Un criminologue à la rencontre de djihadistes

Doctorant à l’École des sciences criminelles, Ahmed Ajil est allé à la rencontre de djihadistes, d’anciens d’Al-Qaïda, mais aussi de simples militants, dans le cadre de sa thèse sur les mobilisations et les violences politico-idéologiques en lien avec le monde arabe.

Dans le monde occidental comme dans le monde arabe, les actes terroristes se multiplient. Attentats-suicides, voitures piégées, fusillades, camions-béliers, attaques à l’arme blanche… Ces actes meurtriers sont souvent menés à des fins religieuses ou idéologiques, par des hommes et des femmes engagés dans le djihad.

Mais pourquoi cette violence ? qu’est-ce qui motive ces individus à se radicaliser ? Depuis trois ans, ces questions occupent Ahmed Ajil, doctorant en criminologie à l’Université de Lausanne. Pour y répondre, il est allé à la rencontre de djihadistes, d’anciens d’Al-Qaïda, mais aussi de simples militants, en Suisse, au Canada et au Liban. Découvrez sa démarche dans ce podcast.

Ecoutez le podcast sur iTunes

Musique : Time to Move by VESHZA (Artlist)