FAQ débutant·e

Liste de questions récurrentes:

1. Comment fait-on un horaire ? A qui s’adresser si on a un problème pour les horaires ?

Pour faire son horaire, il faut se référer aux plans d’études disponibles sur le site de la faculté. Il s’agit de faire en sorte de pouvoir suivre tous les cours, séminaires, TP et autres, stipulés dans plan d’études. Faire son horaire n’est pas toujours évident, aussi nous proposons à l’AEL, les deux premières semaines de la rentrée ou sur rendez-vous, de te donner un coup de main. De plus, tu trouveras sur notre site un tutoriel pour t’aider à faire ton horaire.

2. Qu’est-ce que le Décanat ?

Décanat signifie « exercice des fonctions de doyen ». La faculté des Lettres est dirigée par le Décanat, qui est composé d’un·e doyen·ne et de trois vice-doyen·ne·s.

3. Je ne comprends à quoi renvoient les termes BA, MA, DB, SP ?

MA = Master
BA = Bachelor
DC = Discipline Complémentaire
SP = Spécialisation

4. Combien de temps ai-je pour faire recours et à qui m’adresser?

Tu as 30 jours, à compter de la date de publication des résultats, pour faire recours. L’AEL organise une « permanence recours » après chaque publication afin de soutenir et aider les étudiant·e·s dans leurs démarches.

5. J’ai échoué à un examen à la session de juin. Comment est-ce que je fais pour m’inscrire à la session de septembre pour rattraper cet examen?

Lorsque tu échoues à un examen en Juin, tu es automatiquement inscrit·e pour un rattrapage en septembre, donc pas de souci. Par contre, si tu ne veux pas refaire ton examen, il faut décocher l’examen (dans « inscription aux examens ») pour ne pas le faire.

6. Je viens de consulter mes résultats d’examen et il se trouve que j’ai échoué à un examen. J’étais malade ce jour-là et n’ai donc pas pu me concentrer à 100% sur mon travail. Je souhaite faire recours contre ma note, comment faire ?

Le règlement de l’université stipule clairement que :
« L’annonce d’une maladie entraînant un retrait est communiquée au plus tard au moment du déroulement d’une épreuve d’examen ; le certificat médical l’attestant doit être présenté dans les trois jours au secrétariat de la Faculté. Dans le cas d’un retrait pour cause de force majeure en cours de session, les résultats des épreuves passées durant la session et avant la production du certificat médical restent acquis. »
Il n’est donc pas possible de faire recours pour ce motif. Sache que du moment qu’un-e étudiant-e se présente à un examen, cela signifie qu’il/elle peut le passer. Sinon il faut le dire avant, ou le jour-même, mais certainement pas après.

7. J’ai fait 3.5 à un examen et souhaitais valider tout de même cette note puisque comme j’ai fait un 5 à un autre examen du même module, la moyenne des deux me permet de passer. Or le secrétariat me dit que je ne peux pas, que je suis obligé de le refaire… Est-ce possible ?

Le secrétariat a raison, la règle est la suivante :
L’étudiant·e doit obtenir 4 minimum à un examen à la première tentative. Donc même avec une moyenne de 4, cela ne fonctionne pas. Ce n’est que lors de la seconde tentative que si la note est comprise en 3 et 4, la moyenne du module est faite et donc que l’étudiant-e peut réussir même avec une note négative (pour autant qu’elle soit comprise entre 3 et 4).

8. Qu’est ce que le latin pour non latinistes ? Dans quelle mesure est-ce obligatoire ?

L’histoire, le français, le français médiéval, l’histoire ancienne, l’archéologie, l’italien, l’espagnol, la linguistique sont les sections qui exigent une connaissance minimale du latin.

Pour pouvoir se présenter aux examens de grade, le candidat au bachelor en lettres qui s’est immatriculé sur la base d’un diplôme de fin d’études secondaires où le latin ne figure pas et qui n’a pas suivi de cours spéciaux de latin au niveau secondaire est tenu d’acquérir un complément de formation en latin s’il se propose de choisir, à titre de discipline principale ou secondaire, l’histoire, le français, le français médiéval, l’histoire ancienne, l’archéologie, l’italien, l’espagnol, la linguistique.
Le complément de formation en latin peut être remplacé par un complément de formation en grec ancien pour les étudiants en histoire ancienne ou en archéologie. Un complément de formation en grec ancien est conseillé aux étudiants qui choisiraient l’histoire ancienne ou l’archéologie classique comme discipline principale.
Le complément de formation en latin ou en grec ancien a une durée de deux ans, soit quatre semestres. La première année au moins doit être attestée au moment de la validation de la partie propédeutique dans la ou les disciplines qui réclament ce complément de formation. La seconde année doit être attestée au plus tard au moment de l’inscription aux examens bachelor dans la ou les disciplines qui réclament ce complément de formation. Il existe plusieurs variantes de ce cours, chacune orientée plus spécifiquement vers un public différent (historien, linguistique et langue médiévale). Malgré tout, l’étudiant à la possibilité de prendre n’importe laquelle en particulier si celle qui correspond le mieux à son horaire. Évidemment, ce cours est à suivre une seule fois, peut importe le nombre de nombre de branches concernées…

Toutes les informations quant au complément de latin et grec se trouvent à l’article 8 du règlement des études de la faculté

9. Les listes de présence sont-elles autorisées ?

Les liste de présences sont formellement interdites et L’AEL de son côté est clairement opposée à toute feuille de présence: si cette pratique devait poser problème, nous serions disposé-e-s à agir.

10. Comment contacter un membre du corps enseignant?

Tous les membres du corps enseignant sont répertoriés dans les annuaires de l’Unil

Il suffit de leur envoyer un mail afin de prendre un rendez-vous avec eux.