Cinquante nuances du temps et de l’espace dans les théories linguistiques

Quel rôle jouent les concepts de temps et d’espace dans l’évolution des langues ?

Quels liens peut-on tisser entre la langue du locuteur et son identité culturelle ? Pourquoi une langue reprend-elle les caractéristiques d’une langue géographiquement voisine plutôt que celles d’une langue de la même famille ? Pourquoi certaines langues minoritaires disparaissent-elles alors que d’autres survivent ?

Ce sont quelques-unes des questions abordées dans ce volume, au travers de réflexions théoriques et d’études de cas portant notamment sur les langues minoritaires slaves d’Europe, le géorgien, le dialecte russe, ou le francoprovençal. De l’océan Atlantique à la mer Noire, de la fin du XIXe siècle à nos jours, ce numéro des Cahiers du Centre de linguistique et des sciences du langage, édité par Elena Simonato et Sébastien Moret, tous deux à la Section de langues et civilisations slaves et de l’Asie du Sud, réunit des contributions de chercheurs internationaux autour des théories du temps et de l’espace en linguistique. Il est accessible en intégralité en ligne.

Elena Simonato, Sébastien Moret (éds.), Cinquante nuances du temps et de l’espace dans les théories linguistiques, Cahiers du Centre de linguistique et des sciences du langage, n°49, 2016.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin