Shakespeare the Illusionist: Magic, Dreams and the supernatural on Film

Comment les éléments surnaturels des pièces de Shakespeare ont-ils été adaptés à l’écran?

« Si Shakespeare était vivant, il écrirait des scénarios ». L’idée selon laquelle le dramaturge anglais écrirait pour le cinéma ou la télévision s’il vivait à notre époque est aujourd’hui répandue.

Dans son ouvrage, Neil Forsyth, professeur honoraire de la Faculté des lettres, à la Section d’anglais, propose d’envisager la question sous un autre angle, en se concentrant sur ce que les réalisateurs de films pour le cinéma ou la télévision ont fait des pièces de Shakespeare, en particulier celles contenant des motifs surnaturels tels que fantômes, sorcières, fées ou rêves. Comment les réalisateurs ont-ils adapté à l’écran les comédies et drames de Shakespeare qui possèdent des ingrédients de magie? Comment ont-ils résolu les problèmes d’illusion engendrés par les éléments surnaturels?

L’auteur passe en revue l’histoire des pièces de théâtre de Shakespeare qui ont inspiré l’écran en analysant les liens qui se tissent entre théâtre et films dans la fabrique de l’illusion.

Neil Forsyth, Shakespeare the Illusionist: Magic, Dreams and the supernatural on Film, Athens, Ohio University Press, 2019.

TOUTES LES NOTICES DE

Neil Forsyth

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin