant-e-s les clés de compréhension de ce phénomène complexe à l’aide de données scientifiques réunies à ce jour par des chercheurs aux multiples horizons géographiques et disciplinaires. Il présente les notions et les concepts de base, donne les ordres de grandeur du phénomène, décrit les causes et les principales directions des flux migratoires et analyse les moyens mis en œuvre par les Etats pour les contrôler. Ces différents éléments sont rendus accessibles par la présentation d’exemples concrets et, en particulier, par une mise en perspective internationale et historique du cas suisse.


Dates
jeudis 16, 23, 30 janvier et 6 février 2020
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Santé – Alimentation saine

Santé – Alimentation saine

Fred Paccaud, professeur honoraire de l’UNIL, ancien directeur de l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive CHUV

Indispensable à une vie en bonne santé, l’alimentation est un défi quotidien. Il s’agit, d’une part, de mettre à disposition de chaque individu une quantité suffisante de calories. D’autre part, la nourriture consommée doit fournir les nutriments protecteurs en bonne quantité (par exemple les vitamines), tout en évitant les produits délétères (par exemple les métaux lourds). Depuis le 19e siècle au moins, les sciences de la santé s’intéressent aux liens entre l’environnement alimentaire et la santé de la population. Ces travaux ont conduit à la réduction ou à l’élimination des intoxications alimentaires d’origine infectieuse ou chimique. Entre-temps, l’alimentation et la santé publique ont considérablement changé. De nouveaux problèmes sont apparus, comme le vieillissement de la population mondiale, l’augmentation relative des maladies cardiovasculaires, du diabète et des cancers, dans un contexte de changement climatique et de fragilisation de l’environnement.

Le cours présentera les enjeux actuels et futurs liés à la production, la conservation et la consommation des aliments, dans une perspective de santé publique.


Dates
mardis 14, 21, 28 janvier et 4 février 2020
Heures
de 13h30 à 15h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Culture japonaise – Architecture et jardins

Culture japonaise – Architecture et jardins

Irène Vogel Chevroulet, architecte, historienne et chargée de cours EPFL

Comment l’espace domestique et institutionnel japonais s’est-il modernisé depuis l’ouverture de l’archipel au 19e siècle? Quelles sont les spécificités des jardins japonais traditionnels? Comment sont-elles utilisées dans les jardins contemporains? Après une présentation des principes de l’habitation traditionnelle japonaise, nous réfléchirons aux profondes mutations engendrées par le digital sur les espaces de vie contemporains. Dans ce cadre, nous étudierons, entre autres, la médiathèque de Sendai (2001) construite par l’architecte de renommée internationale, Toyô Itô.

Le second volet de ce cours d’introduction à la culture japonaise abordera l’histoire des jardins, leurs spécificités et leurs principes de conception. Les jardins de Saihô-ji et Ryôan-ji à Kyoto seront présentés. Nous découvrirons, ensuite, comment certaines particularités ont été exploitées par l’artiste américano-japonais Isamu Noguchi. Né de deux cultures, ce sculpteur a créé parmi les plus beaux espaces publics de ces dernières décennies: le jardin de la Paix de l’Unesco à Paris et Mon Ryôan-ji à New York.


Dates
lundis 13, 20, 27 janvier et 3 février 2020 – COMPLET
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus

Biologie – La nature sauvage en nous II

Biologie – La nature sauvage en nous II

Lia Rosso, Dre ès sciences de la vie

«Nous sommes vivants, car nous sommes constitués de vie…» Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la nature ne s’arrête pas à notre peau, mais elle nous constitue véritablement avec ses milliards de créatures microscopiques: bactéries, virus, levures ou cellules. Après un rappel de quelques fondamentaux, nous explorerons la structure la plus intime de la nature pour «toucher du doigt» l’unité du vivant à laquelle appartient aussi l’espèce humaine. Nous parlerons de matière, d’atomes, de molécules et d’êtres vivants, tout en continuant à réfléchir aux questions philosophiques soulevées par les dernières découvertes scientifiques. Le concept de complexité du vivant sera expliqué. Nous approfondirons ainsi, par de nouveaux points de vue, l’idée tant débattue de l’intelligence et de la conscience de la nature et nous réfléchirons, ensemble, à la place et à l’avenir de l’espèce humaine sur cette Terre.

Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté à la première partie du cours «La nature sauvage en nous», donné en 2018 à Lausanne et en 2019 à Yverdon-les-Bains, pour suivre ce nouveau cours de biologie.

Notez que les adhérent-e-s de Connaissance 3 peuvent bénéficier de 25% de réduction sur tous les livres de Rosso Editions.


Dates
lundis 13, 20, 27 janvier et 3 février 2020
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Economie – Chômage, emploi, pouvoir d’achat: un modèle économique dépassé?

Economie – Chômage, emploi, pouvoir d’achat: un modèle économique dépassé?

Jean-Marie Brandt, Dr ès sciences économiques et en théologie

Selon les chiffres du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), le taux de chômage serait à son niveau le plus bas depuis dix ans en Suisse, y compris chez les plus âgés et les plus jeunes. Une embellie plus ou moins similaire est annoncée chez nos voisins européens ou aux Etats-Unis. Ce tableau optimiste traduit-il la réalité complexe du marché du travail en Suisse, en Europe ou ailleurs dans le monde? De quels emplois parle-t-on? Qu’en est-il des chômeurs de longue durée ou de celles et de ceux qui, de plus en plus, se doivent d’accepter des emplois précaires – dont les fameux contrats à durée déterminée – sans parler des plus de 50 ans dont les chances de retrouver un emploi diminuent comme peau de chagrin?

Le contexte actuel est à l’essoufflement de notre économie. Notre modèle économique est-il encore le garant privilégié de notre prospérité? Le pouvoir d’achat progresse-t-il réellement? Autant de questions qui seront débattues à la lumière de la réalité du quotidien par l’auteur de «La crise, quelle crise?» (2015) et de «C’est l’emploi qu’on assassine» (2019).

Site web de Jean-Marie Brandt: Pléiade.ch


Dates
lundis 25 novembre, 2, 9 et 16 décembre 2019
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire médiévale – Kaamelott et le mythe arthurien

Histoire médiévale – Kaamelott et le mythe arthurien

Barbara Wahlen, maître d’enseignement et de recherche à la Faculté des lettres, UNIL

«C’est pas faux!», «On en a gros!»: qui ne connaît pas au moins une réplique culte de la série télévisée Kaamelott? A travers son humour souvent corrosif, ses anachronismes parfois loufoques, la série de Alexandre Astier réinvestit le mythe arthurien en subvertissant ses codes et en actualisant ses enjeux. En prenant appui, d’une part, sur Kaamelott et, d’autre part, sur des sources médiévales, en particulier littéraires, nous traiterons notamment la question de l’amour courtois, du Graal et de l’écriture. L’analyse des processus de démythification et de trivialisation nous permettra non seulement de mettre en évidence les mécanismes ludiques de la série, mais également, et surtout, de souligner la résonance actuelle du Moyen Age.

Kaamelott nous donnera ainsi l’occasion de démontrer ce que l’étude de la littérature et de l’histoire médiévales peut avoir d’attrayant et d’enthousiasmant.


Dates
jeudis 14, 21, 28 novembre, 5 et 12 décembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
150 fr. (180 fr. non-adhérent) pour 5 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire – Sur les routes du sel et du sucre

Histoire – Sur les routes du sel et du sucre

Anne-Lise Eggimann, Dre ès sciences politiques

Sel et sucre, voilà deux produits que nous utilisons chaque jour. Pourtant que savons-nous de leur passé? Quels usages du sel avait-on dans l’Antiquité et au Moyen Age? Qui exploitait alors les mines et comment se faisait le travail? Quelle était la valeur commerciale du sel? Quelles ont été les conséquences de la gabelle? Nous examinerons quelques hauts lieux de production du sel dans le monde et en Suisse, pour arriver aux multiples usages actuels du sel.

Quant au sucre, nous verrons quand et comment il est arrivé en Europe sur nos tables, à quel prix les Européens en ont développé la production dans leurs colonies, jusqu’à ce que la betterave apporte, elle aussi, sa contribution au goût sucré dont nous sommes si friands. Bref, l’occasion de revivre, le temps d’un cours, les épopées aussi dramatiques que fascinantes du sel et du sucre.

Ce cours est complémentaire à la conférence d’Anne-Lise Eggimann «Indispensable sel: d’où vient-il et comment a-t-il marqué l’histoire?» qui se tiendra le lundi 27 janvier 2020 à Yverdon-les-Bains (voir: conférences Nord vaudois).


Dates
mardis 12, 19, 26 novembre et 3 décembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire de la musique – Le classicisme musical

Histoire de la musique – Le classicisme musical

Olivier Gilliéron, maître d’enseignement à la Haute Ecole de musique de Lausanne (HEMU)

Le classicisme musical est défini par une période qui débute vers 1750 pour s’achever vers 1820, date à laquelle lui succède le romantisme. Le milieu du 18e siècle initie l’un des plus remarquables mouvements de retournement de la pensée esthétique européenne. A partir des années 1750, différents courants se rejoignent autour de l’idée d’une «dégénérescence des arts». La nécessité d’un certain renouvellement s’impose, en s’appuyant sur une instance critique nouvelle et de nature essentiellement affective et morale: le sentiment. La forme sonate s’impose et traduit l’idéal esthétique de clarté, de symétrie et de rationalité recherché par les compositeurs. Certains genres prestigieux comme le quatuor à cordes ou la symphonie apparaissent en divers lieux de l’Europe musicale. Vienne en devient le nouveau centre artistique, notamment avec ses trois compositeurs incontournables que sont Haydn, Mozart et Beethoven.

Durant les quatre rencontres, nous développerons les thèmes suivants:

  • Le classicisme
  • Des Lumières à la Révolution française
  • Le style classique
  • Les idéaux et la finalité de l’art classique
  • Beethoven et le style héroïque

Dates
lundis 11, 18, 25 novembre et 2 décembre 2019
Heures
de 8h45 à 10h15
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Anthropologie – Repenser notre rapport à la nature

Claudia Dubuis, Dre en anthropologie, chargée d’enseignement et de recherche Unine

Depuis plusieurs années et un peu partout sur le continent américain, les peuples autochtones luttent contre l’essor de l’industrie minière et pétrolière, comme on a pu le voir lors de la très médiatisée résistance à l’implantation d’oléoducs dans la réserve de Standing Rock. En quoi le regard anthropologique sur de telles mobilisations apporte-t-il un éclairage sur le fonctionnement de notre propre société et sur les rapports que nous entretenons avec la nature? Face aux défis environnementaux actuels, quelles propositions peuvent-elles amener? Autant de questions qui seront débattues dans ce cours d’introduction à l’anthropologie politique de la nature.

Après un détour par quelques anthropologues spécialistes du rapport à la nature dans les sociétés dites «autres» (Lévi-Strauss, Descola), nous aborderons les grandes caractéristiques de la relation de l’Occident à la nature, à partir de la foisonnante histoire environnementale qui s’est développée autour du débat scientifique sur l’«anthropocène». Enfin, le rapport complexe entre société et nature sera illustré à la lumière de la situation concrète des réserves aux Etats-Unis et au Canada.


Dates
lundis 28 octobre, 4, 11 et 18 novembre 2019
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
125 fr. (150 fr. non-adhérent) pour 4 séances, supports de cours inclus
S’inscrire.

Histoire de l’art – L’art au travers des grandes cités de la Péninsule

Histoire de l’art – L’art au travers des grandes cités de la Péninsule

René Armellino, Dr en histoire de l’art

Venise, Florence et Rome: trois villes incontournables qui ont vu naître, au fil des siècles, certains des plus grands chefs-d’œuvre de l’art occidental. Nous parcourrons ensemble une partie des intrigues, des passions et des souffrances qui se sont mêlées pour engendrer ce patrimoine hors du commun. Ce seront toutefois les artistes et leurs profondes inspirations qui nous permettront d’appréhender le véritable fil rouge de nos rencontres culturelles.

Durant les dix rencontres, nous développerons les thèmes suivants:

  • Venise et son histoire
  • L’architecture à Venise
  • Les villas palladiennes
  • Titien, Véronèse et Le Tintoret
  • Florence et les Médicis
  • Les chefs-d’œuvre du Musée des Offices
  • Le mystérieux Corridoio Vasariano
  • La cité des papes: entre splendeur et décadence
  • Les Musées du Vatican

Le cours sera illustré par de nombreuses images numériques.


Dates
jeudis, du 3 octobre 2019 au 30 janvier 2020
Calendrier complet(PDF) – COMPLET
Heures
de 15h30 à 17h
Lieu
Lausanne – Salle de Connaissance 3, Espace Riponne (1er étage), place de la Riponne 5
Prix
285 fr. (340 fr. non-adhérent) pour 10 séances, supports de cours inclus