Dubbing. Die Übersetzung im Kino / La traduction audiovisuelle

Quels sont les rapports entre le mot écrit ou parlé et les images animées ?

Cet ouvrage traite des rapports entre texte et image, corps et voix dans les médias et analyse la pratique de l’adaptation audiovisuelle, en particulier dans le cas de la traduction.

Il aborde les questions de l’adaptation d’un film à un nouveau public-cible à partir d’un corpus varié, du néo-réalisme italien (La Terra trema distribué en France) aux productions japonaises récentes (anime, jeux vidéo) en passant par la Nouvelle Vague (la voix over chez Truffaut ou Resnais). Un accent tout particulier est mis sur les premières années de la généralisation du parlant (Der Blaue Engel de Sternberg, Kameradschaft de Pabst). Le cinéma de la modernité (Godard, Straub et Huillet) est quant à lui repensé dans sa manière d’intégrer le texte écrit et comparé à la pratique du sous-titrage.

Situé au croisement de deux disciplines (traductologie et histoire du cinéma), ce volume dirigé par Alain Boillat (Section d’histoire et esthétique du cinéma) et Irene Weber Henking (Section d’allemand) livre une contribution originale à l’étude de l’un des facteurs importants de la diffusion des films.

Alain Boillat, Irene Weber Henking (Hg./éd.), Dubbing. Die Übersetzung im Kino / La traduction audiovisuelle, Marburg, Schüren, 2014.

TOUTES LES NOTICES DE

Alain Boillat

Irene Weber Henking

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin