Archives de catégorie : La Comédie (Genève)

VR-I

Chorégraphie et conception de Gilles Jobin et Artanim / Comédie de Genève / du 28 mars au 14 avril 2019 / Plus d’infos

© Gilles Jobin

Les critiques :

Pérégrinations virtuelles

Par Thibault Hugentobler
La Comédie de Genève accueille ce printemps une création de Gilles Jobin et Artanim où le public assiste à un spectacle de danse dans un monde virtuel. Immergé·e·s pendant des séances d’une trentaine de minutes, les cinq spectateurs·trices décollent vers de nouveaux horizons… [suite]

Immersion en corps étrangers

Par Sacha Toupance
Pour les non-initiés de la réalité virtuelle, VR-I est l’occasion d’une représentation plurielle. Il y a le spectacle, celui du chorégraphe suisse Gilles Jobin, qui propose de multiples danses lentes et martiales, et il y a la représentation du corps des spectateurs, plongés dans cet univers virtuel… [suite]

Le Royaume

D’après Lars Von Trier / Mise en scène d’Oscar Gómez Mata / Comédie de Genève / du 22 janvier au 6 février 2019 / Plus d’infos

© Mathilda Olmi

Les critiques :

Au royaume des médecins, le théâtre est roi

Par Noé Maggetti
Le metteur en scène Oscar Gómez Mata présente à la Comédie de Genève deux spectacles inspirés de deux œuvres du cinéaste danois Lars Von Trier ; Le Royaume, deuxième volet de ce diptyque, est adapté de la série L’Hôpital et ses fantômes, diffusée entre 1994 et 1997… [suite]

Freak show

Par Thibault Hugentobler
Oscar Gómez Mata et sa troupe proposent, durant cet hiver à la Comédie de Genève, un diptyque adapté de l’œuvre cinématographique et télévisuelle du réalisateur Lars von Trier, Le Direktør, monté en 2017, et Le Royaume, une création dont la première avait lieu ce mardi 22 janvier… [suite]

 

 

Ça ira (1) Fin de Louis

De et mise en scène Joël Pommerat / Comédie de Genève (Bâtiment des Forces Motrices) / 02 au 03 mai 2017/ Plus d’infos

© Elisabeth Carecchio

Les critiques :

Dans cinq ou dix ans, la réforme

Par Laure-Elie Hoegen

Quels sont ces canons qui retentissent par ces fraîches nuits de mai au cœur du Bâtiment des Forces Motrices ? La Révolution frappe aux portes et déstabilise le public genevois : l’auteur-metteur en scène Joël Pommerat et sa troupe présentent Ça ira (1) Fin de Louis et nous replongent dans les bas-fonds d’une Révolution que l’on pensait, à tort, exsangue… [suite]

 

Où en est la nuit ?

Mise en scène de Guillaume Béguin / Par la Compagnie de nuit comme de jour / La Comédie / du 04 avril au 9 avril 2017 / Plus d’infos

© Steeve Iuncker

Les critiques :

La nuit tombe sur l’Écosse

Par Marek Chojecki

« Le noir est clair » disent les sorcières de Macbeth. Où en est la nuit ? de Guillaume Béguin propose une adaptation libre de Macbeth de Shakespeare dans laquelle le metteur en scène nous invite à regarder le noir pour réussir à y voir un peu plus clair. Mais il arrive aussi que le noir reste noir… [suite]

 

La Boucherie de Job

De Fausto Paravidino / mise en scène de Hervé Loichemol / du 4 au 21 octobre 2016 / La Comédie (Genève) / Plus d’infos

© Marc Vanappelghem

© Marc Vanappelghem

Les critiques :

Tableau d’un monde en faillite

Par Émilie Roch

Entre la chambre froide d’une petite boucherie de quartier et les portes d’une grande banque se joue la parabole de Job, réactualisée à l’heure du libéralisme. Dans la pièce de Fausto Paravidino mise en scène sur les planches de la Comédie de Genève par son actuel directeur, Hervé Loichemol, Job prend les traits d’un patriarche bon et aimant, dont le commerce sur le déclin fait exploser le noyau familial. Un drame poignant, où tragique et burlesque s’entremêlent…[suite]

Dans le monde, un juste et deux clowns

Par Ivan Garcia

Et si de la volonté de faire le Bien émergeait le Mal ? C’est l’interrogation qu’Hervé Loichemol a voulu saisir en donnant une nouvelle vie à La Boucherie de Job, de l’auteur italien Fausto Paravidino, dans laquelle le Job biblique est devenu un Job du monde contemporain. En somme, un honnête homme obligé de subir les misères du monde auxquelles son propre fils n’est pas parfaitement étranger…[suite]

 

Le Sorelle Macaluso

Texte et mise en scène Emma Dante / La Comédie (Genève) / du 26 au 31 janvier 2016 / plus d’infos

©Carmine Maringola

©Carmine Maringola

Les critiques :

Passi d’Angelo

Par Julia Cela

Une pièce pour se rappeler, peut-être, la force de l’amour qui soude une famille. Plongé dans une intimité complice, on suit, en voyeur attendri, les souvenirs de sept sœurs : des scènes intimes, de joie franche, de tendresse ou de douleur, tissées sur une trame chorégraphique gracieuse, comme des pas d’ange. … [suite]

Lorenzaccio

D’Alfred de Musset / mise en scène Catherine Marnas / La Comédie (Genève) / du 10 au 14 novembre 2015 / plus d’infos

©Pierre Grosbois

©Pierre Grosbois

Les critiques :

De la perdition à la révolution

Par Sabrina Roh

Après Lignes de faille, la metteuse en scène Catherine Marnas revient à la Comédie de Genève en s’attaquant à un chef-d’œuvre de la littérature romantique. Avec Lorenzaccio, elle signe une mise en scène qui traduit toute la complexité du héros, tout en renforçant la signification du geste de ce dernier contre une société avilie. Qu’on se le dise franchement, la lecture de Lorenzaccio n’est pas de tout repos. … [suite]

Quand le drame romantique devient politique

Par Lauriane Pointet

Est-il possible de renverser un pouvoir tyrannique pour établir à la place une République ? La question n’est pas propre à l’actualité, puisqu’elle était déjà au cœur de la pièce de Musset. Catherine Marmas en propose une version dépoussiérée et riche en interprétations. Remettre au goût du jour le drame de Musset, voilà l’ambition de Catherine Marnas. … [suite]

 

 

Orlando ou l’impatience

de Olivier Py / mise en scène Olivier Py/ du 23 au 26 avril 2015 / Comédie de Genève / plus d’infos

© Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage

Les critiques :

L’Impatience à bout

Par Léa Giotto

  • L’Impatience à bout

    Questionner le théâtre au travers du théâtre et en faire une métaphore du rapport au monde : voici l’ambitieux projet qu’Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon, propose dans Orlando ou l’Impatience présenté à la Comédie de Genève jusqu’au 26 avril. Afin de conduire le spectateur dans les dédales de sa réflexion sur le théâtre et ... suite

Le théâtre en mouvement

Par Laura Weber

  • Le théâtre en mouvement

    Olivier Py, directeur du festival d’Avignon depuis 2013, présente à Genève une comédie qui raconte le parcours d’Orlando, un jeune homme à la recherche de son père. Le spectateur est emporté avec le protagoniste dans une quête effrénée où chaque père potentiel incarne un théâtre possible. Car si Orlando ou l’impatience est parsemé de réflexions ... suite

 

Une Femme

de Philippe Myniana / mise en scène Marcial Di Fonzo Bo / du 3 au 7 mars 2015 / Comédie de Genève / plus d’infos

© Christophe Raynaud de Lage

© Christophe Raynaud de Lage

Les critiques :

Forêt de cris

Par Sabrina Roh

  • Forêt de cris

    Les fantômes du passé ressurgissent à la Comédie de Genève. Jusqu’au 7 mars 2015, Marcial Di Fonzo Bo y présente sa mise en scène d’Une Femme, texte écrit par Philippe Myniana. Un voyage oppressant à travers les souvenirs, dont la mise en scène excessive peine à rendre justice à une écriture pourtant subtilement tendue entre ... suite

 

Le Roi Lear

de William Shakespeare / mise en scène Hervé Loichemol / du 20 janvier au 7 février 2015 / Comédie de Genève / plus d’infos

© Marc Vanappelghem

© Marc Vanappelghem

Les critiques :

La querelle des anciens et des modernes

Par Nicolas Joray

  • La querelle des anciens et des modernes

    Pour sa première mise en scène d’un texte de Shakespeare, Hervé Loichemol, directeur de la comédie de Genève, nous donne à voir entre les murs de son théâtre un conflit entre le désuet et le nouveau, qui s’articule jusque dans la scénographie du spectacle. L’ancienne génération contre la nouvelle. Le Roi Lear vieillissant contre deux ... suite

L’éclipse d’un roi

Par Deborah Strebel

  • L’éclipse d’un roi

    Pour la première fois, Hervé Loichemol monte une pièce de William Shakespeare. Sur un plateau tournant, un roi Lear perdu mais pas gâteux assiste impuissant à son propre déclin, au cœur de saignants conflits générationnels. L’une des plus grandes tragédies shakespeariennes, Le Roi Lear, continue d’être présente sur les scènes romandes. Après Marielle Pinsard et ... suite

 

Faust I

de Johann Wolfgang von Goethe / mise en scène Nicolas Stemann /du 12 au 14 décembre 2014 / Comédie de Genève / plus d’infos

© Krafft Angerer

Les critiques :

Un monument ébranlé

Par Jehanne Denogent

  • Un monument ébranlé

    Rien ne semble faire obstacle à sa démesure : non content de s’en prendre au Faust de Goethe, Nicolas Stemann s’appuie sur des acteurs talentueux pour détraquer avec puissance et malice les enjeux de ce monument de la littérature dramatique. « Ô vous dont le secours me fut souvent utile, donnez-moi vos conseils pour un cas ... suite

 

Vie de Gundling Frédéric de Prusse Sommeil rêve cri de Lessing

De Heiner Müller / mise en scène de Jean Jourdheuil / du 11 au 30 novembre 2014 / Comédie / Théâtre du Loup / plus d’infos

Copyright : officiel

Les critiques :

Explosion de tableaux historiques

Par Deborah Strebel

  • Explosion de tableaux historiques

    Collage multicouche réalisé à l’aide de fragments tantôt historiques tantôt fantaisistes, Vie de Gundling Frédéric de Prusse Sommeil rêve cri propose une vision distancée de l’Allemagne du XVIIIe au XXe siècle. Foisonnant spectacle, cette bombe théâtrale éblouit par la densité de son contenu. L’espace scénique, dans un dispositif bifrontal, forme une sorte de couloir ... suite

On ne paie pas, on ne paie pas !

De Dario Fo / Mise en scène Joan Mompart / du 7 au 11 octobre 2014 / La Comédie de Genève / plus d’infos / en tournée jusqu’au 3 décembre 2014

Copyright : Carole Parodi

Les critiques :

La joyeuse insurrection méditerranéenne

Par Deborah Strebel

  • La joyeuse insurrection méditerranéenne

    Farce engagée mêlant fantaisie et propos politiques d’une grande actualité, On ne paie pas, on ne paie pas ! évoque avec vivacité et allégresse la crise économique et ses conséquences sur la classe ouvrière dans l’Italie de la fin des années 1970. Sur une scène à demi plongée dans l’obscurité, deux femmes portent ... suite

Théâtre mouvant, théâtre ouvert

Par Cecilia Galindo

  • Théâtre mouvant, théâtre ouvert

    Petits mensonges, quiproquos et grossesses miraculeuses sur fond de misère ouvrière: la mise en scène d’On ne paie pas, on ne paie pas ! de Dario Fo proposée par Joan Mompart, de retour à la Comédie de Genève après un succès mérité en 2013, mène à réfléchir sur notre actualité à travers le rire et ... suite

 

Cabaret

de Hanokh Levin / mise en scène Nalini Menamkat / du 25 mars au 6 avril 2014 / La Comédie de Genève / plus d’infos

© Marc Vanappelghem

Les critiques :

Au défilé de la comédie

Par Joanna Pötz

  • Au défilé de la comédie

    Avec Cabaret, mis en scène par Nalini Menamkat, La Comédie de Genève propose une incursion dans le monde fantaisiste et drôle de Hanokh Levin, qui dévoile la part d’hypocrisie et de bassesse de l’homme dans son rapport au monde. Tout commence avec l’arrivée du public. Dans une salle de cabaret, lumière tamisée, il prend place ... suite

La magie du cabaret au théâtre

Par Laura Pallù

  • La magie du cabaret au théâtre

    Les quatorze courts sketches de Cabaret abordent de façon amusante les problématiques liées aux rapports humains et à la société. Le tout est accompagné d’un piano joué en live et de moments de chanson. Bonne humeur assurée, non sans une réflexion sur les paradoxes de notre actualité. Après être entré dans le studio Claude Stratz ... suite

  • « Les oiseaux nés en cage pensent que voler est une maladie. »

    Par Jade Lambelet

    Une critique sur le spectacle :
    Le Cabaret des réalités / D’après l’œuvre d’Alejandro Jodorowsky / Texte et mise en scène de Sandra Gaudin / Théâtre du Reflet / 14 mars 2019 / Plus d’infos

    Ne nous prenons pas trop au sérieux car nous ne savons rien. Voilà l’impératif qui s’impose à qui voudra s’aventurer ... suite

  • Au palais des glaces

    Par Sarah Juilland

    Une critique sur le spectacle :
    Le Cabaret des réalités / D’après l’œuvre d’Alejandro Jodorowsky / Texte et mise en scène de Sandra Gaudin / Théâtre du Reflet / 14 mars 2019 / Plus d’infos

    « Pourquoi les pieds touchent-ils terre
    Quand ils peuvent faire autrement »
    (Louis Aragon, Chagall XI)

    Mêlant univers forain, ... suite

 

Oh les beaux jours

d’après Samuel Beckett / mise en scène Anne Bisang / La Comédie de Genève / du 4 au 22 mars 2014 / plus d’infos

© Carole Parodi

Les critiques :

La joyeuse agonie ou l’inéluctable face-à-face avec la mort

Par Deborah Strebel

  • La joyeuse agonie ou l’inéluctable face-à-face avec la mort

    Tonitruant hymne à la vie, Oh les beaux jours propose un poignant monologue d’une éternelle optimiste s’accrochant de toutes ses forces à la vie, luttant ainsi contre la solitude, le vieillissement et la mort. Au sommet d’un monticule de terre trône Winnie. Ses jambes sont dissimulées à l’intérieur d’une imposante dune comportant à la fois ... suite

Le désert métaphysique de Winnie

Par Laura Pallù

  • Le désert métaphysique de Winnie

    La scène présente Winnie, l’héroïne de la pièce, encastrée jusqu’à la taille dans un mamelon de sable. A ses côtés, elle garde son sac contenant des objets. Derrière elle, caché par la colline de sable, il y a son taciturne mari Willi, lui aussi prisonnier de ce désert métaphysique. Chaque jour, Winnie se réveille à ... suite

Yvonne, princesse de Bourgogne

d’après Witold Gombrowicz / conception et mise en scène Geneviève Guhl / du 27 février au 8 mars au Théâtre La Grange de Dorigny à Lausanne / du 8 au 11 avril à la Comédie de Genève / vendredi 2 mai à 20h15 au Théâtre Valère à Sion / du 9 au 10 mai au Théâtre Belle Usine à Fully / plus d’infos

© Isabelle Meister

Les critiques :

Cachez donc cette princesse que je ne saurais voir !

Par Deborah Strebel

  • Cachez donc cette princesse que je ne saurais voir !

    Fresque décalée et composite mêlant farce, absurde et tragédie, Yvonne, princesse de Bourgogne raconte l’histoire d’un prince rebelle ayant pris le parti fou d’aimer une fille du peuple, laide, insignifiante et d’une inquiétante timidité. Sa venue à la cour va bouleverser habitudes et convenances, poussant l’ensemble de la souveraineté à la folie. Sur une ... suite

Yvonne, ou les malheurs d’une limace

Par Jehanne Denogent

  • Yvonne, ou les malheurs d’une limace

    Yvonne, Princesse de Bourgogne, propose un portrait noir et grinçant de la bienséance, de l’institutionnalisation des moeurs ainsi que le récit du destin malheureux d’une triste princesse. Il était une fois un prince charmant, beau et intelligent. Arrivé à l’âge de raison, vint le moment où ses parents lui dirent gravement : « Fils, il est temps ... suite

Un désordre pervers

Par Joanna Pötz

  • Un désordre pervers

    Mélange pêle-mêle de comédie, tragédie, farce et absurde, Yvonne, Princesse de Bourgogne, jouée par la cie L’ascenseur à Poissons, inverse toutes les conventions – un homme joué par une femme, une princesse laide fiancée au prince héritier, une comédie qui trouve une fin bien tragique – pour faire rire mais aussi pour déranger, et qui, ... suite

Yvonne, la différence sacrifiée

Par Aline Kohler

  • Yvonne, la différence sacrifiée

    La Grange de Dorigny accueille cette semaine sur ses planches une farce au dénouement funeste. La pièce de Witold Gombrovicz Yvonne, princesse de Bourgogne est un enterrement de la rebellion, et même plus, une tragédie de la liberté d’être. Une mémorable performance de la Compagnie L’ascenseur à poissons/cie et de la metteure en scène Geneviève ... suite

Il y a quelque chose de pourri dans le Royaume de Bourgogne

Par Maryke Oosterhoff

  • Il y a quelque chose de pourri dans le Royaume de Bourgogne

    Farce tragique, Yvonne, princesse de Bourgogne travaille habilement l’idée de différence. Les accords d’un harmonium débraillé retentissent dans le noir. La lumière se fait et un couple, brillamment dissonant lui aussi, paraît : Greta Gratos – égérie de la scène alternative genevoise – incarne une reine posée et majestueuse et Julia Batinova campe à la perfection ... suite

 

Des Héros : Ajax / Œdipe Roi

textes de Wajdi Mouawad et de Sophocle / mise en scène Wajdi Mouawad / La Comédie (Genève) / du 21 au 26 janvier 2014 / plus d’infos

© Frank Berglund

© Frank Berglund

Les critiques :

Révéler ce qui est caché

Par Cecilia Galindo

  • Révéler ce qui est caché

    De la peinture sur des corps nus, des mouvements au ralenti, des cris rauques et de la musique rock : c’est dans la démesure que Wajdi Mouawad a présenté le deuxième volet de sa série sophocléenne hier soir à la Comédie de Genève, en surprenant plus d’un. Le public rencontrait d’abord un Ajax déstructuré et ... suite

  • « Impossible » n’est pas théâtral

    Après la virevoltante Comédie des erreurs, le metteur en scène Dan Jemmett et le comédien David Ayala reviennent au Théâtre du Jorat avec un nouveau spectacle. Macbeth (the notes) revisite le chef d’œuvre de Shakespeare, à travers les commentaires d’un metteur en scène. Entre comédie et tragédie, le spectacle révèle les méandres de la création ... suite

  • La fête des fous (en musique)

    Par Ivan Garcia

    Une critique sur le texte de la pièce :
    Lunatic Asylum / D’Anne-Frédérique Rochat / Plus d’infos

    Lunatic Asylum, un titre charmant, qui évoque un certain asile d’Arkham – cher à Batman et au Joker – dont le cadre de cette pièce n’est pas si éloigné. Dans un hôpital ... suite

  • Au-delà des rouages, le temps de l’émerveillement

    Par Thibault Hugentobler

    Une critique sur le spectacle :
    Mécanique V / D’après Georges Feydeau / Conception par Julie Cloux et Matteo Zimmermann / Théâtre Saint-Gervais / du 8 au 17 mars 2019 / Plus d’infos

    La Fédération Spontiste s’attaque au genre du vaudeville en adaptant pour sa nouvelle création Mais n’te promène donc pas ... suite

  • Ainsi soient-elles !

    Par Natacha Gallandat

    Une critique sur le spectacle :
    F(l)ammes / D’Ahmed Madani / TKM – Théâtre Kléber-Méleau / du 25 au 29 septembre 2018 / Plus d’infos

    Donner la parole, entendre ce que dix femmes issues de l’immigration ont à dire de leurs vies, en montrer la réalité complexe et riche, voici l’objectif que s’était ... suite

  • Tentative(s) d’évasion

    Par Aurélien Maignant

    Une critique sur le spectacle :
    Tiefer Schweb / Écrit et mis en scène par Christoph Marthaler / En allemand surtitré en français / Théâtre de Vidy / du 23 au 24 mars 2018 / Plus d’infos

    Sur fond de crise migratoire, la dernière création de Christoph Marthaler, Tiefer Schweb, allie burlesque ... suite

  • La servitude involontaire

    Par Aurélien Maignant

    Une critique sur le spectacle :
    Le Direktør / D’après Lars von Trier (film) / Mise en scène d’Oscar Gómez Mata / Théâtre de Vidy / du 8 au 11 novembre 2017 / Plus d’infos

    Adaptation vaudevillesque d’un film plus sombre qu’il n’y paraît au premier abord, Le Direktør d’Oscar Gómez Mata ... suite

  • Retour au mythe

    Par Margot Prod’hom

    Amour et Psyché / D’après Molière / Mise en scène Omar Porras / Teatro Malandro / TKM – Théâtre Kléber-Méleau / du 14 mars au 9 avril 2017 / Plus d’infos

    Mardi 14 mars, c’est devant une salle comble que se levait le rideau sur la première création ... suite

  • Petit exercice d’herméneutique

    Par Nadia Hachemi

    Présentation de saison / de Lionel Chiuch / mise en scène de Lionel Chiuch et Frédéric Polier / Théâtre du Grütli / Du 24 mai au 12 juin 2016 / plus d’infos

    Ce soir au théâtre, c’est la panique ! La présentation de saison débutera d’une minute à l’autre et tout semble mal ... suite

  • Quand le drame romantique devient politique

    Par Lauriane Pointet

    Laurenzaccio / d’Alfred de Musset / mise en scène Catherine Marnas / La Comédie (Genève) / du 10 au 14 novembre 2015 / plus d’infos

    Est-il possible de renverser un pouvoir tyrannique pour établir à la place une République ? La question n’est pas propre à l’actualité, puisqu’elle était déjà ... suite

  • Dans les profondeurs de l’imaginaire

    Un professeur qui fait parler ses vieux fossiles, un bureau qui se transforme en sous-marin : c’est dans un monde fantastique qui défie les frontières du réel qu’entraîne cette conférence à laquelle le jeune public est solennellement invité. Du grand spectacle. L’expérience commence dans le foyer : des panneaux officiels indiquent l’entrée de la salle ... suite

  • Les filles du Roi Lear à la sauce XXIe siècle

    Marielle Pinsard propose une réinterprétation très libre du grand classique de Shakespeare où l’œuvre élisabéthaine rencontre la culture du XXIe siècle. La pièce mélange mythologie, faits divers, humour, drame et pop culture avec une étonnante subtilité. L’auteur développe le point de vue des trois filles du Roi qui se retrouvent en compétition pour le trône, ... suite

Des héros aux abois

Par Sophie Badoux

  • Des héros aux abois

    Après Des Femmes (Les Trachiniennes, Antigone, Electre) créé en 2011 à la Comédie, le célèbre metteur en scène franco-libanais Wajdi Mouawad revient avec la suite de son projet d’intégrale de Sophocle. Ajax mêle cabaret, histoire personnelle et héros tragiques dans une perspective inédite, tandis qu’Œdipe Roi reste dans une ligne plus classique. Un grand nom ... suite

Ajax ou un conte de mémoire

Par Jehanne Denogent

  • Ajax ou un conte de mémoire

    Sur les sept tragédies de Sophocle, Wajdi Mouawad en avait déjà présenté trois. Il est de retour pour les deux prochaines étapes à la Comédie de Genève : Ajax et Œdipe Roi. Un passage à graver dans la mémoire. Petit, si petit, un coquillage, niché dans la paume de la main. Le poing le tient ... suite

Sophonisbe

de Corneille / mise en scène Brigitte Jaques-Wajeman / La Comédie de Genève / du 29 octobre au 2 novembre 2013

© Cosimo Mirco Magliocca

Les critiques :

Quand le politique triomphe de l’amour

Par Joanna Pötz

  • Quand le politique triomphe de l’amour

    Puissante et actuelle : telle est la mise en scène de la Sophonisbe de Corneille par Brigitte Jaques-Wajeman, présentée en alternance avec Pompée à La Comédie de Genève. L’honneur et la raison d’Etat y triomphent de l’amour et des sentiments par un jeu d’une puissance inouïe, personnifié par une Sophonisbe fatale et dominatrice, que le ... suite

  • Mise à jour

    Par Léa Giotto

    Intrigue et amour / de Friedrich Schiller / mise en scène Yves Beaunesne / TPR (La Chaux-de-Fond) / 14 novembre 2015 / en tournée jusqu’en mars 2016 / plus d’infos

    Remettre au goût du jour une œuvre phare du romantisme révolutionnaire allemand, voici le projet ambitieux de Yves Beausnesne. Mais ... suite