Archives de catégorie : Le Petit Théâtre (Lausanne)

Hocus Pocus

Par la Cie Philippe Saire / Le Petit Théâtre / du 25 octobre au 5 novembre 2017 / Plus d’infos

© Philippe Pache

Les critiques :

Prestidigitation

Par Julia Cela
Au Petit Théâtre, la Cie Philippe Saire remotive et réinvente, dans un spectacle à destination du jeune public, le dispositif lumineux imaginé pour Vacuum en 2015. Un pas de deux en apesanteur, où les danseurs deviennent illusionnistes… [suite]

 

Mon chien-dieu

Texte de Douna Loup / Mise en scène de Joan Mompart / Co-production: Llum théâtre, Le Petit théâtre, L’Arsenic et le Théâtre Am Stram Gram / Le Petit théâtre / du 25 au 30 avril 2017 / Plus d’infos

© Le Petit Théâtre

Les critiques :

Espaces imaginaires

ParLaura Weber

Après Ventrosoleil (2014), Douna Loup et Joan Mompart s’allient une nouvelle fois afin de créer une pièce pour la jeunesse, Mon chien-dieu, au Petit théâtre et à l’Arsenic. Une mise en scène éthérée, faisant la part belle à l’imaginaire, met en valeur cette pièce capable de toucher une large audience, pourvu que celle-ci accepte un instant, non pas de s’abaisser, mais de s’élever au regard de l’enfant… [suite]

Les mots bleus

Par Céline Conus

Se souvient-on, adulte, de tous ces moments où notre esprit est parti chercher des réponses ailleurs que dans la vie réelle, ailleurs que dans la bouche des grandes personnes qui parfois ne savent pas expliquer ? Deux enfants perdus dans le grand bleu de leur imagination stimulée par l’ennui, au cours d’un été où il ne se passe rien. Une aventure qui se dessine au fur et à mesure d’un voyage qui se veut initiatique. Combien existe-t-il de façons d’apprendre la vie ?… [suite]

 

 

Goupil

Par Les Compagnons de Pierre Ménard / Mise en scène de Nicolas Fagart / le Petit Théâtre / du 8 au 11 mars 2017 / Plus d’infos

© Les Compagnons de Pierre Ménard

Les critiques :

Rossons Renart en LSF

Par Josefa Terribilini

Au Petit Théâtre, Les Compagnons de Pierre Ménard nous offrent une réécriture multiforme et poétique du Roman de Renart. Violoncelliste chevelu à gauche, conteur virtuose à droite et duo de mimes au centre, chaque membre du quatuor se conjugue à la perfection sur la scène nue pour raconter cette histoire. Qui que l’on soit, on rit, on rêve, on imagine, et tout cela grâce à quelques notes et quelques gestes qui composent une langue complexe et simple à la fois… [suite]

Profite bien de ta ruse…

Par Jérémy Berthoud

Rejouer les aventures du Roman de Renart en mimes et en langue des signes est un pari audacieux. C’est pourtant sans peur mais avec une précision sans faille que s’y sont attelés les Compagnons de Pierre Ménard… [suite]

 

Miss Poppins

The Divine Company / adaptation et mise en scène Stefania Pinnelli / Le Petit Théâtre / du 7 au 31 décembre 2016 / Plus d’infos

© Philippe Pache

Les critiques :

« Tout se transforme ! »

Par Céline Conus

Un tour de parapluie et la voilà à Lausanne, en 2016 ! La fantastique nounou aide un père et sa fille à « regarder les choses autrement », surmontant ainsi petits soucis et grandes peines, à l’aide de chansons, de danses et surtout de nombreux tours de magie entre apparitions, disparitions, multiplications, jonglage et étincelles. Le tout est plein d’enseignements et l’escale en vieille ville vaut le détour… [suite]

Le champ des possibles

Par Alice Moraz

Magique ! C’est bien l’impression que laisse Miss Poppins, spectacle basé sur le livre de Pamela Lyndon Travers et adapté par The Divine Company. Les comédiens se jouent des difficultés techniques et donnent à voir une version enchanteresse de la célèbre histoire… [suite]

 

1985…2045

De Katy Hernan et Barbara Schlitter / par la Compagnie Kajibi Express / du 2 au 20 novembre 2016 / au Petit Théâtre / Plus d’infos

© Philippe Pache

© Philippe Pache

Les critiques :

Un vent de changement

Par Jérémy Berthoud

Entre 1985 et aujourd’hui, entre l’enfance des parents et celle de leurs enfants, il y a quand même un monde. Et que dire des 30 ans à venir ? En 2045, vivrons-nous sur Mars avec les ours polaires ? Le temps passe vite au Petit Théâtre… [suite]

Expérimenter le temps qui passe…

Par Kendra Simons

Combinant dialogue avec le public et expérimentation scénique, Katy, Barbara et Valerio font réfléchir les enfants et leurs parents à tout ce qui peut changer en trente ans. Entre 1985 et 2045, on se trouve pris dans une machine à jouer avec le temps, à travers une mise en scène qui fait rire tout le public… [suite]

 

La Mort-Marraine

Librement adapté du conte des frères Grimm par Anne Quesemand / Cie Mezza-Luna / Le Petit Théâtre / du 27 avril au 1er mai 2016 / plus d’infos

©Claude Bussard

©Claude Bussard

Les critiques :

Qui vivra mourra

Par Waqas Mirza

Heidi Kipfer revêt sa redingote noire, et fait sienne la yourte du Petit-Théâtre le temps d’une heure enchanteresse. Ce conte des frères Grimm réactualisé laisse bouche-bée tous ses invités. « Il faut qu’on soit tout devant pour avoir la meilleure place ! ». Étonnant enthousiasme d’un petit chérubin à l’entrée, pour un spectacle intitulé La Mort-Marraine. … [suite]

De l’éternelle mort la sereine ironie

Par Fanny Utiger

Dédramatiser la mort ne semble point être chose facile, encore moins lorsqu’il s’agit de s’adresser à de jeunes enfants. La Compagnie Mezza Luna relève pourtant le défi avec justesse, et une bonne dose d’ironie. Dans une contrée lointaine, et en des temps inconnus, un cordonnier pleure son épouse disparue. Un malheur n’arrivant jamais seul, l’homme ne trouve pas de parrain ni de marraine pour leur dernier enfant … [suite]

Sugungga

Conception YoungSoon Cho Jacquet / par la Cie Nuna / Le Petit Théâtre / du 13 au 24 avril 2016 / plus d’infos

©Philippe Pache

©Philippe Pache

Les critiques :

Gongs de Yodel

Par Waqas Mirza

Le Petit Théâtre de Lausanne continue sa saison sur une voie résolument contemporaine, et propose une création expérimentale de la compagnie Nuna. « Avez-vous déjà lu le conte Sugungga? », me demande-t-on en me proposant un petit livret illustré qui contient le célèbre pansori coréen, classé au Patrimoine immatériel de l’humanité. Sept pansoris ancestraux sont définitivement perdus. … [suite]

Les lapins heureux yodlent

Par Marie Reymond

Comment évoque-t-on une histoire sans utiliser la parole ? Comment Sugungga, conte issu de la tradition coréenne ancestrale du pansori (art du récit chanté accompagné d’un tambour), peut-il nous parler sans qu’un mot ne soit prononcé ? Dans le café du théâtre, peu avant que le spectacle ne commence, les adultes sont entourés des enfants qu’ils accompagnent. Ils lisent l’histoire de Sugungga[suite]

Les Fondateurs font des enfants

Conception de Zoé Cadotsch et Julien Basler / Le Petit Théâtre / du 16 au 20 mars 2016 / plus d’infos

©Laurent Nicolas

©Laurent Nicolas

Les critiques :

À l’épreuve de la récréation

Par Valmir Rexhepi

La compagnie « Les fondateurs » s’arrête sur les planches du Petit Théâtre pour livrer une performance toute en simplicité. Mais simple ne rime pas avec facile. Proposée déjà durant la saison 2013/2014 au Théâtre de l’Usine, au Théâtre de la Bavette à Monthey et au TLH de Sierre, la pièce Les fondateurs font des enfants resurgit en ce printemps timide au pied de la cathédrale de Lausanne. … [suite]

Gonflés à bloc

Par Waqas Mirza

La compagnie « Les fondateurs » met la patience des petits à l’épreuve. Sur une scène sans décor peuplée par des acteurs, la pression monte petit à petit. Avec de nombreux éclats… de ballons, de rire, et parfois pire. Pleine à craquer, la salle intime du Petit Théâtre lausannois en ce mercredi après-midi. Pendant que le jeune public prend place sur ses longs bancs rouges, … [suite]

