L’économie informelle et le développement *

Sujet: cas d’étude sur l’économie informelle dans le contexte d’un ou plusieurs pays en développement

Nombre de théories économiques en générales et de théories de développement en particulier se basent sur des analyses économiques centrées sur le secteur formel, c’est-à-dire le secteur légal et réconnu de l’économie des pays.

Cependant, le secteur informel (peu codifié et « illégal », inconnu par l’Etat) dans les pays en développement est souvent très étendu et représente une grande partie de l’activité économique des pays.

Questions de recherche

  • Comment le secteur informel est-il intégré par les modèles orthodoxes et hétérodoxes du commerce international? Quels sont les points forts, les limites et les conséquences de cette théorisation?
  • Comment le secteur informel est-il inséré dans les économies nationales des pays où il se situe, et dans l’économie globalisée?
  • Quelles influences le secteur informel a-t-il sur le développement? Pourquoi?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le modèle de Heckscher-Ohlin

La fiche sur le marxisme

Cling, J.-P., Lagrée, S., Razafindrakoto, M., & Roubaud, F. (Eds.). (2013). L’économie informelle dans les pays en développement. Paris: Agence Frnçaise de Développement. Consulté à l’adresse http://www.proparco.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/conferences-seminaires/06-Conferences-seminaires.pdf

Le commerce équitable: réelle solution ou opération marketing? *

Sujet: cas d’étude sur le commerce équitable

Depuis les années 1960, le mouvement du commerce équitable est né, avec le but de promouvoir le développement à travers l’achat de produits produits de manière éthiquement acceptable, sans exploitation et en payant les travailleurs des pays en développement de manière convenable.

Jusqu’à présent, le commerce équitable s’est développé avec une série d’organisations, labels, magasins, et il s’est aussi diffusé dans ce que l’on pourrait appeler le mainstreaming du commerce équitable. Cette diffusion suscite plusieurs interrogations, d’autant plus que des dérives ont aussi pu être observées.

Questions de recherche

  • Comment le commerce équitable s’insère-t-il dans l’économie mondialisée?
  • Quelles sont les théories et les approches qui sous-tendent et/ou qui permettent d’analyser le commerce équitable? De quels présussposés partent-elles?
  • Quels sont les enjeux contemporains dans le domaine du commerce équitable?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le développement alternatif

La fiche sur Ernst Friedrich Schumacher

La fiche sur le libre échange

Doherty, B., Davies, I. A., & Tranchell, S. (2013). Where now for fair trade? Business History, 55(2), 161–189. doi:10.1080/00076791.2012.692083

OMC, Accords commerciaux et propriété intellectuelle: le cas des médicaments *

Sujet: étude de cas sur les accords commerciaux de l’OMC et leur impact sur la disponibilité des médicaments dans les pays en développement

Un des arguments principaux des tenants du libre échange est qu’il permettrait (pourvu que les partenaires commerciaux suivent la théorie des avantages comparatifs), d’avoir accès à des produits « exotiques », qu’on n’a pas intérêt à produire dans le lieu d’importation.

Le volet ADPIC des négociations de l’OMC coontient les accords sur la propriété intellectuelle. Paradoxalement, en étendant les brevets aux marchés des pays en développement, ces accords excluent toute une partie de la population mondiale de l’accès aux médicaments produits dans les pays développés. Dans ce cas, donc, les conditions dans lesquelles le libre échange se déroule restreignent l’accès aux produits au lieu de l’élargir.

Les réactions à cette situation sont différentes selon les pays.

Questions de recherche

  • Quel est le contenu des accords ADPIC? Sur quels présupposés se basent-ils?
  • Quel est l’impact des accords ADPIC sur l’accès aux médicaments dans les pays en développement?
  • Comment les pays en développement font ils face à la pénurie de médicaments? Quels sont les types d’adaptation?
  • Quels sont les points forts et les limites des accords ADPIC?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le libre échange

La fiche sur l’école néoclassique

Guennif, S. (2012). Brevet et santé publique dans les pays du Sud: l’accès aux médicaments antisida. Études, (7), 41-51.

Protectionnisme et industrialisation par promotion des exportations: le cas des Tigres Asiatiques *

Sujet: étude de cas sur le modèle de développement des Dragons Asiatiques basé sur la promotion des exportations

Dans les années 1960 et 1970 (mais parfois aussi avant), les modèles de développement protectionnistes ont souvent été combinés avec une approche de type ISI (industrialisation par substitution aux importations, voir ici).

Cependant, depuis l’après 2ème guerre mondiale (pour le Japon) et dès les années 1960 (pour les Dragons Asiatiques) un nouveau modèle de développement est apparu, basé sur la promotion des exportations. Ce modèle s’appuie sur des politiques protectionnistes du marché interne et sur une promotion des échanges commerciaux d’exportation. Cette double stratégie commerciale s’est souvent appuyée sur des fortes interventions de l’Etat et sur des politiques favorables à l’accueil des investissements directs étrangers (IDE).

Questions de recherche

  • Quelles sont les caractéristiques du modèle d’industrialisation par promotion des exportations dans les Dragons Asiatiques? Quels sont les présupposés théoriques et politiques de ce modèle?
  • Comment expliquer le succès de ce modèle dans le cas des Dragons Asiatiques?
  • Quels sont les points communs dans le développement des Dragons Asiatiques? Quelles sont les divergences?
  • Selon vous, quels sont les points forts et les points faibles du modèle d’industrialisation par promotion des exportations?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le protectionnisme

La fiche sur le libre échange

Lemoine, F. (2008). Un vol d’oies sauvages. Intégration régionale et émergence des économies asiatiques. Annuels, 163–172. En ligne: http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=SCPO_JAFFR_2008_01_0163
Thiébault, J.-L. (2011). Comment les pays émergents se sont-ils développés économiquement ? La perspective de l’économie politique. Revue internationale de politique comparée, Vol. 18(3), 11–46. doi:10.3917/ripc.183.0011

Protectionnisme et industrialisation par substitution aux importations (ISI): le cas du Brésil *

Sujet: étude de cas sur le modèle de développement Brésilien basé sur l’ISI

Dans les années 1960 et 1970, la théorie de la dépendance est très influente dans le monde du développement. Elle soutient l’existence d’une exploitation massive des pays développés envers les pays en développement, exploitation qui engendre et augmente le maintient de ces pays en une condition de subordination économique et politique. De nombreux auteurs de la théorie de la dépendance, par exemple Raul Prebisch, prônent le décrochage et l’Industrialisation par substitution aux importations (ISI).

En réalité, des mesures protectionnistes ont été appliquées plus tôt que les années 1960 dans un bon nombre de pays. Par exemple, au Brésil, des politiques protectionnistes ont été combinées à l’ISI depuis les années 1930.

Questions de recherche

  • Quels sont les présupposés théoriques du modèle ISI?
  • Quelles approches théoriques et politiques sont contestées par les défenseurs du modèle ISI?
  • Quelles sont les différentes phases de mise en place du modèle ISI au Brésil?
  • Est-ce que le modèle ISI a des limites? Quelles sont ces limites?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le libre échange

La fiche sur le protectionnisme

Hasenclever, L., & Fauré, Y.-A. (2003). Les défis du développement économique et social du Brésil contemporain (Documents de travail). Groupe d’Economie du Développement de l’Université Montesquieu Bordeaux IV. En ligne: http://econpapers.repec.org/paper/monceddtr/78.htm
Thiébault, J.-L. (2011). Comment les pays émergents se sont-ils développés économiquement ? La perspective de l’économie politique. Revue internationale de politique comparée, Vol. 18(3), 11–46. doi:10.3917/ripc.183.0011 . En ligne: www.cairn.info/revue-internationale-de-politique-comparee-2011-3-page-11.htm.

Le libre échange

Le libre-échange est une politique commerciale qui consiste en la diminution des frontières douanières et de toute barrière limitant le commerce international. Il s’oppose donc au protectionnisme. Depuis le milieu du 20e siècle, la tendance est au développement du libre-échange, notamment grâce aux accords du GATT de 1947, et à la création de l’OMC en 1995. Lire la suite

Le modèle d’Heckscher-Ohlin

Basé sur l’avantage comparatif de Ricardo, le modèle d’Heckscher-Ohlin vise à expliquer la présence d’échanges internationaux par les différences de dotations en facteurs de production de chaque pays. A travers ce modèle, les auteurs entendent prouver la supériorité du libre-échange et les bénéfices de la spécialisation. Lire la suite

Le mercantilisme

Le mercantilisme est à la fois une doctrine et une politique économique mise en place entre le 16e et le 18e siècle. Influencé par la Réforme et la Renaissance, ce courant est marqué par la séparation progressive du pouvoir politique et de l’Eglise, et par une nouvelle façon d’appréhender la richesse. Lire la suite