Femmes sous surveillance

Un ouvrage féministe fondateur en Suisse datant de 1958 enfin traduit en français.

Vie professionnelle, amour et sexualité, charge maternelle, travail domestique, droits politiques: voilà les principaux sujets auxquels Iris von Roten, intellectuelle suisse du XXe siècle, consacre sa vaste fresque de «la condition des femmes» à son époque. Par sa véhémence et son intransigeance, ainsi que sa langue furieuse et grinçante, elle s’est attiré les foudres aussi bien des représentants de la domination masculine que des groupes féministes de son époque.

En livrant une étude approfondie des rapports systémiques de domination, ce manifeste nourrit la pensée féministe et apporte une contribution significative aux questions et combats d’aujourd’hui.

Cette première traduction française, réalisée par Camille Logoz (Section d’allemand, Centre de traduction littéraire), est une façon de rendre honneur à cette figure incontournable de l’histoire des idées en Suisse. C’est surtout l’occasion de se confronter à ses arguments puissants, sa réflexion complexe et sa parole percutante.

Iris von Roten, Femmes sous surveillance, traduit de l’allemand par Camille Logoz, Lausanne, Antipodes, 2021.


ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS

TOUTES LES NOTICES DE

Camille Logoz


Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin