Claire PIGUET, « Charles-Henri Matthey (1880-1956). Un nom « qui restera attaché à la restauration de nos principaux monuments historiques »

« Les regrettables circonstances qui motive?rent, en 1934, la suspension, par le Conseil d’E?tat, de l’intendant des ba?timents Charles-Henri Matthey, ne sont pas une raison d’oublier a? tout jamais les services que ce citoyen a rendus au pays par son activite? professionnelle et par d’heureuses initiatives et re?alisations ».

A? toute bonne histoire, son he?ros, ses ressorts dramatiques et son myste?re! Pour quelles raisons, Charles- Henri Matthey (1880-1956) ne se voit-il accorder qu’un hommage en demi-teinte en lieu et place de l’e?loge flatteur rendu habituellement aux notables? Suspension ou services rendus? Regrettables circonstances ou heureuses initiatives? Les termes a? connotations contradictoires se co?toient dans les rares ne?crologies qui lui sont consacre?es; ces mots se?ment le doute sur le bilan de la carrie?re de l’intendant des ba?timents ayant œuvre? a? ce titre de 1902 a? 1934 au service de l’E?tat de Neucha?tel. Tentons de cerner le personnage a? travers sa conception de la restauration et de la conservation du patrimoine.