L’agriculture urbaine comme activisme, session 2022

Découvrez l’engagement des Lausannois·es dans l’agriculture urbaine ! Des étudiant·e·s de Master ont réalisé ces portraits filmés dans le cadre du séminaire d’agriculture urbaine en 2022. Toutes les vidéos sont disponibles en pied de cet article.

Sous la direction de Joëlle Salomon Cavin, Maître d’enseignement et de recherche à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) et de Gustavo Nagib, post-doctorant boursier de la Confédération (2021-2022). Ces vidéos ont été rendues possibles grâce au soutien du Centre de soutien à l’enseignement de l’UNIL.

L’activisme dans toutes ses dimensions

En quoi jardiner/cultiver la ville peut-il être considéré comme un acte de résistance ou de contestation ou comme un acte militant ? Telle était la question proposée cette année aux étudiant·e·s du séminaire d’agriculture urbaine. L’idée de travailler sur cette question en 2022 est notamment inspirée par les travaux de Gustavo Nagib. Postdoctorant à l’IGD, ce chercheur brésilien a mené sa recherche doctorale sur la place de l’activisme dans les jardins partagés de Sao Paolo et de Paris. 

Loin d’une définition arrêtée du militantisme et de l’activisme en agriculture urbaine, le séminaire a visé au contraire à en interroger ses multiples contours. Il s’attache notamment à une analyse concrète des modes d’engagements, de résistance et de militantismes d’acteurs et d’actrices de l’agriculture urbaine lausannoise. 

Au total, huit portraits filmés ont été réalisés. A partir d’une liste proposée par Gustavo Nagib sur la base de ses propres enquêtes, les étudiant·e·s ont choisi les personnalités dont ils souhaitaient réaliser le portrait. Au final, ces travaux offrent un panel très large de postures engagées, des plus radicales aux plus ordinaires, de la zone à défendre aux petits gestes militants du quotidien, tout en faisant découvrir les personnalités de celles et ceux qui s’engagent. 

Au travers de leurs témoignages, on apprend quels sont les profils et les parcours des militant·es de l’agriculture urbaine à Lausanne, quelles sont leurs motivations et parfois les luttes, projets politiques ou utopiques qui s’y rattachent. 

Révéler les turpitudes du capitalisme par l’agriculture urbaine – Entretien avec les militant·e·x·s du Quartier libre de Clandé
Graines de rébellion – Entretien avec Isabelle Veillon de l’association Chailly 2030
Les paniers de la Mule : une agriculture urbaine engagée ? – Entretien avec Alexis Dubout des Paniers de la Mule
Redonner le pouvoir d’agir par l’agriculture urbaine – Entretien avec Elise Magnenat du Jardin aux 1000 mains
Quiconque jardine est un militant – Entretien avec Sonia Vieira de Graines de Villes
Cultiver l’esprit critique – Entretien avec Baptiste de la Ferme de Bassenges
Trois militantes de l’association d’étudiant-e-s la PEL
Association EnVie Montchoisi : Les petits gestes militants du quotidien

Séminaire de Master

Depuis 2020, des étudiant·e·s de Master interviewent des Lausannois·es qui cultivent leur plantage urbain, dans le cadre d’un séminaire en agriculture urbaine.

Le projet continue : retrouvez les entretiens des sessions 2020, 2021 et 2022 ainsi que les réflexions surgissant autour de ces belles rencontres entre humains et non-humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *