Pop Art, mon Amour. L’Art de Tadanori Yokoo et du manga

Plonger dans l’art de l’artiste Tadanori Yokoo et dans celui du manga.

Les affiches sérigraphiées de Tadanori Yokoo (1936), l’un des plus grands artistes contemporains japonais, procèdent d’un mode de création proche des bandes dessinées du mangaka Osamu Tezuka (1928-1989). Les posters de Yokoo et les mangas d’après-guerre s’inspirent de motifs au départ non japonais (Pop Art, science-fiction), les font entrer en résonance avec l’esthétique nippone et créent des œuvres hybrides qui, à leur tour, influenceront les travaux des artistes ou dessinateurs européens et américains.

L’ouvrage dirigé par Marc Atallah (Section de français), s’articule en deux parties. D’une part, Pierre Keller, ancien directeur de l’écal, y parle de l’œuvre graphique de Tadanori Yokoo ; d’autre part, Matthieu Pellet et David Javet (Section d’histoire et esthétique du cinéma) se penchent sur la question du manga, en particulier de science-fiction.

Richement illustré, ce volume est publié à l’occasion de l’exposition « Pop art mon amour » à la Maison d’Ailleurs d’Yverdon-les-Bains.

Marc Atallah (dir.), Pop Art, mon Amour. L’Art de Tadanori Yokoo et du manga, Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2016.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Marc Atallah

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin