Le Misanthrope corrigé. Critique et création

Comment améliorer les œuvres réussies ?

Les chefs-d’œuvre se prêtent à tous les traitements, fût-ce les plus irrévérencieux. C’est même par là qu’on les reconnaît. Mais quel sens y a-t-il à chercher à améliorer l’une des plus belles réussites du répertoire ?

L’ouvrage de Marc Escola (Section de français) propose de frayer les voies d’une critique authentiquement créatrice en renouant avec le mode de lecture qui prévalait à l’âge classique et dont Rousseau donne encore l’exemple dans la critique du Misanthrope proposée par la Lettre à d’Alembert. Il confronte ainsi le chef-d’œuvre de Molière à ce qu’il aurait pu être, tout autant qu’à ce qu’il est devenu dans les différentes interprétations qui en ont été données et les innombrables sixièmes actes qui en ont été forgés, avec la conviction qu’il y a dans tout texte de quoi en faire un autre.

Ce livre s’inscrit dans le projet Rire avec Molière mis en place par les Universités de Fribourg, Genève et Lausanne à l’occasion du 400e anniversaire de la naissance du dramaturge français et soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS).

Marc Escola, Le Misanthrope corrigé. Critique et création, Paris, Hermann, coll. « Fictions pensantes », 2021.


PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ

TOUTES LES NOTICES DE

Marc Escola