Camille NOVERRAZ, « Marcel Poncet (1894-1953) et le vitrail religieux moderne

S’inscrivant dans la ligne?e du travail de Clement Heaton (1861-1940), Marcel Poncet a mene? de front sa carrie?re de peintre et de peintre-verrier, puis de mosai?ste de?s les anne?es 1930. Sa production comprend environ soixante-sept vitraux, situe?s dans les cantons de Vaud, Gene?ve, en Valais et en Suisse allemande, ainsi que quelques-uns en France, pratiquement tous religieux. Le fonds de l’artiste relatif au vitrail, comprenant pre?s de 1130 œuvres graphiques, esquisses, maquettes et cartons, a e?te? de?pose? en 1996 au Vitrocentre Romont ou? il a fait l’objet d’un inventaire re?alise? dans sa majeure partie entre 2013 et 2014, sur lequel a pris appui un me?moire de mai?trise acheve? en 2016. Ce travail a permis de mettre en lumie?re une part jusqu’alors peu e?tudie?e de la carrie?re de Marcel Poncet, avant tout pre?sente? comme un peintre par les critiques, rele?guant le vitrail et la mosai?que au rang d’activite?s secondaires et mineures de l’artiste.