Diapositive. Histoire de la photographie projetée

Quelles sont les spécificités de la diapositive ? Quel a été son impact sur la culture visuelle ?

Issu de la tradition des spectacles de lanterne magique, la projection photographique a connu un important développement dès le dernier tiers du XIXe siècle comme outil pédagogique ou de divertissement populaire avant d’intégrer la création artistique, dès les années 1960.

L’ouvrage, organisé autour de quatre thématiques (l’image de lumière, le dispositif, la séquence, la séance), retrace l’évolution de ce dispositif, en dégage les particularités et souligne la diversité des pratiques. Il accompagne l’exposition tenue au Musée de l’Elysée en 2017 et comprend une importante iconographie, allant des travaux d’amateurs aux photographes professionnels, architectes, designers et artistes tels qu’Alfred Stieglitz, Le Corbusier, Charles et Ray Eames, Dan Graham, Robert Smithson, Nan Goldin, ou Peter Fischli et David Weiss.

La publication, codirigée par Olivier Lugon (Section d’histoire et esthétique du cinéma), inclut également l’interview de l’artiste Krzysztof Wodiczko, reconnu pour son engagement culturel et social à travers ses projections extérieures à grande échelle.

Nathalie Boulouch, Anne Lacoste, Olivier Lugon, Carole Sandrin (éds.), Diapositive. Histoire de la photographie projetée, Lausanne, Noir sur Blanc ; Lausanne, Musée de l’Elysée, 2017.

PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ
Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin