Le diplomate en question (XVe-XVIIIe siècles)

Étude de la figure du « diplomate ».

Ambassadeurs, envoyés, négociateurs, messagers, chevaucheurs… autant de vocables rencontrés pour désigner les acteurs de la diplomatie du Moyen Âge aux Temps modernes. Dans le but de saisir les évolutions et les pratiques de ce personnel diplomatique, cet ouvrage embrasse la longue durée (XVe-XVIIIe siècles) et retient l’espace helvétique, au sens large, comme cadre spatial.

La Suisse, par son importance politique, militaire et économique vis-à-vis de ses voisins, offre un espace propice au questionnement.

Ce numéro d’Études de Lettres, édité par Éva Pibiri (Section d’histoire) et Guillaume Poisson (Institut Benjamin Constant), apporte des éléments novateurs pour mettre en lumière les modalités de recrutement et les compétences des acteurs de la négociation étrangère qui gravite au sein et autour du Corps helvétique, qu’il s’agisse des ambassadeurs ou des membres du personnel secondaire. Cet ouvrage présente ainsi les résultats du colloque international tenu à l’UNIL en 2009.

L’intégralité du volume est disponible sur OpenEdition Journals.

Éva Pibiri, Guillaume Poisson (éds.), Le diplomate en question (XVe-XVIIIe siècles), Études de Lettres, n°286, 3/2010.

TOUTES LES NOTICES DE

Éva Pibiri

Guillaume Poisson

Études de lettres

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin