Offre d’emploi

ACIDUL, l’Association du corps intermédiaire et des doctorant·e·s de l’Université de Lausanne, est à la recherche d’un·e

Secrétaire général·e à 40%

pour une entrée en fonction au 1er septembre 2021.

ACIDUL fédère les membres du corps intermédiaire et les doctorant·e·s de l’Université de Lausanne (UNIL). Elle les informe, les appuie individuellement, les représente et défend leurs intérêts.

La ou le Secrétaire général·e est la personne sur qui repose le bon fonctionnement de l’Association. Ses principales tâches sont :

  • Conseil, accompagnement et défense individuelle des membres ;
  • Permanence téléphonique et courriel ;
  • Négociation avec les différentes instances de l’UNIL en cas de revendications collectives ;
  • Coordination des activités du comité, des commissions UNIL et des groupes de travail ;
  • Organisation des événements publics, assemblées générales et autres séances internes ou publiques ;
  • Lien avec la Direction de l’UNIL et le Conseil d’Etat ;
  • Lien avec la faîtière Actionuni ;
  • Liens avec les partenaires syndicaux, politiques et associatifs ;
  • Lien avec la presse ;
  • Préparation et envoi des communications aux membres ;
  • Mise à jour et entretien de la présence sur Internet ;
  • Comptabilité, paiements et suivi budgétaire ;
  • Etablissement des comptes et du budget annuels ;
  • Rédaction des procès-verbaux.

Le poste requiert une formation universitaire (niveau Master ou équivalente), une bonne connaissance du fonctionnement de l’UNIL et du milieu académique, une grande capacité d’organisation et de travail autonome, un esprit d’initiative, de bonnes compétences sociales, une maitrise parfaite du français et de bonnes connaissances en anglais. L’adhésion aux valeurs fondamentales et aux buts défendus par l‘association est indispensable. Des connaissances juridiques sont fortement souhaitées.

Le barème salarial correspond à celui en vigueur pour les assistant·e·s diplômé·e·s de l’UNIL, consultable via le lien ci-dessous : https://www.unil.ch/srh/files/live/sites/srh/files/03_Infos_administratives/Bareme_assistants_doc_2016.pdf

Les dossiers de candidature sont à envoyer sous forme électronique à acidul@unil.ch jusqu’au vendredi 21 mai 2021.

Newsletter janvier 2021

ENGLISH BELOW

Chères et chers collègues, Nous vous souhaitons à toutes et tous une magnifique année 2021, que nous espérons plus sereine pour vous et vos proches. Voici quelques nouvelles associatives :

Fonds de solidarité des doctorant-e-s

La précarité financière touche aussi les doctorant-e-s. La situation sanitaire a accentué le phénomène. À celle et ceux qui seraient concerné-e-s : n’hésitez pas à nous adresser vos demandes par courriel (acidul@unil.ch). Vous trouverez le règlement d’octroi sur notre site à l’adresse : http://wp.unil.ch/acidul/fonds-de-solidarite-des-doctorant-e-s

Sièges vacants dans les commissions

Des sièges sont à repourvoir dans certaines commissions de l’UNIL :

  • Commission de l’enseignement : 1 siège vacant
  • Commission qualité et valorisation : 2 sièges vacants
  • Commission de la relève : 1 siège vacant pour la FGSE
  • Comité paritaire des Retraites populaires : 1 siège vacant

Les intéressé-e-s peuvent s’annoncer auprès de nous par courriel à l’adresse acidul@unil.ch

Retour AG

Notre AG s’est tenue le 3 décembre 2020. Le PV de cette séance, ainsi que le rapport d’activité 2019-2020, peuvent être consultés à l’adresse https://wp.unil.ch/acidul/apropos/rapports-dactivite


——————————-
Dear colleagues,

We wish you all a wonderful 2021, which we hope will be more serene for you and your loved ones. Here is some news of our association’s activities :

Solidarity fund for doctoral students

Financial insecurity also affects doctoral students. The present health crisis has accentuated the phenomenon. For those who might be concerned : do not hesitate to send us your requests by email (acidul@unil.ch).  You will find the grant conditions on our website, at the following address : http://wp.unil.ch/acidul/fonds-de-solidarite-des-doctorant-e-s

Vacant seats on commissions

Some seats are still to be reallocated on certain UNIL commissions :

  • Commission de l’enseignement : 1 vacant seat
  • Commission qualité et valorisation : 2 vacant seats
  • Commission de la relève : 1 vacant seat for the FGSE
  • Comité paritaire des Retraites populaires : 1 vacant seat

Interested in one of these vacancies? Please email us at the following address: acidul@unil.ch

GA feedback

Our General Assembly was held on December 3rd 2020. The minutes of the meeting, as well as the activity report for 2019-2020, can be read at the following address : https://wp.unil.ch/acidul/apropos/rapports-dactivite

Pétition nationale

English below

————————————————————————————–

Chères et chers collègues,

Nous vous relayons le lancement d’une pétition nationale en faveur de l’amélioration des conditions de travail des chercheurs et chercheuses suisses, initiée par un large collectif regroupant de nombreuses associations du corps intermédiaire. Nous vous invitons à la découvrir et, en cas d’accord, à la signer à cette adresse :

www.petition-academia.ch

En cas de questions, vous pouvez contacter le comité à l’adresse petitionacademia@gmail.com

Avec nos salutations cordiales


——————————————————————————–
Dear colleagues,


We wish to inform you of the launch of a national petition which aims to improve the working conditions for researchers in Switzerland. This petition is launched by a large collective of associations representing the midlevel scientific staff. If you are supportive of the initiative please sign the petition here :


www.petition-academia.ch

If you have any questions, do not hesitate to contact the committee behind this petition at

petitionacademia@gmail.com


With warm regards

Newsletter – septembre 2020

English below
————————————————————————————–
Conditions de travail / Prolongations COVID / Le comité recrute !
 
Conditions de travail : semestre d’automne 2020, et ensuite ?
La situation de crise sanitaire nous a toutes et tous contraints à adapter nos méthodes de travail ces derniers mois. L’urgence passée, des modes de fonctionnement inédits sont progressivement entrés dans les habitudes.
 
La rentrée 2020 a été placée sous le signe d’une « nouvelle normalité ». Des efforts importants ont été entrepris, et continuent de l’être, pour ne pas compliquer à l’excès la réalisation des tâches tout en respectant les impératifs sanitaires. Nous espérons toutes et tous que ce régime sera de brève durée. Cela pourrait toutefois ne pas être le cas.
 
Afin que les nouvelles modalités de travail ne pèsent pas trop lourd sur la communauté universitaire, il importe de les évaluer en temps réel et de proposer des modifications si nécessaire. Pour cette raison, nous appelons celles et ceux qui le souhaitent à nous transmettre leurs retours d’expériences (enseignement, examens, recherche et autres). Nous les ferons remonter à notre tour aux instances compétentes.
 
Prolongations COVID – debriefing
De nombreux membres du corps intermédiaire ont demandé une prolongation de contrat en lien avec le COVID. Certains l’ont obtenue, d’autres non.
 
Afin que nous puissions nous faire une idée de la situation générale et aborder cette question avec la Direction, nous invitons celles et ceux qui le souhaitent à nous faire part de leurs expériences personnelles, tant positives que négatives.
 
Les personnes qui auraient effectué une demande et n’auraient pas encore reçu de réponse, alors que le temps presserait pour elles, sont également invitées à nous le signaler. Nous pourrons faire remonter ces cas et tenter d’accélérer la procédure.
 
Le comité recrute !
À la suite de plusieurs départs, des places se libèrent au comité.
 
Si vous souhaitez vous engager pour la cause des chercheuses et chercheurs à l’UNIL, vous pouvez nous écrire à l’adresse acidul@unil.ch.
 
Nous nous ferons un plaisir de vous recevoir à notre prochain séance.
 
——————————————————————————–
 
Working conditions – COVID extensions – The committee is hiring !
 
Working conditions – the autumn 2020 semester, and then?
The health crisis has required us all to alter our working methods over the course of the past few months.  The critical stage being over, new modes of functioning have gradually become habits.
 
The 2020 academic year has been placed under the sign of a « new normal ». Important efforts have been and continue to be undertaken in order to not overcomplicate the carrying out of tasks while still respecting health measures. We all hope that this new regime will not last too long. However, it is currently impossible to predict its duration.
 
For these new working methods not to weigh too heavily on the academic community, it is important to evaluate them in real time and revise them if necessary. For this reason, we call on those who wish to do so to share their experiences with us (teaching, exams, research, etc). In turn, we will ensure these are communicated to the relevant bodies.
 
COVID extensions – debrief
In light of the COVID situation, many members of the mid-level teaching staff have requested a contract extension. Some of these have been granted, others have not.
 
So that we may get an idea of the general situation and discuss this question with the Rectorate, we encourage those who wish to do so to share their personal experiences with us.
 
Those who have filed a request and have not yet received an answer in spite of the time-sensitive nature of their situation are also encouraged to flag this issue to us. We can communicate these cases to the relevant bodies and attempt to speed up the procedure.
 
The committee is hiring!
Following several departures, positions have become available on the committee.
 
If you wish to contribute to the cause of researchers at the UNIL, you can write to us at the following address: acidul@unil.ch.
 
We will be happy to welcome you at our next meeting.

Fixed-term contracts extension – Prolongation des CDD

[English below]

Chères et chers collègues,
 
La Direction a communiqué jeudi passé les modalités révisées de la procédure de prolongation des CDD.
 
Suite à de nombreuses interpellations, nous vous fournissons ici quelques compléments d’information utiles.
 
Il est important de souligner que vous pouvez demander une prolongation indépendamment de l’échéance prévue de votre contrat. Que celui-ci arrive à terme dans six mois ou dans trois ans, vous êtes fondé-e à déposer une requête. Selon la procédure mise en place, il n’existe pas de règle de priorité en ce sens, ni de règle de « premier arrivé, premier servi ».
 
Nous vous recommandons dans tous les cas de déposer votre demande rapidement, de manière à ne pas manquer les délais indiqués et d’obtenir une réponse au plus vite. Si vous avez déjà manqué un délai, nous vous recommandons de soumettre votre demande malgré tout en expliquant brièvement les raisons du retard.
 
Si les motifs invoqués empêchent ou retardent vos travaux pour une durée supérieure à deux mois, n’hésitez pas à demander une prolongation pour un temps équivalent.
Rien ne vous contraint à étaler votre vie privée dans les formulaires de dépôt de requête. Comme indiqué, si des informations personnelles et confidentielles doivent être communiquées, elles peuvent l’être directement au Service RH, qui les traitera dans le strict respect du secret de fonction.

La production de pièces justificatives est utile au traitement du dossier, mais elle n’est pas obligatoire. L’adjonction d’un plan de recherche, par exemple, est optionnelle.

 
Une fois le formulaire envoyé, vous n’avez plus de démarches à entreprendre. Vous devriez être informé-e de l’acceptation ou du refus de votre demande dans un délai raisonnable. Si vous n’avez pas de nouvelles après une durée prolongée, vous pouvez nous contacter pour que nous prenions les renseignements nécessaires. À noter qu’il y aura vraisemblablement de nombreuses demandes et que les instances compétentes devront échelonner le traitement, sans doute selon le degré d’urgence des cas.
 

Si vous ne faites pas partie du cercle des bénéficiaires (assistant-e-s diplômé-e-s, premier-ère-s assistant-e-s, maîtres assistant-e-s, doctorant-e-s, chercheur-e-s FNS senior) mais répondez pour le reste aux critères énoncés dans les formulaires, vous pouvez nous contacter afin que nous relayions votre situation et vos besoins.

 
Nous nous tenons à votre disposition pour toute question relative à cette procédure. Nous recueillons volontiers vos témoignages si vous rencontrez des difficultés, et ferons notre possible pour vous aider dans vos démarches.
 

Avec nos salutations cordiales

Le comité d’ACIDUL

 

———
[English version]
Dear Colleagues,
The Rectorate issued last Thursday the revised terms of the fixed-term contracts extension procedure.
Following numerous inquiries, we hereby provide you with some useful additional information.
It is important to note that you can request an extension regardless of the expected expiration of your contract. Whether it expires in six months or three years, you are entitled to submit a request. According to the procedure, there is no priority rule in this sense, nor a ‘first come, first served’ policy.
In all cases, we recommend that you submit your request quickly, in order not to miss the deadlines and obtain a response as soon as possible. If you have already missed a deadline, we recommend that you submit your request anyway, while briefly explaining the reasons for your delay.
If the given reasons prevent(ed) or delay(ed) your work for more than two months, do not hesitate to request an extension for an equivalent time.
You do not have to display your privacy in the application forms. As indicated, if personal and confidential information must be communicated, it can be communicated directly to the HR Department, which will process it with strict respect for professional secrecy.
The production of supporting documents is useful for processing your request, but it is not compulsory. Adding a research plan, for example, is optional.
Once the form is sent, you no longer have to take any steps. You should be informed of the acceptance or rejection of your request within a reasonable time. If you do not receive any news after an extended period, you can contact us so we can inquire about your request. Note that there will probably be many requests and that the competent authorities will have to stagger the process, most likely depending on the urgency of the cases.
If you are not part of the eligible beneficiaries (assistant-e-s diplômé-e-s, premier-ère-s assistant-e-s, maîtres assistant-e-s, doctorant-e-s, chercheur-e-s FNS senior) but otherwise meet the criteria set out in the forms, please contact us so that we can enquire about the procedure on your behalf.

We are happy to answer any questions you may have relating to this procedure. We will gladly collect your testimonials if you encounter difficulties, and will do our best to help you in your efforts.

Best wishes,

The ACIDUL Committee

Prolongations CDD – nouveaux formulaires

Chères et chers collègues,
Les nouveaux formulaires simplifiés de demande de prolongation pour les contrats à durée déterminée ont été mis en ligne à l’adresse https://www.unil.ch/coronavirus/fr/home/menuinst/work.html
Nous vous rendons attentifs-ves aux délais pour le dépôt des demandes, soit :
  • jusqu’au 31 mai 2020 pour les contrats arrivant à échéance le 30 juin,
  • jusqu’au 15 juin 2020 pour les contrats arrivant à échéance le 31 juillet 2020,
  • jusqu’au 30 juin 2020 pour les contrats arrivant à échéance le 31 août 2020,
  • jusqu’au 31 juillet 2020 pour tous les autres contrats.

Pour celles et ceux qui sont financés par des fonds externes, nous vous invitons également à demander l’extension du financement dans les meilleurs délais auprès de vos bailleurs de fonds. Les éventuelles mesures supplétives ne pourront être prises par l’UNIL qu’à la suite de ces démarches.

Communiqué de presse du 15 mai 2020

Depuis la fermeture de l’Université de Lausanne le 13 mars 2020 en raison de la crise sanitaire due au COVID-19, les collaborateurs et collaboratrices de l’Université n’ont plus accès aux infrastructures de recherche. Les travaux des chercheurs et chercheuses s’en trouvent à tout le moins entravés, voire totalement paralysés.

Le corps intermédiaire, qui produit la majorité du travail de recherche de l’Université, est particulièrement touché par cette crise, car il est engagé sur la base de contrats à durée déterminée. En somme, sans mesure rapide de prolongation des contrats, plusieurs semaines de recherche seront définitivement perdues. Le temps imparti aux chercheurs et chercheuses pour mener à bien leurs travaux tout en tissant un réseau solide et en soignant la diffusion de leurs recherches est déjà relativement court. La perte de ces précieuses semaines a donc des conséquences potentiellement irréversibles qu’il s’agit de limiter au plus vite.

Dans le cadre des communications régulièrement transmises à ses collaborateurs et collaboratrices, le Rectorat de l’Université affirme qu’il « assume sa responsabilité face aux jeunes scientifiques » en mettant notamment en place une procédure de prolongation des contrats à durée déterminée des membres du corps intermédiaire.

L’ACIDUL, l’Association du corps intermédiaire et des doctorant·e·s de l’Université de Lausanne, a été invitée, en amont, à participer aux discussions avec le Rectorat. Elle apparaît comme partenaire privilégié dans la communication faite par le Rectorat. Toutefois, l’ACIDUL tient à prendre position vis-à-vis de ces mesures qui ne correspondent que partiellement aux discussions menées avec le Rectorat. Elle n’a en aucun cas validé le produit final tel qu’il a été présenté ce mardi 12 mai à la communauté universitaire.

L’ACIDUL rejette totalement la nécessité du préavis des directeurs et directrices de thèse ou des supérieurs et supérieures hiérarchiques, ainsi que la nécessité de faire état de l’avancement de ses recherches. Ces deux points n’influent en rien sur la crise sanitaire que nous traversons, ni sur ses conséquences. Cette prolongation de contrat ne devrait en effet pas être conditionnée au mérite individuel du chercheur ou de la chercheuse, mais doit répondre à une situation extraordinaire qui touche toute la communauté universitaire.

La Direction de l’Université a reconnu que la situation actuelle est un cas de force majeure. Elle devrait, en cette qualité, entraîner une prolongation des contrats à durée déterminée selon une procédure simple et efficace. Or en l’état actuel, il est demandé aux chercheurs et chercheuses de monter un dossier complet, preuves à l’appui, pour justifier le retard pris dans leurs recherches. La fermeture totale du campus, des bibliothèques et de tous les espaces de recherche, le temps passé à la mise en ligne des enseignements ainsi que la situation de crise généralisée sont des arguments suffisants pour motiver la prolongation des contrats. Dans ces circonstances, il est absurde que les collaborateurs et collaboratrices doivent justifier en quoi ils ont été incapables d’effectuer leurs travaux.

Les mesures annoncées par la Direction de l’Université ne font preuve que de très peu de responsabilité auprès des scientifiques. Elles témoignent plutôt d’une grave méconnaissance des conditions de travail du corps intermédiaire, et d’une méfiance envers ses membres. La procédure actuellement mise en place est une aberration qui aboutira à une surcharge de travail à tous les échelons de l’administration, ainsi que pour les membres du corps intermédiaire.

C’est pourquoi l’ACIDUL soutient une procédure de prolongation des contrats selon une formule facilitée, et sur simple demande.

Prolongation des contrats à durée déterminée

acidule_jaune_b2
 
 
 
Chères et chers collègues,
Nous avons reçu mardi 12 mai 2020 un communiqué de la Direction annonçant des mesures de prolongation des contrats à durée déterminée pour les chercheurs et chercheuses.
Lors des discussions avec la Direction, ACIDUL a pu élargir les modalités d’application sur la base des feedbacks que nombre d’entre vous nous ont transmis. Sur certains points, les mesures contredisent toutefois l’esprit des négociations.
Si la nouvelle d’une extension de 2 à 6 mois peut réjouir sur le principe, nous nous opposons en revanche à la procédure mise en place. Inutilement compliquée et en partie inquisitrice, elle fait reposer sur les personnes concernées la charge de devoir justifier extensivement l’impossibilité de travailler. Or, nous rappelons que cette dernière découle d’une situation de force majeure généralisée – non de choix personnels.
Nous contestons tout particulièrement l’exigence d’un formulaire à remplir par les supérieur-e-s hiérarchiques, devant attester, parmi d’autres points, l’état de la recherche des personnes concernées, alors que ces critères sont sans pertinence pour l’obtention de la prolongation. Nous rappelons que la prolongation ne constitue en aucun cas une prime au mérite, mais découle de circonstances objectives. Cette exigence suppose par ailleurs l’absence de tensions entre chercheur-se-s et superviseur-e-s, ainsi que la disponibilité de ces derniers pour remplir de multiples documents circonstanciés dans de brefs délais. Pour de nombreuses personnes, la réalité est évidemment différente. À noter qu’une exigence comparable avait été formellement abandonnée par la Direction suite à nos tractations.
Nous songeons enfin au personnel qui devra traiter ces demandes et les apprécier au cas par cas, alors même que l’activité reprend sur les sites et que des retards devront être rattrapés sur de nombreux plans.
Nous demandons par conséquent à la Direction :
  1. de simplifier les formulaires et les modalités de demande, réduisant les informations requises au strict nécessaire ;
  2. de supprimer l’exigence du formulaire à remettre par le supérieur hiérarchique.
 
Nous vous signalons par ailleurs l’existence d’une pétition en ligne lancée par des membres de l’UNIL. Du fait de sa proximité avec nos positions, nous vous encourageons à la signer : https://www.petitionenligne.ch/universite_de_lausanne__pour_une_prolongation_automatique_de_tous_les_contrats_precaires
 
Enfin, nous nous tenons à votre disposition pour vous appuyer dans vos démarches en cas de besoin.
 
Avec nos salutations cordiales.

 

Newsletter – février 2020

Relève du comité

ACIDUL recrute !

Celles et ceux souhaitant s’engager pour les doctorant-e-s et le corps intermédiaire en général sont invités à nous contacter à l’adresse acidul@unil.ch.

Fonds de solidarité des doctorant-e-s

La précarité financière touche aussi les doctorant-e-s. Afin de contribuer à la lutte contre ce phénomène, ACIDUL a voté lors de sa dernière AG la création d’un Fonds de Solidarité, dédié à combler les manques ponctuels.

À celles et ceux qui seraient concernées : n’hésitez pas à nous adresser vos demandes par courriel (acidul@unil.ch).

Vous trouverez le règlement d’octroi sur notre site, à l’adresse : https://wp.unil.ch/acidul/fonds-de-solidarite-des-doctorant-e-s.

Mobilisation du 8 mars 2020

Le 8 mars 2020, le collectif UNIL/EPFL vers la grève et le mouvement en général se mobiliseront pour demander la mise en oeuvre du manifeste adopté l’an passé. Celles et ceux souhaitant s’investir spécifiquement à l’UNIL peuvent écrire à l’adresse collectifunilepfl@gmail.com (prochaine réunion le 4 mars 2020 à 18h00 salle Geopolis 2129) ; celles et ceux souhaitant participer à l’organisation du 8 mars peuvent écrire à l’adresse : vaud.grevefeministe@gmail.com

Lien vers le manifeste UNIL : https://frauenstreik2019.ch/2019/04/26/le-14-juin-a-lunil-et-a-lepfl/

Manifeste national: https://frauenstreik2019.ch/2019/06/07/le-manifeste-version-bilingue-f-d/

Get involved !

ACIDUL is recruiting

If you would like to get involved in our activities, supporting doctoral students and mid-level staff in general, please get in touch at the following address: acidul@unil.ch

Solidarity Fund for Doctoral Students

Financial insecurity also affects doctoral students. During its last General Assembly, ACIDUL voted on the creation of a Solidarity Fund in order to contribute to the combat against this phenomenon. This Fund will be dedicated to providing assistance during times of temporary need

To those who might be concerned: do not hesitate to send us an email request (acidul@unil.ch).

You will find the grant conditions on our website, at the following address: https://wp.unil.ch/acidul/fonds-de-solidarite-des-doctorant-e-s.

Actions for the 8th of March 2020

On March 8th 2020, the collectif UNIL/EPFL vers la grève – and the movement in general – will rally to demand the implementation of the manifest ratified last year. Those wishing to get involved at the UNIL specifically can write to collectifunilepfl@gmail.com (next meeting on March 4th 2020 at 6pm, room Geopolis 2129); those wishing to take part in the organisation of the 8th of March can write to vaud.grevefeministe@gmail.com

Link to the UNIL manifest: https://frauenstreik2019.ch/2019/04/26/le-14-juin-a-lunil-et-a-lepfl/

National manifest: https://frauenstreik2019.ch/2019/06/07/le-manifeste-version-bilingue-f-d/