Autour de Hans Steiner, un partenariat national

Hans Steiner compte parmi les plus grands photographes suisses. Le fonds documente la Suisse d’avant-guerre, la mobilisation et l’après-guerre (1935-1955) dans toutes les strates de la société et sur l’ensemble du territoire. Le sport, la mode aussi bien que l’industrie sont des sujets qu’il affectionne. Photographe et reporter, il porte un regard pénétrant sur le quotidien de la Suisse et de ses habitants entre 1930 et 1960. Durant cette période, il signe un grand nombre d’images remarquables qui seront publiées dans la presse illustrée. La qualité et la diversité de ses travaux font de lui une des figures majeures de la photographie suisse du 20ème siècle.

Le fonds, en possession du Musée de l’Elysée, regroupe 6000 vintages, des milliers de planches contacts, des centaines de diapositives, 105’000 négatifs 6×6. Bref un ensemble de phototypes très important provenant de la famille et de la succession du photographe.

Le fonds Steiner, vaste projet de restauration, valorisation et promotion de 1471 tirages originaux a été mené par le Musée de l’Elysée en partenariat avec l’Université de Lausanne, Memoriav, l’Institut suisse pour la conservation de la photographie ISCP de Neuchâtel et le Büro für Fotografiegeschichte de Berne. Durée du projet: 2006 à 2010.

Un destin national

Le projet Hans Steiner s’inscrit dans la continuité d’enseignements dirigés par François Vallotton (histoire contemporaine) et Philippe Kaenel (histoire de l’art), et conduits au sein du pôle des Sciences historiques de la culture appartenant au projet interdisciplinaire IRIS 4. Les recherches et les enseignements communs portent sur les Cultures visuelles et médiatiques en Suisse et en Europe au XXe siècle: sur l’essor de la presse illustrée, de la publicité (surtout l’affiche), de la caricature, de la peinture (notamment murale), du cinéma, du design et de l’esthétique industrielle. Les travaux traitent de thèmes et d’objets centraux comme la guerre, l’iconographie touristique, le photoreportage, les transports ou les expositions.

Le Centre SHC, les Sections d’histoire et d’histoire de l’art sont parmi les chevilles ouvrières de la première exposition rétrospective consacrée au photographe suisse Hans Steiner au Musée de l’Elysée, du 8 février au 15 mai 2011. Elle est accompagnée d’un livre, d’un film et d’un site web. A travers Steiner, c’est l’une des pages les plus riches de l’histoire culturelle et du photojournalisme suisse qui se trouve mise en lumière.

Extraits du film réalisé par Daniel Girardin

Jean-Christophe Blaser, historien de l’art, conservateur des collections au Musée de l’Elysée, détaille la teneur du fonds Hans Steiner et sa mise en valeur en relation avec l’UNIL.

Philippe Kaenel, historien de l’art, professeur à l’UNIL, analyse une photographie de Hans Steiner.

François Vallotton, historien, professeur à l’UNIL, analyse une photographie de Hans Steiner.

Emission de radio Babylone sur RTS.ch

steiner_rts_300_150

Le site Hans Steiner

steiner_site_300_150

Accédez à la base de données de l’intégralité des planches du classement Steiner

Les commentaires sont fermés.