Musées de photographies documentaires

Comment archiver et exposer les collections de photographies documentaires ?

La diffusion de la photographie, l’invention du cinéma et le développement d’appareils à enregistrer le son ont permis la création d’un volume considérable d’images fixes, d’images animées et d’enregistrements sonores à travers le monde à la fin du XIXe siècle. Différentes institutions ont alors été fondées pour collecter et archiver ces matériaux afin de garder des traces visuelles et sonores de l’histoire, de la géographie et des phénomènes sociaux observés à un niveau local, national ou mondial.

Ce premier numéro de Transbordeur, revue d’histoire de la photographie, revient sur ce bouillonnement – sur ses acteurs, ses réseaux, sur leurs visées scientifiques, éducatives, patrimoniales et politiques, ainsi que sur les nouvelles façons de penser l’archive, les collections et le musée qu’ils mirent en place.

Codirigé par Olivier Lugon (Section d’histoire et esthétique du cinéma), l’ouvrage richement illustré regroupe une quinzaine d’articles.

Anne Lacoste, Olivier Lugon, Estelle Sohier (dir.), Musées de photographies documentaires, revue Transbordeur : photographie, histoire, société, n°1, Paris, Macula, 2017.


PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ
ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Olivier Lugon

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin