Inventer le pouvoir féminin: Cléopâtre I et Cléopâtre II, reines d’Égypte au IIe s. av. J.-C.

Portrait de deux reines d’Égypte dans l’Antiquité.

Cet ouvrage traite de deux figures royales majeures dans l’histoire du pouvoir en Égypte ptolémaïque: Cléopâtre I qui a inauguré le système du règne conjoint avec un partenaire masculin et Cléopâtre II qui a participé à six règnes conjoints et a été la première femme à occuper seule le trône d’Égypte, à Alexandrie.

L’originalité de cette étude des sources disponibles (inscriptions, ostraca et papyrus grecs ou égyptiens, reliefs de temples et statues, monnaies, sources littéraires grecques et romaines) réside dans la confrontation systématique des documents d’origines culturelles et linguistiques différentes. Le livre vise ainsi à cerner au mieux la manière dont ces figures royales se présentaient à leurs sujets gréco-macédoniens et indigènes, comment ceux-ci les percevaient et quel a été leur impact sur la scène internationale.

L’ouvrage d’Anne Bielman Sánchez et Giuseppina Lenzo, toutes deux de l’Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité, montre que ces reines marquent une étape dans la conception du pouvoir royal féminin, qui influencera celles qui leur succèderont, jusqu’à la célèbre Cléopâtre VII.

Anne Bielman Sánchez, Giuseppina Lenzo, Inventer le pouvoir féminin: Cléopâtre I et Cléopâtre II, reines d’Égypte au IIe s. av. J.-C., Berne [etc.], Peter Lang, 2015.

PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ
TOUTES LES NOTICES DE

Anne Bielman Sánchez

Giuseppina Lenzo

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin