Prolongation de contrat en cas de maladie, accident, maternité ou adoption

Nous rappelons aux assistant-e-s et premiers-ères assistant-e-s que leur durée maximale d’engagement (soit cinq ans) peut être allongée, non seulement après un congé maternité, mais également pour des congés d’adoption et dans des cas de maladie ou d’accident qui auraient occasionné une absence prolongée (selon l’art. 24 du Règlement sur les assistants à l’UNIL). La prolongation correspond normalement au nombre de jours d’absence.

Chaque salarié-e de l’UNIL a droit à son salaire pendant la durée de son absence pour cause de maladie ou d’accident. Les assistant-e-s reçoivent leur salaire entier pendant 12 mois, puis 80% de celui-ci pendant les trois mois suivants, leur contrat étant assimilés à un contrat à durée indéterminée dans ce cas.

N’oubliez pas non plus que nous sommes tous assurés contre les accidents, y compris hors du temps de travail et à l’étranger, auprès de la Bâloise Assurance, et qu’il est nécessaire d’annoncer immédiatement à l’UNIL tout accident.

En cas de questions, n’hésitez pas à nous contacter !

>>> Règlement sur les assistants

>>> Directive1.28 «Annonce des maladies et accidents»

>>> Pour tout ce qui concerne les congés maladie, on se reportera aux articles 58, 59, 63 et 65 du Règlement d’application de la Loi sur le personnel de l’État de Vaud (RLPers-VD)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.