Le peuple qui manque, installation vidéo à la Biennale de Lyon

Le peuple qui manque, Et que demandent-t-ils À y devenir quelque chose, 2019. Courtesy des artistes [of the artists].

© Blaise Adilon

Une proposition de Nat pour stimuler nos imaginaires. Installation vidéo présentée dans le cadre de la 15ème Biennale de Lyon. Usine Fagor, Lyon, à voir jusqu’au 05.01.2020

« Le peuple qui manque: Que se passerait-il si au terme d’une révolution écologique, ceux qui « conjuguent les verbes, en silence » – les plantes, les animaux, les forêts – ceux qui agissent sur nous autant que nous agissons sur eux entraient à leur tour, officiellement, en politique ?

Trois vidéos présentées dans les gradins de l’agora de l’île de Phillipe Quesne diffusent des paroles de philosophes, poètes et anthropologues questionnant la place « de la voix » des plantes, animaux, minéraux etc. dans nos sociétés. La hiérarchie de l’homme sur les autres espèces du vivant, et que veut dire « faire assemblée » en présupposant l’égale dignité de toutes les entités du monde ?

Si les États Généraux de 1789 se trouvaient aujourd’hui actualisés, non plus seulement contre les privilèges, mais pour un accueil de tous les êtres qui habitent le monde, quelles seraient alors la forme de ce parlement élargi, ses procédures de représentation, de traduction, de citoyenneté, de diplomatie ? »
Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *