Abraham sacrifiant  de Théodore de Bèze

est la première tragédie en français jouée à Lausanne en 1550. À partir de la lecture approfondie de cette pièce, ARCHAS 2020 étudiera ainsi « l’interprétation du personnage tragique » que peuvent produire, de manière souvent contrastée, l’analyse dramaturgique des textes, les protocoles de performance et les technologies vidéo-ludiques.