L’idée d’un théâtre originaire dans la théorie et la pratique dramatiques (XVII-XXIe siècle)

Qu’est-ce que le théâtre originaire ?

L’idée qu’a existé un théâtre « originaire », incarnation à la fois historique et paradigmatique du drame, surgit à chaque époque de l’histoire du théâtre. Plus qu’une notion chronologique, elle vise une forme brute et souvent idéale. Elle informe à la fois les pratiques et les discours théoriques. La volonté de faire ressurgir des formes originelles est à la vérité, pour chaque époque, l’expression de la quête d’une « essence » de la théâtralité. La référence aux origines, dans le travail scénique, les poétiques et les théories du drame, est toujours pensée – et alléguée – comme genèse.

Ce volume, coordonné par Lise Michel (Section de français) et Eric Eigenmann, met à l’épreuve des réflexions et réalisations scéniques qui se réclament d’une forme de ressaisie des origines, du XVIIe siècle à nos jours.

C’est à la question des usages théoriques et pratiques du recours aux origines du théâtre qu’est consacré le présent dossier. Il réunit les contributions au colloque organisé en 2013 à l’Université de Lausanne et à l’Université de Genève.

On trouvera des documents sur la critique théâtrale au XVIIe siècle dans la base de données accessible ici.

Lise Michel, Eric Eigenmann (sous la coord.), L’idée d’un théâtre originaire dans la théorie et la pratique dramatiques (XVII-XXIe siècle), Revue d’histoire du théâtre, n°3, mars 2017.

TOUTES LES NOTICES DE

Lise Michel

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin