Aline Kohler

Etudiante en Master en Lettres et rédactrice en chef de Fréquence Banane, je me passionne pour la littérature et l’art. A l’université, j’ai notamment suivi des cours de littérature, de dramaturgie, d’histoire de l’art, de musicologie et de cinéma. Dans chacun de ces domaines, je retrouve des histoires actuelles et passées qui mettent en lumière l’humain. Au-delà de ma conviction de la place fondamentale de l’art dans notre société, je porte une grande attention à l’esthétique. Pour moi, la critique fait partie intégrante de l’art ; les deux sont interdépendants et indispensables. A côté de l’écriture, je vis ma propre expérience de la scène à travers le piano, le chant et l’improvisation théâtrale.

 

Les critiques d’Aline Kohler :

  • L’érotisme sans détour Aurélien Patouillard et sa Compagnie Zooscope convient sur scène l’érotisme, sujet d’ordinaire soigneusement conservé à l’ombre de la sphère privée, dans un spectacle décalé et surprenant. Dérangeant et plaisant tout à la fois, On a promis de ne pas vous toucher offre au public une véritable expérience théâtrale. Cette critique ne vous révèlera rien. On ...
  • Souvenirs impalpables Le texte de Didier-Georges Gabily Couvre-feux adapté à la scène par Ludovic Chazaud prend vie à la Grange de Dorigny jusqu’au 16 mars 2014. Belle promesse d’une expérience déroutante et poétique, la pièce de théâtre manque pourtant le coche. A l’origine, il y a le texte de Didier-Georges Gabily, où s’entremêlent les lieux, les temporalités, ...
  • Yvonne, la différence sacrifiée La Grange de Dorigny accueille cette semaine sur ses planches une farce au dénouement funeste. La pièce de Witold Gombrovicz Yvonne, princesse de Bourgogne est un enterrement de la rebellion, et même plus, une tragédie de la liberté d’être. Une mémorable performance de la Compagnie L’ascenseur à poissons/cie et de la metteure en scène Geneviève ...
  • La violence en cadence La nouvelle création de Julien Mages et le Collectif Division, Valse aux Cyprès, se joue jusqu’au 5 décembre 2013 à l’Arsenic à Lausanne. La pièce, une tragi-comédie contemporaine, amène sur scène la violence sous diverses formes et les tourments de notre société contradictoirement individualiste et conformiste. Le thème, extrême, des massacres de masse ne laisse ...
  • Le désir interdit en dix tableaux En dix scènes, Arthur Schnitzler offre une ronde du désir charnel dépeignant l’envers du décor de la bienséance et de la morale de la société au tournant du XXe siècle. A partir d’une nouvelle traduction française d’Henri Christophe et avec le choix d’une mise en scène abstraite, Valentin Rossier nous présente de véritables tableaux de ...
  • Pierre, mécano, alias Ulysse Pour sa première pièce de théâtre La Dérive des continents, Philippe Saire, qu’on connaissait comme chorégraphe, offre une Odyssée revisitée par des mécanos du XXIe siècle. Un incessant va-et-vient entre la Grèce Antique et l’Europe d’aujourd’hui, surprenant et déroutant, mais qui réussit à dessiner au fil de la pièce un parallèle plutôt détonant et décalé ...
  • L’arrière-goût du passé La Compagnie Gianni Schneider donne vie à La Pierre (Der Stein), une pièce de théâtre écrite en 2010 par Marius von Mayenburg, figure incontournable du théâre contemporain allemand. Une belle découverte à la Grange de Dorigny, avec un texte qui évoque l’Allemagne et son histoire sous une perspective plus méconnue : comment vivre aujourd’hui avec ...