Moralités et jeux moraux, le théâtre allégorique en français, 15e-16e s.

Première étude complète des premiers théâtres allégoriques français.


Partout en Europe, entre la fin du XIVe et le milieu du XVIe siècle, s’affirment les théâtres allégoriques. Riche d’une centaine de moralités, farces morales, bergeries et histoires morales, le corpus français est l’exemple le plus complet à avoir été conservé d’un art dédié à la représentation du temps présent.

L’ouvrage d’Estelle Doudet (Section de français) propose la première étude complète des enjeux esthétiques, sociaux et politiques de ces spectacles de persuasion. L’ancien théâtre allégorique remet en perspective les questions qui traversent nos scènes contemporaines. Comment incarner des idées dans des corps ? Quels secrets le théâtre permet-il de dévoiler ? Persuade-t-on mieux par l’émotion ou par le raisonnement ? L’art est-il un média comme les autres ?

Entre leçon civique et militantisme religieux, prescription didactique et appel à l’esprit critique, les pièces allégoriques des seuils de la modernité ont cristallisé les paradoxes de l’art théâtral lorsqu’il se confronte à un présent en crise.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre des recherches du Centre d’études théâtrales (CET) et du Centre d’études médiévales et post-médiévales (CEMEP) de la Faculté des lettres.

Estelle Doudet, Moralités et jeux moraux, le théâtre allégorique en français, 15e-16e s., Paris, Garnier, 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Estelle Doudet

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin