Les écrivains face au virus: «Un programme tout simplement super», d’Antoinette Rychner

Parce qu’il nous reste les mots

Photos © Guillaume Perret/ Lundi13 — © Guillaume Perret/ Lundi13

Article dans Le Temps

La crise appelle des mots pour la dire, pour la traverser, pour en rire, pour la dépasser. Nous avons demandé à des autrices et des auteurs de réagir par les moyens de l’écriture: fiction, plaidoyer, rêverie, conte, etc. Aujourd’hui, carte blanche à Antoinette Rychner.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.