Je m’appelle Jack

De Sandra Korol / par la Cie Face Public / Mise en scène Michel Toman / Le Petit Théâtre / du 28 octobre au 15 novembre 2015 / plus d’infos

©Philippe Pache

©Philippe Pache

Les critiques :

Rencontre avec soi-même

Par Laura Weber

Dans Je m’appelle Jack, la « vérité vraie du dedans » d’un individu se détermine grâce à une distinction simple, et cela depuis des temps immémoriaux : une vérité « rose facile » pour les filles, « bleu compliquée » pour les garçons. Et tout semble aller très bien comme ça. Mais que se passera-t-il lorsque l’héroïne de la pièce, Elie, se révoltera contre la couleur de sa vérité, chamboulant ainsi cette catégorisation ancestrale bipartite ? Je m’appelle Jack termine un cycle entamé par l’auteure Sandra Korol en 2011. … [suite]

Où est Jack?

Par Léa Giotto

Explorer l’écart entre qui l’on croit être, qui les autres pensent que nous sommes et qui l’on est vraiment. Voici le projet ambitieux initié par l’auteure Sandra Korol avec Je m’appelle Jack, une pièce autour de la question délicate des identités de genre et conseillée dès 7 ans. Elie a enfin perdu sa dernière dent de lait. Dans son monde, c’est l’événement le plus important d’une vie. C’est le jour où l’on quitte l’enfance pour se confronter à qui l’on est vraiment. … [suite]

 

Le Dératiseur de Hamelin

de Nicolas Yazgi / mise en scène Julie Burnier et Frédéric Ozier / du 22 avril au 10 mai 2015 / Petit Théâtre de Lausanne / plus d’infos

© Sylvain Chabloz

© Sylvain Chabloz

Les critiques :

Opé-RAT rock

Par Maëlle Andrey

  • Opé-RAT rock

    C’est « interpellée par l’injustice et la cruauté de la légende ancestrale du Joueur de flûte de Hamelin » que la compagnie vaudoise Pied de Biche choisit de se servir du fort potentiel de réinterprétation du mythe, en le transformant en un extraordinaire conte musical. Les cloches d’Hamelin sonnent. Plusieurs petites maisons « distordues ... suite

 

Gulliver

d’après Voyage à Lilliput de Jonathan Swift / mise en scène Karim bel Kacem et Adrien Kuenzy / du 18 au 29 mars 2015 / Le Petit Théâtre (Lausanne) / plus d’infos

VISUEL_GULLIVER

© Petit théâtre

Les critiques :

Gulliver à huis-clos

Par Maryke Oosterhoff

  • Gulliver à huis-clos

    « À mi-chemin entre théâtre et cinéma » annonce le programme du Petit Théâtre. S’agirait-il d’un énième spectacle aux multiples effets de projection ? Non. Ici c’est la mise en scène elle-même qui relève d’effets de montage, soutenus notamment par une création sonore parfaitement maîtrisée. Pour le deuxième volet de leur trilogie « pièces de ... suite

 

Monsieur, Blanchette et le Loup

d’après Alphonse Daudet / texte et mise en scène José Pliya / du 4 au 15 mars 2015 / Petit Théâtre de Lausanne / plus d’infos

© Danielle Vendé

© Danielle Vendé

Les critiques :

Une chèvre exotique

Par Maëlle Andrey

  • Une chèvre exotique

    « Dans le paradis qu’a été mon enfance, La chèvre de Monsieur Seguin a été la première histoire qui m’a fait toucher du doigt, inconsciemment, confusément, le sens du tragique… » : José Pliya, auteur et metteur en scène de Monsieur, Blanchette et le Loup revisite avec humour, délicatesse, poésie et profondeur la célèbre nouvelle ... suite

  • L’enfant courage

    Par Chantal Zumwald

    Dans la mer il y a des crocodiles / d’après Fabio Geda / mise en scène Isabelle Loyse Gremaud / Théâtre des Osses / du 15 au 31 janvier 2016 / plus d’infos

    De l’Afghanistan à Turin, en passant par l’Iran, la Turquie et la Grèce, un jeune garçon clandestin lutte pour ... suite

«Moi c’est Blanchette, la vache de Monsieur!»

Par Noémie Desarzens

  • «Moi c’est Blanchette, la vache de Monsieur!»

    Gardée captive dans la maison de son maître, l’immaculée Blanchette commence à s’ennuyer. Pour la protéger, Monsieur lui fait croire qu’elle est une vache. Lorsqu’elle se rend compte que ce sont des mensonges (ou carabistouilles), la petite chèvre préfère affronter le monde extérieur plutôt que de rester cloîtrée. « Il est bizarre le monsieur », ... suite

 

Scrooge et les fantômes

d’après Charles Dickens / conception David Deppierraz et Laurence Iseli / mise en scène Laurence Iseli / du 3 au 31 décembre 2014 / Le Petit Théâtre / plus d’infos / en tournée jusqu’au 1er février 2015

© Pénélope Henriod

Les critiques :

La mécanique des valeurs

Par Nicolas Joray

  • La mécanique des valeurs

    Fixées au sol sur des rouages géants, les parois du décor de Scrooge et les fantômes pivotent, apportant sur scène ou emportant en coulisses les personnages de cette fable inspirée par l’univers de Dickens. Une mécanique bien huilée au service d’une ode à la magie de Noël. Scrooge est un vieillard qui, à force ... suite

  • Du silence aux cris

    Par Nadia Hachemi

    $.T .O.r.M. / d’après Théorème de Pier Paolo Pasolini/ mise en scène Vincent Bonillo / Cie Voix Publique / La Grange de Dorigny / du 11 au 17 avril 2016 / plus d’infos

    Quand l’univers du metteur en scène Vincent Bonillo, connu pour ses âpres critiques de la société contemporaine, rencontre ... suite

  • Citoyens suisses: vos voix comptent!

    C’est une Suisse un peu chauvine, désireuse (malgré les déchéances de la société occidentale) de défendre son héritage, son identité et surtout sa liberté d’expression, qui se dévoile sur scène, à travers des témoignages malicieusement amoncelés dans La Voix du peuple. Entre religion, nudité, armée, maraudage de noix, arnaques, immigration, salades, terrorisme, impôts et pollution… ... suite

Conte de Noël : la magie de Dickens

Par Noémie Desarzens

  • Conte de Noël : la magie de Dickens

    Scrooge Ebenezer, une « vieille noix » aigrie par la vie, ne trouve d’autres sujets de réjouissance que ceux que lui procure son argent. A la veille de Noël, des fantômes l’entraînent dans un voyage fantastique, qui lui fait prendre conscience des dysfonctionnements dans sa vie manière de vivre. Serions-nous tous et toutes des sortes ... suite

 

Lola Folding

création et accueil Cie Brico Jardin et Am Stram Gram / texte et basse de Marc Jeanneret / composition et guitare Simon Aeschimann / Le petit théâtre de Lausanne / du 21 au 25 mai 2014 / plus d’infos

© Elisabeth Carecchio

© Elisabeth Carecchio

Les critiques :

Un RockaLola déchaîné

Par Jehanne Denogent

  • Un RockaLola déchaîné

    Oseriez-vous raconter une histoire sur un fond de rockabilly effréné ? Ou faire le portrait d’une famille déjantée nommée Folding? Lorsqu’on s’appelle le groupe Brico Jardin, on ose ! Une création ébouriffante à découvrir au Petit Théâtre de Lausanne! « Tu ne toucheras pas à cet album photo ! » Suite à la défense prononcée ... suite

 

Petite Sœur

d’après Pierre Gripari / Création Cie Pasquier-Rossier / Le petit théâtre de Lausanne / du 30 avril au 18 mai 2014 / plus d’infos

© Cédric Vincensini

Les critiques :

Connaissez-vous l’histoire de Petite Sœur ?

Par Amandine Rosset

  • Connaissez-vous l’histoire de Petite Sœur ?

    La compagnie Pasquier-Rossier nous fait découvrir au Petit Théâtre de Lausanne les aventures d’une très jeune princesse qui doit se battre pour réunir sa famille et conquérir l’amour de ses frères qui n’ont qu’un seul défaut : ils n’aiment pas les filles. Devant nos yeux, comédiens et marionnettes se partagent la scène pour réinterpréter le conte ... suite

 

Le Petit prince écarlate

de Marcel Cremer / réalisation et mise en scène Sophie Gardaz, Hélène Cattin et Philippe Saire / Le petit théâtre de Lausanne / du 12 au 30 mars 2014 / plus d’infos

© Pénélope Henriod

Les critiques :

Réactualiser nos classiques

Par Roxane Cherubini

  • Réactualiser nos classiques

    Avec Le Petit prince écarlate, le Petit Théâtre redonne vie au conte de Cendrillon en prolongeant son histoire, tout en évoquant habilement les facettes peu connues du texte de Perrault. Sophie Gardaz, directrice du Petit Théâtre, Philippe Saire, chorégraphe de Neons, Black Out ou encore des projets Cartographies vus entre autres à Sévelin 36, et ... suite

 

La Petite Fille aux allumettes

d’après Hans Christian Andersen / mise en scène Julie Annen / Petit Théâtre de Lausanne / du 29 janvier au 16 février

© Pénélope Henriod

Les critiques :

Et si on changeait la fin de l’histoire ?

Par Cecilia Galindo

  • Et si on changeait la fin de l’histoire ?

    Dans la dernière création de Julie Annen, une version lumineuse de La Petite Fille aux allumettes, quatre comédiens racontent et jouent les mirages d’une petite fille victime du froid et de l’indifférence. A la fin du conte, Hans Christian Andersen soufflait sur la vie de l’enfant comme sur une bougie à la flamme vacillante, mais ... suite

Dure actualité et narration féérique

Par Suzanne Balharry

  • Dure actualité et narration féérique

    La tristesse de La Petite Fille aux allumettes fond comme la neige sous les lumières féériques et les musiques joyeuses de cette création de Pan ! (La Compagnie). L’histoire est triste, et il ne faut pas oublier qu’elle raconte une dure réalité, mais on peut la raconter avec douceur. Le désir de mettre en scène ... suite

Le briquet remplace les allumettes

Par Jonas Guyot

  • Le briquet remplace les allumettes

    Dans une version très contemporaine de La Petite Fille aux allumettes, Julie Annen se penche sur une histoire qui marque les enfants depuis de nombreuses générations. Cette réécriture pleine de fantaisie et de références au monde contemporain a su préserver l’esprit du texte original. Si la question de la misère matérielle reste la préoccupation majeure ... suite

L’Arche part à huit heures

d’Ulrich Hub / mise en scène de Christian Denisart / Petit Théâtre de Lausanne / du 4 au 31 décembre 2013

© Pénélope Henriod

Les critiques :

Petits ou grands, les pingouins nous interpellent

Par Joanna Pötz

  • Petits ou grands, les pingouins nous interpellent !

    Trois pingouins naïfs, bagarreurs, puants et attachants embarquent sur l’Arche de Noé pour un voyage burlesque qui les sauve du déluge. Dans la mise en scène musicale par Christian Denisart de L’Arche part à 8 heures, entre décor miniature et grandeur nature, ces drôles d’oiseaux soulèvent des questions existentielles que tous, à tout âge, ... suite

Cherchez le pingouin qui est en vous

Par Sabrina Roh

  • Cherchez le pingouin qui est en vous

    Au Petit Théâtre à Lausanne, les pingouins fêtent l’arrivée de l’hiver. Christian Denisart, dans sa mise en scène de L’Arche part à 8 heures, confronte le public à ces drôles d’oiseaux, pas si différents de l’être humain. Urgence ! L’arche part à huit heures. Dieu est furieux et a prévu un déluge destructeur. Seuls deux ... suite

Le Bleu de Madeleine

d’Anne Luthaud / mise en scène Anne-Marie Marquès / Le petit théâtre de Lausanne / du 9 au 13 octobre 2013

© S. Gutierrez

Les critiques :

Haut en couleurs

Par Suzanne Balharry

  • Haut en couleurs

    Sur l’écran géant, l’image de deux actrices bondissant en costumes futuristes est projetée en direct. Ainsi s’achève Le Bleu de Madeleine et les autres. Un voyage à travers les couleurs qui déploie un arc-en-ciel de formes artistiques mais dont, ce soir-là, on est malgré tout ressortis un peu déroutés. Dans un premier temps, ce spectacle ... suite

Le Bleu de Madeleine ou la dilution du sens

Par Roxane Cherubini

  • Le Bleu de Madeleine ou la dilution du sens

    La pièce jeune public Le Bleu de Madeleine et les autres, dirigée par Anne-Marie Marques et jouée au Petit Théâtre à Lausanne en octobre dernier, marie avec grand art la peinture et les mots. Seule ombre au tableau, l’ajout superflu de mouvements et de sons, qui font perdre de sa consistance à la pièce. Plusieurs ... suite