Se questionner sur des sujets d’actualité, aller à la rencontre d’initiatives locales et des acteur·ices d’aujourd’hui, plonger dans des archives.

C’est ce que propose la série Enquêtes du podcast Etage 5, de l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne.

Loin de nous les enquêtes policières, on vous propose d’investiguer le monde social et ses multiples facettes.

Bonne écoute !

Par Thomas Défago 

Ce podcast s’intéresse au VIH et ses méthodes de prévention comme problématique de santé publique en Suisse.

Quels sont les enjeux, tant sur le plan financier, politique et culturel, qui influent sur la démocratisation des solutions face à l’épidémie VIH ? Julien Eggenberger, membre et député du Grand Conseil Vaudois, dépose en décembre 2021, une motion s’intitulant : « Objectif : zéro primo infection VIH dans le canton de Vaud ». Il décrit quels peuvent être les freins et les difficultés rencontrées afin d’atteindre ce but, notamment en s’appuyant sur la sensibilisation et l’accessibilité au traitement prophylactique pré-exposition (PrEP). En croisant son discours avec celui d’une personne prenant ce traitement préventif, trois dimensions centrales émergent et s’entremêlent : la dimension culturelle, économique et expérientielle.


Par Banusha Nallathamby, Christophe Sierro et Melany Muthukumaru

Le mariage forcé est une atteinte fondamentale aux droits humains, en particulier ceux des femmes qui sont majoritairement touchées par ce phénomène. Qu’en est-il de la situation en Suisse ? Comment perçoit-on le mariage forcé ? Pourquoi est-il pratiqué ?  Qui sont les personnes touchées ? Comment le pays tente-t-il de répondre à ce problème ?

Ce podcast va essayer de répondre à ces nombreuses questions à travers plusieurs outils d’analyse tels que les rapports d’experts sur le sujet, les traités internationaux, la législation en Suisse ainsi qu’au moyen d’une interview réalisée avec Bettina Frei, la directive du Service contre les mariages forcés de la Confédération. 



Par Jessica Klötzli, Liudmila Karpushina et Lucille Martin

Cet épisode de podcast s’intéresse aux procédures suisses relatives aux violences sexuelles. A cette occasion, nous rencontrons Marylène Lieber, professeure ordinaire à l’Université de Genève et Vanessa Geronimi, intervenante aux consultations du SAVI dans le canton de Neuchâtel. Avec toutes deux nous aborderons les notions de victim blaming, de sentencing ou encore de présomption d’innocence. A travers ce podcast, nous souhaitons émettre une critique du système judiciaire et législatif suisse trop en retard sur la définition du viol et de contrainte sexuelle. Nous proposons, aux côtés de nos invitées, de modifier la focale du droit : le corps des femmes n’étant pas quelque chose dont les hommes peuvent disposer, pourquoi l’accusé ne devrait-il pas prouver le consentement de la victime plutôt que l’inverse ?



Yasmine Tounsi et Soraya Boukhari

Nombre de piscines romandes refusent leur accès aux burkinis et autres vêtements couvrants. Nous analysons les enjeux des règlements communaux avec la juriste et militante Meriam Mastour et Vincent Milliard, conseiller communal aux Verts. 

Comment est pensé et régulé l’habillement dans les piscines romandes ? Et quelles sont les réactions de l’exclusion des femmes musulmanes ? Quand vêtement est signe de discrimination, il est temps pour nous de plonger dans la complexité de cette exclusion.



Par Nathan Coudray, Loan Hinze et Pauline Sherry

Les droits des femmes se voient encore bafoués dans de nombreux pays, et la Suisse ne fait malheureusement pas exception. Il s’agit au cours de ce podcast d’illustrer cette problématique à travers l’exemple d’une multinationale Suisse implantée en Thaïlande et aux Philippines, accusée d’avoir mené une campagne de licenciements massifs en 2009.

Il s’agit ici de questionner la responsabilité de différents acteurs concernant cette problématique. En effet, la Suisse ne dispose toujours pas de lois efficaces. On peut donc voir que malgré la volonté de vouloir lutter contre les violations des droits des femmes, elle n’est pas prête à contraindre les multinationales sur son territoire de les respecter. 



Par Arta Shala, Pierre Bidaux et Flavie Saucy

Décrite souvent comme “Terre d’asile”, la Suisse a une image de pays engagé en ce qui concerne les droits humains. Cependant, le dernier rapport de l’Observatoire romand du droit des étrangers et de l’asile (ODAE) nous laisse percevoir que l’obtention du statut de réfugié pour les personnes LGBTIQ+ issues de la migration forcée est difficile.

Bien que le respect de l’orientation sexuelle, identité ou expression de genre et des caractéristiques sexuelles (OSIEGCS) soit reconnu internationalement comme un droit humain fondamental à protéger, les discriminations auxquelles font face les requérant.e.s d’asile en Suisse sont très répandues. Dans ce podcast, nous allons voir que les personnes LGBTIQ+ qui demandent l’asile forment un groupe vulnérable durant leur procédure d’asile en Suisse.



Par Mehdi Manai et Fahd Bamoi

La Tunisie est connue pour ses avancées concernant les droits des femmes au sein du monde arabo-musulman. C’est notamment grâce au « Code du statut personnel », en vigueur depuis 1956, que le pays se démarque de ses voisins en termes d’égalité en prohibant notamment, le mariage forcé ou la polygamie.

Pourtant, le droit successoral demeure un sujet tabou. Celui-ci prévoit qu’une femme hérite deux fois moins qu’un homme du même degré de parenté. Une réforme a été élaborée en 2018 pour éliminer cette inégalité mais qui n’aura pas aboutie. Quels sont les facteurs de cet échec ? C’est ce que ce que nous essaierons de comprendre, et ce, grâce à notre entretien avec Selima Kebaïli, chercheuse à l’UNIL.



Par Carlo Balzaretti, Sofia Gonzalez Jimenez et Jérémie Theurillat

Dans ce podcast, nous allons parler des travailleuses domestiques sans-papiers, le cas de plusieurs femmes, en Suisse. Nous explorons ce sujet avec une perspective intersectionnelle et de genre, nous questionnons également les outils du droit international et son application à la sphère domestique en Suisse.

Afin d’approfondir ces questions, nous avons comme invités spéciaux Maevia Griffiths, créatrice du documentaire « Elle les (in)visibles », et Byiron Allauca, président de l’association vaudoise d’aide aux sans-papiers. Enfin, nous soulignons le rôle des associations civiles en tant qu’acteurs importants dans la création de liens entre les institutions et le terrain.



Par Carla Cela et Gaïa Beyer de Ryke

Les femmes sont-elles vraiment libres de décider pour elles-mêmes quand il s’agit de leur corps en Suisse? 

Dans cet épisode, à travers la thématique de la stérilisation volontaire, nous interrogeons le droit international et suisse au regard des expériences de deux femmes pour comprendre comment le droit à l’autonomie corporelle se heurte aux pratiques réelles des médecins en Suisse romande. 



Par Elisa Verga et Michael Lomanga

Dans un contexte où les plateformes et les réseaux sociaux font désormais partie de notre quotidien, les violences numériques sont en augmentation. Les femmes et les filles sont spécialement ciblées par ces cyberviolences. 

Nous avons discuté avec Marie Coquille-Chambel, militante féministe, Bérangère Stassin, maîtresse de conférenceen sciences de l’information et de la communication et spécialiste du cyberharcèlement scolaire et de la pornodivulgation, et Léna, membre de l’association Netzcourage qui aide les victimes de cyberviolences en Suisse. Comment définit-on les cyberviolences? Quelles conséquences peuvent-elles avoir sur les femmes? Où en sommes-nous avec la loi en Suisse ? Et comment la question est-elle traitée au niveau international ? A découvrir dans ce podcast.



Par Valentine Buvelot et Johana Morand

Le 24 juin 2022, la Cour Suprême américaine abroge l’arrêt Roe v. Wade qui garantissait le droit à l’avortement. Cette décision provoque une onde de choc à l’international.

En Suisse aussi, ce droit acquis après 50 ans de longue lutte est remis en question, notamment avec deux initiatives : « La nuit porte conseil » et « Il faut sauver les bébé viables », en cours de récoltes de signatures.

Face à ce backlash, Paola Salwan Daher, juriste et spécialiste des droits sexuels et reproductifs partage avec nous son expertise sur ces attaques et leur signification pour la droite et les mouvements conservateurs.


Par Lea Valentina Lancini et Filippo Bozzini 

Paternalisme médical, gestes irrespectueux, interventions médicales réalisées sans consentement, violences  sexuelles, et ainsi de suite, les mauvaises expériences vécues par certaines femmes* en consultation gynécologique ou lors de l’accouchement sont multiples et fréquentes. Pourtant, les violences gynécologiques et obstétricales restent un phénomène peu discuté et souvent invisibilisé.

Quels sont les droits des patientes* en matière de consultation gynécologique ? Comment reconnaître ce type de violences ? Nous avons investigué ces questions dans cet épisode.





© E. Rothlisberger et M. Chollet

Par Estelle Rothlisberger et Manon Chollet

À l’heure des dénonciations de plus en plus fréquentes d’agressions sexistes et sexuelles dans l’espace médiatique, ainsi que de la lutte par les collectifs féministes suisses pour une réforme du Code pénal en matière de violences sexistes et sexuelles, nous nous sommes intéressées au rôle du système pénal suisse à l’égard de ces violences subies. De quelle façon une victime peut-elle être prise en charge par le système pénal suisse ? Est-il une réponse adéquate à la situation vécue par la victime et aux attentes de celle-ci ? Est-ce qu’une vision abolitionniste du système pénal pourrait apporter des réponses appropriées ? 

Un dialogue enrichissant et captivant avec Clara Schneuwly, avocate défenseuse de victimes de violences sexistes et sexuelles, ainsi que féministe et active dans l’association Viol-Secours à Genève vous sera proposé dans cet épisode. Entre pratique institutionnelle et remise en cause sur le terrain, Clara éclairera le discours quant au système pénal, à son rôle et aux possibles alternatives à ce dernier. 





Par Or Salama et Laura Fruchet

En novembre 2018, la norme pénale antiraciste a été modifiée pour inclure les appels à la haine contre les personnes LGBT. Seul problème : la loi n’inclut pas les personnes transgenres.

La Fondation Agnodice, qui promeut la diversité des identités de genre, nous répond sur ce sujet. Nous avons également rencontré la Dr Chamindra Weerawardhana, de l’Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexuées (ILGA). Elle nous parlera du rôle de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) dans la définition et le respect des droits des personnes transgenres en tant que droits humains.





Par Sacha Matter et Leo Vonlanthen

Connu pour être un pays des plus développés, le Liechtenstein accuse pourtant un sévère retard en matière de droit des femmes*. L’avortement y est illégal, et les inégalités d’accès dans les domaines de l’emploi, de la politique et de la santé sont pointées du doigts.

Enquête au cœur de cet îlot catholique et patriarcal. 


©C. Janssen et A. M. Gomes

Par Thomas Défago, Lara Liard et Caroline Voisin

Quelle est la place de l’intersexuation et des personnes intersexuées au sein de l’ONU ?

Rencontre avec Mirjam Werlen, membre d’Inter’Action Suisse. Nous avons discuté de l’implication et les actions de l’association dans le CEDAW, l’OHCHR et la Convention d’Istanbul. Focus sur un combat sans relâche pour les droits des personnes intersexuées. 





©C. Janssen et A. M. Gomes

Par Claire Janssen et Ana Maria Gomes

L’Etat helvétique passera aux assises. Il devra répondre pour négligence volontaire envers les femmes suisses et dans la rédaction de leurs droits. Il est pourtant classé top 10 de la parité ; paradoxal n’est-ce pas ? Il est convaincu d’avoir une défense de poids. Aux yeux des témoins, tout argument sera insuffisant. Pas étonnant quand “l’action juridique a pris la forme d’inaction substantielle”. Aujourd’hui nous reconstituons les faits. Les expert·e·s et les enquêteur·euse·s détaillerons à quoi ressemble la vie de femme dans un régime où le progrès n’arrive que sur papier. 


© Al S. Gutierrez

Par Clara Almeida Lozar et Aline Gabella                                                                                                        

Quelles sont les perspectives queer que l’on pourrait attendre du droit international ?

Avec Nils Kapferer, doctorande en philosophie et sociologie à l’Université de Genève nous discuterons des enjeux, des perspectives et des limites des principes de Yogyakarta, précurseurs des thématiques LGBTQIA+ en droit international.





© Les Foulards Violets

Par Cinzia Chiesa, Inês F. Martiniano et Clara Mayer

Dans un contexte de post-votation sur l’initiative populaire fédérale « Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage », acceptée le 7 mars 2021, nous avons donné la voix à deux femmes musulmanes vivant en Suisse. 

Cet épisode est un échange dans lequel deux ferventes défenseures se livrent avec sincérité et bienveillance sur la thématique de l’islam en Suisse. Vous entendrez les témoignages de Meriam Mastour, la co-fondatrice des Foulards Violets, ainsi que ceux de Meriem Nouasria, une membre de l’Association Culturelle des Femmes Musulmanes de Suisse et de la Ligue des Musulmans de Suisse. Avec elles, nous abordons la thématique des discriminations genrées, de leurs positions face à la nouvelle votation et de leurs perspectives futures de lutte contre l’islamophobie.





Par Yigit Gürbüz et Stéphanie Blanc

Insultes, injures, violences, agressions, harcèlement-intimidation – des mots durs, mais pourtant qui arrivent, surviennent, apparaissent et se produisent au cours de la scolarité.

Ce podcast se focalise sur le genre à l’école à travers diverses thématiques et problématiques. Nous abordons les questions des violences liées au genre, ainsi que les situations interactionnelles d’homophobie et de transphobie en contexte scolaire. Les principales interrogations qui nous animent sont : comment aborder les notions liées au genre avec les enfants et comment faire face et réagir quand une situation de violences liées à l’identité de genre ou à l’orientation affective et sexuelle se joue sous nos yeux ?