La geografía en los relatos de viajes castellanos del ocaso de la Edad Media. Análisis del discurso y léxico

Parcourir et transcrire le monde.

Les livres de voyage médiévaux contiennent des données historiques, anthropologiques, sociologiques et géographiques extrêmement riches. Dans ces récits de périples entrepris pour des raisons diplomatiques, commerciales, religieuses ou guerrières, on retrouve de précieuses informations non seulement sur les itinéraires et les paysages (naturels et urbains) parcourus, mais aussi sur les modes de vie et les coutumes des peuples rencontrés.

Le présent ouvrage étudie le discours de cinq voyageurs castillans qui ont sillonné le monde entre 1406 et 1520. À travers une analyse discursive et lexicale minutieuse, il se penche sur leur recours à différents dispositifs pour articuler le temps et l’espace, verbaliser leur perception de l’environnement ou encore transmettre leur émerveillement, ainsi que sur leur utilisation d’une terminologie géographique particulière.

Cette étude de Victoria Béguelin-Argimón (Section d’espagnol) présente donc la place et le rôle joués par la géographie physique et humaine dans les carnets de voyage médiévaux, et examine les ressources discursives utilisées par leurs auteurs pour rendre compte de leur expérience. Elle est disponible en Open Access sur E-Periodica.

Victoria Béguelin-Argimón, La geografía en los relatos de viajes castellanos del ocaso de la Edad Media. Análisis del discurso y léxico, Zaragoza, Pórtico Librerias, 2011.

TOUTES LES NOTICES DE

Victoria Béguelin-Argimón

Hispanica Helvetica